9 choses qui m’énervent dans un chant de louange

Découvrez cette petite perle de Jeremy Pierce!


Voici une petite liste des choses que je déteste profondément dans un chant de louange:

  1. Trop simpliste, banal, manque de profondeur, superficialité, absence de doctrine: prenez par exemple celui-ci qui parle uniquement de l’unité entre frères et ne mentionne Dieu que tout à la fin.
  2. Il est trop répétitif. Sérieusement, combien de fois peux-tu répéter « Sa bienveillance dure à toujours »? Exemples ici et ici.
  3. Pour certains chants, on se concentre trop sur les instruments et le volume sonore à lui tout seul donne l’impression d’un concert, plutôt que de l’adoration. Ça empêche une méditation sereine.
  4. Il y a trop d’importance accordée à une relation intime avec Dieu. Ils utilisent la première personne du singulier comme « moi » et « je » et la deuxième personne comme « toi » plutôt que « nous » et « Dieu ». Ça encourage l’individualisme et génère une atmosphère d’euphorie religieuse, plutôt qu’une vraie adoration de Dieu. La vraie adoration est centrée sur Dieu, pas sur nous. C’est sans mentionner les chants qui utilisent des expressions physiques pour décrire Dieu et notre relation avec lui. Ça ne vous dégoûte pas l’idée de goûter Dieu?
  5. Certains chants sont juste trop longs.
  6. Il décrit des expériences qui ne sont pas partagées par toute l’assemblée. On ne s’identifie donc pas à ce qui est chanté. Si tu n’es pas dans cet état d’esprit (par exemple avoir soif de Dieu), pourquoi tu mens en chantant ça? Les conducteurs de louange qui encouragent ce genre de chose obligent leurs assemblées à chanter des mensonges.
  7. Et puis il y a ce chant avec la phrase qui demande à Dieu de ne pas nous retirer le Saint-Esprit, comme si Dieu ferait ça à un croyant.
  8. Il y a aussi ce chant qui dit quasiment rien à part exprimer des sentiments négatifs.
  9. Enfin, il y a ces chants de juste quatre ou cinq lignes qu’on nous oblige à chanter en boucle ou alors qu’on ne chante qu’une seule fois et qu’on n’a pas le temps de méditer.

Je suis tellement scandalisé que certains osent appeler ça de la « louange », que je suis presque tenté d’être d’accord avec ceux qui disent qu’on ne devrait chanter que les Psaumes.

Ah, quoique…


Article signé Jeremy Pierce. Traduit de l’anglais. MA: JjustiT

[NDLR: Cet article avait déjà été publié une première fois sur le site, nous le remettons en avant pour profiter à de nouveaux lecteurs.]

3 ressources pour aller plus loin

Justin Taylor


Justin Taylor est vice-président et éditeur chez Crossway, et co-auteur (avec Andreas Köstenberger) du livre The Final Days of Jesus [Les derniers jours de Jésus: La semaine la plus importante de la personne la plus importante qui ait jamais vécu].

Articles pouvant vous intéresser