L’homme comme roi de la création

Doctrine de la créationMandat culturelDoctrine de l’hommeImage de DieuVocations

Pour le journaliste Aymeric Caron, les hommes sont des animaux comme les autres. Tous les animaux devraient avoir les mêmes droits et les hommes ne seraient pas à placer au-dessus des animaux.

Je cite:

Imaginez que vous devez choisir entre sauver la vie de votre animal (chien, chat ou poule) et celle d'un humain (...) En ce qui me concerne, je sais qu'il n'y a quasiment aucune chance que je choisisse de sacrifier l'un de mes chats plutôt qu'un copain, un collègue ou, a fortiori un inconnu (...) Tout simplement parce que je les aime plus, et qu’eux aussi m'aiment plus.1

À une époque où l’identité de l’humain est remise en question, nous devons à nouveau poser la question: que dit la Bible de l’être humain? Y a-t-il une différence entre l’homme et l’animal? Au fond, qu’est-ce qui fait qu’un être humain est un être humain? Quelle est sa caractéristique essentielle?

La réponse se trouve dans les premières pages de la Bible.

Dieu construit son royaume

Genèse 1 nous présente Dieu qui règne sur toutes choses.

David proclame:

À toi, Éternel, sont la grandeur, la puissance et la splendeur, l’éternité et la gloire, car tout ce qui est dans le ciel et sur la terre t’appartient. À toi, Éternel, sont le règne et l’autorité suprême!

1 Chronique 29.11

Et dans un psaume, il déclare:

L’Éternel a établi son trône dans les cieux, et son règne domine sur toutes choses.

Psaumes 103.19

Dans la Bible, le royaume de Dieu, c’est toujours trois choses: (1) le peuple de Dieu, (2) dans le pays de Dieu, (3) sous le règne de Dieu.

En Genèse 1-2, Adam et Ève sont les prémices du peuple de Dieu, Éden est le pays de Dieu et le règne de Dieu se manifeste par sa Parole.

Point important: Dieu règne par sa Parole. Comme un roi puissant dont la parole est loi, Dieu amène de nouvelles créatures à l'existence par sa parole. C’est la Parole de Dieu qu’il maintient l’ordre de la création. Dès que la Parole de Dieu est remise en cause, l’ordre devient désordre, l’harmonie se transforme en chaos.

Dieu nous place dans son royaume

Nous lisons en Genèse 1.26-28:

Dieu dit: Faisons l’homme à notre image selon notre ressemblance, pour qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image: Il le créa à l’image de Dieu, Homme et femme il les créa. Dieu les bénit et Dieu leur dit: soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui rampe sur la terre.

Plusieurs choses caractérisent la particularité de l’homme:

  1. Il est créé à l’image de Dieu, alors que les autres créatures sont faites selon leur espèce (Gn 1.21, 24, 25).
  2. Il reçoit un mandat de Dieu de remplir et de soumettre la terre, là où il était demandé aux autres animaux de seulement se multiplier et de remplir (Gn 1.22).

1. Dieu nous a créés à son image pour lui ressembler

L’homme est créé à l’image de Dieu. Mais qu’est-ce que ça veut dire? Beaucoup d’encre a coulé sur ce sujet. Mais brièvement, nous pouvons relever plusieurs choses.

  1. Que l’homme rend Dieu visible. Hoekema dit à ce sujet:

    Toute la création déclare la gloire de Dieu, mais seulement en l’homme Dieu devient visible.2

  2. Que l’homme n’est pas Dieu. L’image n’est pas l’original.

Notons:

  1. L’homme et la femme sont tous deux créés à l’image de Dieu. Cela veut dire qu’ils ont la même valeur, et l’un ne vaut pas plus que l’autre. La doctrine de la création en image de Dieu nous garde du mensonge du machisme.
  2. Tous les hommes sont créés à l’image de Dieu. C’est cette conviction que tous les hommes sont créés à l’image de Dieu qui a alimenté la lutte contre l’esclavage de William Wilberforce. La doctrine de la création en image de Dieu nous garde du mensonge du racisme.

L’image de Dieu est liée à la filiation

L’homme est à l’image de Dieu, son père.

Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth.

Genèse 5.3, LSG

Dans la généalogie de Luc.

…fils d’Énos, fils de Seth, fils d’Adam, fils de Dieu.

Luc 3.38, LSG

Dans l’épître aux Éphésiens, Paul écrit:

Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés.

Éphésiens 5.1, LSG

Comment? Paul continue: en marchant dans l’amour et la sainteté.

Tel père, tel fils. Être créé à l’image de Dieu, c’est être appelé à ressembler à celui qui nous a créé à son image. Quand les hommes demandent: à quoi ressemble Dieu? Ils devraient en avoir une image en nous voyant vivre. Nous ressemblons à Dieu et nous le rendons visible quand nous agissons comme lui agit: par notre amour, notre justice et notre sainteté.

Dans le Sermon sur la montagne, Jésus déclare:

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

Matthieu 5.44-45, LSG

2. Dieu nous a créés à son image pour le représenter

Dans le monde créé par Dieu, les éléments qu’ils placent dans la création ont une fonction.

Par exemple, nous lisons:

Dieu fit les deux grands astres, le grand pour dominer sur le jour, et le petit pour dominer sur la nuit; (il fit) aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue céleste, pour éclairer la terre.

Genèse 1.16-17

Quand le psalmiste demande: “Qu’est-ce que l’homme?”, la réponse fait écho à Genèse 1:

Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui? Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu et tu l’as couronné de gloire et d’honneur. Tu lui as donné la domination sur ce que tes mains ont fait, tu as tout mis sous ses pieds.

Psaumes 8.5-7

De la même manière que les astres ont été placés dans le ciel pour dominer sur le jour et la nuit, l’homme a été placé sur terre pour dominer sur le reste de la création.

Dans sa création comme royaume, Dieu appelle l’homme à être roi de la création. Le vocabulaire employé pour décrire le mandat confié à l’homme souligne déjà sa mission royale.

  1. Le verbe rada (dominer: Gn 1.26, 28) est souvent lié à la royauté dans l'Ancien Testament.
  2. Le verbe kabas (assujettir: Gn 1.28), exprime l'idée de contrôler et de soumettre par l'exercice d'un pouvoir

À l’époque, les rois du Proche-Orient Ancien se considéraient comme étant images de leurs dieux, ils représentaient leur présence et communiquaient leur bénédiction. Ainsi, quand les rois du Proche-Orient Ancien plaçaient des images d'eux dans certaines parties de leur territoire, ces images représentaient leur présence souveraine et leur règne à cet endroit-là.

Dans l'Égypte ancienne, le roi était vu à certains endroits comme l'incarnation d'un dieu. En Assyrie, les rois plaçaient des statues dans les territoires conquis, pour représenter leur présence. Ainsi, dans le monde du Proche-Orient Ancien, l’image de dieu était étroitement associée au règne du roi. Le roi, comme image de la divinité, était son représentant sur terre.

Mais dans le récit de la création, c’est toute l’humanité, homme et femme, qui est créée comme image de Dieu. C’est tous les hommes, sans distinction, que Dieu appelle à régner sur terre en tant que vice-rois.

Conclusion: En le faisant à son image, Dieu a placé l’homme pour lui ressembler et le refléter, par son caractère et ses œuvres.

Après la chute, l’image est déformée, elle est devenue une caricature, mais l’homme reste image de Dieu. Et il a toujours le même mandat.

Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé; car Dieu a fait l’homme à son image. Et vous, soyez féconds et multipliez, répandez-vous sur la terre et multipliez sur elle.

Genèse 9.6-7, LSG

Plus tard, c’est tout le peuple d’Israël qui est appelé “mon fils” par Dieu (Ex 4.22-23).

Après la sortie d’Égypte, c’est tout le peuple qui est appelé à représenter Dieu aux yeux des autres nations, en tant que rois.

vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël.

Exode 19.6, LSG

Comme Adam, le peuple devait être ambassadeur du règne bienveillant de Dieu sur terre. Comment? En obéissant à sa parole. Par leur obéissance à Dieu, les israélites devaient démontrer à quoi ressemble le fait de vivre sous son règne.

Jésus, le vrai roi

Jésus est le Fils, celui qui ressemble parfaitement au père.

Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts.

Hébreux 1.2-3, LSG

Il est aussi le vrai homme, qui remplit sa vocation de régner sur la création.

En effet, ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons. Or quelqu’un a rendu quelque part ce témoignage: Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui? Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur, tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n’a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises.

Hébreux 2.5-8, LSG

Aujourd’hui, nous sommes vice-régents de Dieu

En Christ, nous pouvons ressembler à Dieu

En Christ, l’Église, le peuple racheté, se conforme progressivement à l’image de Dieu déformée par la chute.

Nous tous, qui le visage dévoilé, reflétons comme un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

2 Corinthiens 3.18

En Christ, l’Église est appelée à imiter Dieu comme ses enfants bien-aimés (Ép 5.1). Parce qu’elle l’imite, l’Église retrouve la vocation qu’Adam avait de refléter Dieu: par son amour et sa justice.

En Christ, nous pouvons représenter Dieu

Ainsi, quand le monde regarde l’Église, elle voit des petits christs, qui, bien qu’imparfaitement, reflètent et représentent Dieu sur terre. L’Église est la meilleure image de la nouvelle société voulue par Dieu.

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

1 Pierre 2.9, LSG

Quand nous nous soumettons au règne de Dieu, quand nous obéissons à sa Parole, nous accomplissons notre vocation d’être humain: être les ambassadeurs du règne de Dieu sur terre.

Mais nous montrons également au monde à quoi ressemble un véritable être humain. Il n’y a qu’en étant soumis à Dieu que nous trouvons notre vraie place d’être humain.

Tant que l’homme voudra lui-même se définir, il ne trouvera jamais sa vraie identité. Tant qu’il s’efforcera de vouloir trouver en lui-même ce qu’il est, il ne trouvera pas sa vraie place.

Ceux qui vivent avec Christ comme Seigneur savent qui ils sont: ils sont fils de Dieu, créés à son image. Et ils connaissent leur vocation: manifester et étendre le règne bienveillant de Dieu.


1. Aymeric CARON, Vivant, p. 185.
2. Hoekema, Created in God’s Image, p. 67

Pour aller plus loin:

Matthieu Giralt

Matthieu Giralt est le directeur de ToutPourSaGloire.com. Il est pasteur dans l’Est de la France. Il est titulaire d’un DNSEP de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux, et d’un Master de recherche de la Faculté Jean Calvin. Il est le mari d’Alexandra, ils ont deux fils.

Ressources similaires

webinaire

Qu'est-ce que Dieu attend de moi? La doctrine des vocations

Découvrez le replay de notre dernier webinaire, enregistré le 15 novembre 2023, en compagnie de Matthieu Giralt qui nous a parlé de nos vocations.

Orateurs

M. Giralt