Une Église attractive pour ceux qui recherchent Dieu

Une Église attractive pour les personnes en recherche de Dieu est ce à quoi aspire toute Église locale. Le moment est venu pour nous non seulement d’aimer ce concept, mais surtout de le mettre en pratique. Il ne s’agit pas de capituler devant la culture ambiante. Au contraire, ce concept découle d’une saine compréhension de l’Évangile.

Le Nouveau Testament est en faveur des Églises attractives. Jésus en était un grand fan, tout comme Paul! Pierre, ainsi que les autres apôtres, en ont fait la promotion, comme le montrent leurs lettres adressées aux Églises qu’ils avaient implantées. Étant donné que l’Église suivait ce modèle au 1er siècle, l’Église du 21e siècle ne peut s’en passer.

Permettez-moi de définir ce que j’entends par une Église attractive. En général, on imagine des jeans déchirés, des spots lumineux, du café certifié ‘équitable’, ainsi qu’une tendance à surestimer la valeur des émotions au détriment de Christ et son Évangile. 

L’idée derrière tout cela est que les non-croyants viendront à l’Église quand elle ressemblera moins à une Église. On cherche donc à se débarrasser de ce qui rend le christianisme dérangeant ou choquant pour attirer plus de personnes. On essaie d’être cool et pertinent, puisque c’est ce que les gens recherchent.
Autant vous le dire d’emblée: je ne suis pas convaincu par cette idée.

Qui sont ceux qui recherchent Dieu?

Le Dieu trinitaire est à la fois la source et le but de notre salut. Le Père nous attire vers le Fils, l’Esprit nous convainc de péché et nous fait revivre avec Christ (Jn 6.44; Rm 8.11; Ép 2.6; Col 3.3). De lui-même, personne n’est capable de rechercher Dieu. “Il n’y a point de juste, pas même un seul. Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu » comme le dit Paul en Romains 3.10-11. Abandonnés à nos propres ressources, nous sommes morts par nos offenses (Ép 2.1). Nous sommes  à la fois incapables de chercher Dieu et hostiles à son égard (Rm 8.7).

Si je recherche Dieu, c’est qu‘il en a l’initiative. Il doit intervenir pour que je puisse le désirer. Jésus l’a bien expliqué: « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire » (Jn 6.44). Si la recherche de Dieu n’est possible que grâce à l’intervention de Dieu, alors les personnes en recherche ont été sensibilisées par le Saint-Esprit au trésor qu’ils pourraient trouver dans l’Évangile.

Les personnes en quête spirituelle recherchent l’Évangile

Comment donc pouvons-nous répondre aux besoins de ceux qui sont en recherche? Comment accueillons-nous ceux que Dieu a placés sur le chemin qui mène à l’union avec Christ? Comment devrions-nous les accompagner dans la bonne direction, celle de la découverte des vérités auxquelles ils ont été sensibilisés?

La réponse est simple: donnons-leur l’Évangile. En soi, il n’y a rien de mal avec les concerts de rock, la bière artisanale ou les tee-shirts gratuits. Mais rien dans tout cela ne peut changer un cœur. Donnons aux gens ce dont leur âme a besoin. Donnons-leur ce à quoi Dieu les a appelés. Donnons-leur Christ. Expliquons les vérités de l’Évangile pour qu’ils ne puissent rien faire d’autre que de contempler la beauté de Jésus.

En fait, la personne en recherche, c’est celle que Dieu attire à Christ. Lui présenter autre chose que le pur Évangile lui rend un très mauvais service.

Les moyens profanes attirent les hommes profanes

Ceux qui sont attirés par les spots lumineux et les sermons de 20 minutes sur la sagesse humaine peuvent être dégoutés de l’Évangile de vérité. Comme l’a observé Paul Washer:

Si vous utilisez des moyens profanes pour attirer les gens, vous allez attirer des profanes, et vous devrez ensuite utiliser toujours plus de moyens profanes pour les garder dans l’Église. [Les véritables personnes en recherche] désirent profondément Christ, sa Parole, et la transformation qu’elle demande. Ils n’ont besoin de rien d’autre que de la louange adressée au vrai Dieu et des Écritures, prêchées et vécues devant eux. C’est tout ce qu’ils désirent.

La vraie Église attractive proclame avec assurance l’Évangile de Jésus et le valorise par-dessus tout, comme la chose la plus belle, la plus digne de notre amour et de notre foi. L’Évangile de Jésus-Christ mérite toute la gloire et l’adoration. On ne peut rechercher Dieu sans avoir commencé à vibrer pour son Fils. La véritable Église attractive proposera donc les vérités intemporelles de l’Évangile, en pointant, au-delà des ses bancs, vers le Dieu trinitaire dans toute sa gloire.

Merci à Cédric Jung pour la traduction de cet article.

Pour aller plus loin:

Paul Rezkalla

Paul Rezkalla prépare un doctorat en philosophie à la Florida State University et fréquente la Four Oaks Community Church à Tallahassee. Il a obtenu un Master en philosophie et en éthique à l'université de Birmingham en Angleterre et un Master en théologie à l'université St. John's de New York.

Articles pouvant vous intéresser