Reconnaître les femmes enseignantes de la Bible

La Bible appelle tous les croyants à faire des disciples. Notre manuel est, bien sûr, les Écritures, et notre tâche consiste à travailler côte à côte, en tant que frères et sœurs, pour mener à bien notre mission dans le monde. Le Seigneur a donné à certains hommes et femmes en particulier le don d’enseigner la Bible. Le défi pour de nombreux pasteurs est cependant de les identifier. Cela peut être particulièrement difficile lorsqu’il s’agit d’identifier des femmes enseignantes, car les pasteurs sont rarement, presque jamais, témoins directs d’une femme enseignant les Écritures.

Mon objectif est donc d’aider mes frères pasteurs à découvrir ces femmes enseignantes de la Bible dans leurs assemblées.

Tout a commencé par une simple question

En mai 2021, j’ai demandé sur le groupe FB #Transmettre: « Existe-t-il des Églises complémentaristes dans le monde francophone qui ont une responsable du ministère féminin à plein temps et rémunérée? » Sans surprise, la réponse a été négative. Peu de temps après, Yanick Éthier (le directeur de SOLA/The Gospel Coalition Québec) m’a contactée, me proposant un poste à temps partiel à SOLA en tant que responsable du ministère féminin. J’occupe ce poste depuis octobre 2021.

Le mandat

Mon mandat est simple: inspirer et équiper les femmes dans l’enseignement textuel, afin qu’elles puissent mieux faire des disciples dans le foyer et dans l’Église.

Les moyens

Avec une équipe de femmes que je coache depuis quelques années, nous lançons des week-ends ateliers pour les femmes sur l’enseignement textuel. Le premier aura lieu à l’Église Espoir à Longueuil, Québec, du vendredi 20 au samedi 21 mai 2022. 

La motivation

Le désir de mon cœur est de collaborer avec les Églises locales en leur fournissant des ressources qui leur permettront de mieux accomplir leur travail. Je veux également contribuer à alléger la charge des pasteurs en équipant des femmes douées dans leurs rangs qui exerceront ces dons auprès des femmes et des enfants de leur entourage. 

6 étapes pratiques

1. Priez pour la sagesse.

Dieu a déjà préparé à l’avance de bonnes œuvres dans lesquelles ces femmes pourront marcher (Ép 2.11). Vous pouvez être la clé libératrice de ces dons spirituels.

2. Examinez le caractère.

La connaissance peut être acquise. Cependant, une enseignante biblique douée doit maîtriser les principes fondamentaux, mais aussi faire preuve d’humilité, montrer qu’elle est enseignable, et avoir un comportement pieux (Ti 2.1-15; 1 Tm 3.11; 1 Tm 5.9-10).

3. Témoigner d’une passion pour les Écritures.

Est-elle passionnée par la Parole de Dieu? Assiste-t-elle fidèlement à l’Église (même lorsque cela ne lui convient pas)? Va-t-elle plus loin et participe-t-elle aux réunions de prière, à l’école du dimanche pour adultes et aux groupes de maison organisés tout au long de la semaine?

4. Commencez par celles qui servent déjà.

Est-ce qu’elle enseigne déjà d’une manière ou d’une autre? Que ce soit en tant qu’enseignante, remplaçante ou assistante d’école du dimanche, en tant que responsable de l’étude biblique pour les femmes, ou même en tant qu’enseignante. 

5. Observez celles qui posent des questions et y répondent.

Qui sont les femmes qui s’engagent activement pendant les études bibliques mixtes? Lesquelles posent des questions intelligentes, donnent de bonnes réponses, et montrent un intérêt pour une étude plus approfondie? Lesquelles prennent des notes pendant le sermon et offrent des commentaires utiles par la suite?

6. Faites une annonce.

Vous serez peut-être surpris du nombre de femmes qui se présenteront si vous annoncez une formation pour les femmes intéressées à développer leurs dons d’enseignement. Mais n’oubliez pas que de nombreuses femmes peuvent être réticentes à se manifester. Certaines pourraient percevoir comme présomptueux ou auto-promoteur le fait d’aspirer à enseigner la Parole de Dieu.

Celles-ci peuvent avoir besoin d’un encouragement particulier. Voici quelques conseils supplémentaires, abrégés et adaptés de l’excellent article sur Revenir à l’Évangile, intitulé « Accueillez les femmes qui peuvent enseigner – ne les craignez pas »:

4 pistes pratiques

1. Le ton compte.

Cela m’a été rappelé récemment lorsque j’ai entendu un pasteur parler avec mépris d’une femme dont il ne partageait pas le point de vue. Les hommes ne se rendent pas compte à quel point il est humiliant et nuisible pour toutes les femmes que des pasteurs respectés parlent ainsi d’une autre femme. Il doit y avoir un moyen de ne pas être d’accord avec une femme, et pourtant le faire avec douceur et respect.  

2. Investissez en elles sur le plan théologique.

Voici quelques moyens de le faire sans avoir besoin de beaucoup de temps ou de programmes supplémentaires.

  • Rassemblez régulièrement des femmes leaders et offrez une formation théologique. Envisagez de les réunir pour lire un livre ou un article ou pour une discussion ponctuelle sur un sujet théologique particulier et sa relation avec leur sphère de ministère.
  • Y a-t-il des moments où les hommes de votre Église se réunissent de manière formelle ou informelle pour une formation théologique? Réfléchissez à la possibilité d’ouvrir ces opportunités aux femmes. 

3. Communiquez clairement au sujet de la pratique du complémentarisme de votre Église.

Expliquez comment votre Église en est arrivée à ces positions et où vous les voyez dans les Écritures. Si les femmes comprennent votre position, il y a de fortes chances qu’elles soient de meilleures alliées.  

4. Trouvez des moyens d’utiliser leur enseignement dans votre Église.

Les femmes qui peuvent enseigner hésitent parfois à créer des opportunités de peur de passer pour des arrivistes. Alors venez à leurs côtés et identifiez les opportunités qui s’offrent à elles.

Atelier à venir de SOLA

Pour ceux d’entre vous qui vivent au Québec, veuillez encourager les femmes de vos Églises à participer à notre prochain atelier, du 20 au 21 mai 2022. Pour ceux qui se trouvent de l’autre côté de l’Atlantique, rassurez-vous, nous prévoyons de filmer cet atelier et de le rendre disponible par la suite.

Et comme il ne s’agit que du premier de ce qui sera des ateliers permanents, nous prévoyons également de mettre en place la technologie nécessaire pour pouvoir proposer des ateliers hybrides en personne/en ligne dans les mois à venir. Restez à l’écoute pour plus d’informations!

Pour aller plus loin:

Angie Velasquez Thornton

En équipe avec son mari Daniel, Angie a servi le Seigneur au Sénégal pendant 10 ans, dans la formation des leaders. Installés à Montréal avec leurs 2 filles depuis août 2017, ils servent à l'Église Baptiste Évangélique Emmanuel et dans l'AEBEQ. Angie est titulaire d'un MDiv de Moody Theological Seminary. Depuis mai 2021, elle coanime le podcast Chrétienne, avec Aurélie Bricaud. Elle est également Responsable du ministère féminin de SOLA (TGC Québec).
Découvre également sa chaîne YouTube par ici.

Articles pouvant vous intéresser