Le Transhumanisme et Singularité: un monde sans humains ?

Le transhumanismeSortez les crayons, les gommes et les cahiers, c’est la rentrée pour une poignée d’étudiants d’une université pas comme les autres. Ce mercredi 17 juin 2013, les étudiants de la Singularity University (Université de la Singularité) entendent le discours d’ouverture de la session 2013. Au programme : 10 semaines intensives de formations, ateliers, découvertes d’entreprises innovantes de la Silicon Valley, travaux en groupes dans le but d’encourager les leaders et entrepreneurs de demain à réfléchir à la résolution de problèmes mondiaux par des solutions technologiques innovantes. Montant du diplôme : 25000$. Une bagatelle.

1. C’est quoi de transhumanisme ?

Transhumanisme. Singularité. Ces mots ne vous disent probablement pas grand chose. Ils sont pourtant associés à un mouvement qui prend de l’ampleur en Occident.

Le transhumanisme, c’est le dépassement de l’homme par la machine. C’est un courant culturel et intellectuel prônant l’usage des sciences pour l’amélioration des capacités physiques et psychiques humaines. L’idée sous-jacente est que l’homme n’est pas assez bon. Il tombe malade. Il vieillit. Et il meurt inexorablement. Il faut donc améliorer l’homme. Le but avoué : transcender toutes les limites biologiques. Changer l’avenir d’un milliard d’hommes grâce aux nouvelles technologies.

Les adeptes ont même créé une université pour les élites qui vibrent à cette même idée : Singularity University. Pourquoi un nom si « big-banguesque » ? La singularité (technologique), c’est le concept selon lequel, le progrès technologique effectuera un bond si grand et si rapide que l’être humain pourrait se trouver dépassé. Dans deux décennies, ces techno-utopistes pensent qu’une intelligence supérieure (transhumaine donc) va surgir et dépasser cette « vieillerie dépassée » qu’on appelle l’être humain.

Lors d’un dîner organisé récemment à l’université de la Singularité, Peter Diamandis, l’un des fondateurs, a déclaré : « Mon objectif est de vivre sept cents ans ». Face à une foule d’étudiants hilares, il s’est empressé d’ajouter : « Je suis sérieux ». Google, Nokia, la NASA et d’autres entreprises leaders dans leurs domaines respectifs y croient et soutiennent à grands coups de dollars les initiatives innovantes (Amgen, Cisco, etc. …).

2. Pourquoi y réfléchir ?

Au delà des questions éthiques liées à l’usage des nanotechnologies, des transplantation d’organes, de l’ingénierie génétique, du clonage, des médicaments anti-âge… Une question fondamentale se pose : « qu’est-ce que l’homme ? »

L’homme créé à l’image de Dieu peut-il être amélioré ou changé ? (Gn 1,27). Jusqu’à quel point un homme transformé par les technologies reste-t-il un homme ? Voilà, je crois, la question fondamentale posée par le transhumanisme.

Un deuxième problème important : qui aura accès à ces « merveilles » promises ? Remplacer un membre amputé par un artefact robotisé, ça va coûter cher, très cher, non ? Lucide, un journaliste britannique écrit : « (La singularité) est le fait de gens aisés qui construisent un radeau pour quitter le navire. »**
Le risque sérieux envisageable, c’est la création de deux types d’humanité : celle qui aura accès à ces technologies et celle qui n’y aura pas accès creusant encore davantage les inégalités mondiales… Bienvenue à Gattaca !

Même si certains appellent à plus de réserve quant aux capacités réelles du transhumanisme à changer le monde, ce mouvement pose de sérieuses questions.

Et vous, vous en pensez quoi ?


* Source : https://singularityu.org/graduate-studies-program/
** Source : « Merely humain ? That’s so yesterday… », The New York Times, juin 2010

Aurélien Lang

Aurélien travaille à plein-temps au Foyer Evangélique Universitaire de Grenoble parmi les étudiants. Il est marié à Chloé et père depuis 2011. Contact : aurelien@evangile21.org.

Articles pouvant vous intéresser

One thought on “Le Transhumanisme et Singularité: un monde sans humains ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image