3 raisons de s’engager pour les peuples sans accès à l’Évangile

Chaque année, des organisations missionnaires d’Europe francophone se réunissent pour concocter un pack gratuit visant à faciliter l’organisation de votre culte (ou de toute autre réunion) en faveur des peuples encore sans accès à l’Évangile.

Voici trois raisons bibliques pour vous motiver à vous en servir sans modération.

1. Dieu a fait une promesse à Abraham

L’Éternel dit à Abram: […] Je te bénirai. […] Deviens donc une source de bénédiction. […] Toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

– Ge 12.1-3

Les onze précédents chapitres viennent de fixer le cadre de la promesse. Dieu crée l’homme à son image et le bénit afin qu’il se répande et représente partout sur la terre la bonté du Créateur. L’homme se rebelle, l’alliance est brisée et Dieu n’est nulle part glorifié comme il le devrait.

Au chapitre 12, Dieu dévoile la façon dont il entend récupérer sa gloire. Il choisit un homme et promet qu’à travers sa descendance il bénira le monde entier, plus précisément « les familles de la terre ». En faisant cette promesse, Dieu engage sa réputation, tout son être. C’est dire l’importance qu’il accorde à ce dessein mondial (il en fera un serment en Nombres 14.21; voir Hé 6.17). 

2. Christ l’a commandé à son Église

Allez, faites de toutes les nations des disciples.

– Mt 28.19

Le terme original « nations » a aussi donné « ethnies ». Il fait écho aux « familles de la terre » que Dieu désire bénir par son Messie. Ce sont aussi « toutes les familles des nations » du fameux psaume 22. Ce psaume anticipe non seulement les souffrances rédemptrices de Christ, mais aussi leur but: la mission mondiale à venir (Ps 22.28-32).

Autant la promesse révélait la passion de Dieu pour récupérer sa gloire dans chaque peuple, autant l’impératif, ici, révèle la passion de Christ pour que son Corps, l’Église tout entière, y participe. Certains spécialistes décomptent jusqu’à 7 500 ethnies actuellement sans accès à l’Évangile, totalisant plus de 3 milliards d’individus. Le grand ordre de mission est plus que jamais d’actualité! Même si tout le monde n’est pas appelé à annoncer Christ au loin, chacun est appelé à participer à sa mesure à l’avancement du royaume là où Christ n’est pas encore connu, aimé ou adoré. 

3. L’Esprit l’a révélé à l’apôtre Jean

Une grande foule que nul ne pouvait compter, de toute nation, de toutes tribus, de tous peuples et de toutes langues. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau.

– Ap 7.9

Nous ne savons pas ce que nous réserve le lendemain (Pr 27.1), mais nous savons que nos efforts pour suivre Dieu dans sa mission ne seront pas vains.

Nous pouvons accomplir ce qui nous est demandé, car Dieu lui-même agira à travers notre mise à disposition pour sa gloire dans le monde. D’où la promesse de Christ à l’Église obéissante: « Je serai avec vous jusqu’à la fin du monde » (Mt 28.20). Il ne lance pas un simple encouragement (« Je serai à vos côtés à vous regarder faire »), mais il promet d’accomplir, par son Esprit en nous, ce que le Père a promis de faire à Abraham (voir Mc 16.20).

Le « tu dois » de Matthieu 28 repose sur le « je ferai » divin de Genèse 12. La réussite du projet ne dépend donc pas de nos compétences, mais de la fidélité de Dieu à accomplir sa promesse (Hé 10.23). Une telle vision biblique d’un Dieu en mouvement ne peut qu’inciter irrésistiblement le chrétien à s’engager avec foi!  

En résumé

Pour toutes ces raisons, nous vous invitons à considérer avec sérieux l’invitation à rejoindre le Dieu trine, déterminé à récupérer son nom et sa gloire parmi tous les peuples. Alors que nous exerçons nos ministères locaux, n’abandonnons pas la vision mondiale de notre mission. Que ce qui passionne Dieu passionne aussi nos assemblées!

La Journée des peuples sans accès à l’Évangile, c’est:

  • une sensibilisation à la réalité des peuples sans accès à l’Évangile.
  • dimanche 5 juin (ou un autre jour)
  • en Église
  • un pack de ressources à télécharger gratuitement pour vous aider à animer un culte ou une autre rencontre.
  • un site: www.peuples-sans-acces.com,
  • un événement proposé par Connect-MISSIONS.

Pour aller plus loin:

Frédéric Mondin

Frédéric Mondin est marié à Leny et tous deux répondent aux invitations des Églises pour les mobiliser à s’engager dans le dessein mondial de Dieu. Ils font partie de la mission WEC France. Frédéric représente aussi, en France, le mouvement de mobilisation Perspectives sur le mouvement chrétien mondial (d’après le cours de Ralph Winter). Vous le trouverez sur les réseaux à cette adresse: @fredmondin.

Articles pouvant vous intéresser