Et si Benny Hinn avait raison?

Je zappais les chaînes de ma TV un vendredi soir, quand je suis tombée sur la campagne d’un télé-évangéliste bien habillé qui prêchait avec une grande force de persuasion.  Il promettait la guérison physique et la liberté financière à ceux qui sèmeraient la semence de la foi en faisant un gage généreux à son ministère.  

Dans nos traditions d’église, nous rechignons à ces images sur nos écrans et identifions de tels hommes pour ce qu’ils sont: des faux docteurs, des charlatans motivés par la cupidité, s’attaquant à des gens désespérés pour un enrichissement personnel. Pourtant, dans notre empressement à rejeter la théologie de la prospérité dans son intégralité, je me demande si nous n’avons pas rejeté un principe à la fois biblique et pratique: Dieu bénit matériellement ceux qui sont généreux matériellement.  

Est-ce que cette déclaration vous choque?  Je me sens presque hérétique rien qu’en le tapant, et pourtant ma récente méditation sur 2 Corinthiens 8-9 m’a conduit à cette conclusion.  Avant de fermer cette fenêtre dans votre navigateur, considérez avec moi ce passage écrit par la plume de Paul.

Voici le contexte dans lequel l’apôtre écrit: les croyants de Jérusalem souffrent de grandes difficultés financières, et les saints gentils de Macédoine relèvent le défi d’aider à satisfaire les besoins physiques de leurs frères et sœurs juifs. Paul recommande leur générosité et exhorte les Corinthiens à les rejoindre dans leur libéralité.  

De peur que nous ne manquions la signification spirituelle du texte, 2 Corinthiens 8.10 nous aide ici: « Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis. »  

La principale et la plus importante richesse que nous recevons du Christ est sa grâce dans l’Evangile. Jésus est notre exemple ultime de générosité, ayant abandonné les richesses et la gloire du ciel pour s’humilier et devenir pauvre, en assumant la chair humaine. L’œuvre expiatoire de Christ ne nous promet pas la santé, la richesse et la vie sans souffrance. Mais la grâce salvatrice de notre Seigneur a acquis pour nous sa présence indélébile par son Esprit, ses dons, et la communion des saints. Et sa grâce salvatrice est aussi la source d’où jaillissent toutes nos bonnes œuvres.  

Cependant, un principe secondaire émerge dans les versets suivants. 2 Corinthiens 9.6 déclare: « Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. »Le contexte est l’argent, pas les prières ou les gestes de gentillesse.

Cela fait écho à l’enseignement du Christ dans Luc 6.38: “Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.”  Revenant à 2 Corinthiens 9, le verset 11 ajoute: “Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces.”

Ce verset nous montre où nous nous séparons des enseignants de l’évangile de la prospérité.  Le but pour lequel Christ enrichit ses enfants qui donnent est qu’ils soient encore plus généreux!  Ces faux enseignants ne sont pas des canaux de la générosité de Dieu, mais des mares stagnantes, accumulant des richesses pour eux-mêmes et leurs amis aux frais des pauvres qui attendent un miracle avec une désespérance extrême.

Nous ferons bien d’éviter l’évangile de la prospérité et ses méthodes rusées.  Mais ne manquons pas la puissante promesse de l’Écriture et l’occasion qu’elle nous donne de mettre le peuple de Dieu au défi de donner sacrificiellement pour la gloire de Dieu.  Oui, notre récompense sera grande dans le ciel (Matthieu 6.20), mais le Seigneur peut nous surprendre avec des bénédictions matérielles dans le présent. Dans quel but?  Pour que nous ayons plus à donner et pour qu’il reçoive des remerciements et des louanges.

Angie Thornton

En équipe avec son mari, Daniel, Angie a servi le Seigneur au Sénégal pendant 10 ans, dans la formation des leaders. Installés à Montréal avec leurs 2 filles depuis août 2017, ils servent à l'Église Baptiste Évangélique Emmanuel et dans l'AEBEQ. Angie est titulaire d'un MDiv de Moody Theological Seminary.

http://ambassadorofreconciliation.blogspot.com/

Articles pouvant vous intéresser

13 thoughts on “Et si Benny Hinn avait raison?

  1. eric mveng dit :

    Mon coeur s’est posé bien des questions mais j’ai pris sur moi de lire cet article jusqu’au bout.
    Merci encore pour cette édification.

  2. Christophe dit :

    Comme souvent avec La Parole de Dieu tout est question d’équilibre.

  3. Serge B dit :

    J’ai lu cet article jusqu’au bout, et j’ai apprécié cette clarification, qui est tout à fait biblique et nécessaire.
    Le seul reproche que je ferais, et celui d’avoir posté dans le titre le nom d’un homme.
    Je sais que ces positions sont publiques, et qu’il est l’un des plus grands icônes de l’Évangile de la prospérité de la fin du XXe du début du XXIe siècle. Mais je ne suis pas sûre que cela soit intéressant de mélanger la dénonciation d’un principe piloté par les nuits, avec le nom d’un homme quand bien même est piloté par cette même mentalité.
    Je m’appuie là sur le texte dit que ce n’est pas contre la chair est le sens nous avons à combattre contre des principautés des dominations… Eph 6v12
    Mis à part ça cet article est vraiment bien.

  4. Calliste dit :

    Bonjour,
    je suis vraiment édifié par ce message qui nous recommande selon la parole de Dieu de donner aux autres pour qu’afin Dieu déversent sur nous ses bénédictions.
    Ce matin, je faisais la méditation sur le prophète Élie et la veuve de Sarepta. la veuve était bénie après avoir donner ce qu’elle avait au prophète Élie.

  5. Emilien dit :

    Bonjour Angie, bienvenue sur TPSG !
    La lecture de cet article est intéressante. Il est bon de le lire jusqu’au bout, et de effectivement comprendre qu’il ne faut pas donner en ayant l’objectif de s’enrichir personnellement.
    Bonne continuation à toi et ta famille

  6. Calliste dit :

    Bonjour,
    je suis vraiment édifié par ce message qui nous recommande selon la parole de Dieu de donner aux autres pour qu’afin Dieu déverse sur nous ses bénédictions.
    Ce matin, je faisais la méditation sur le prophète Élie et la veuve de Sarepta. la veuve était bénie après avoir donner ce qu’elle avait au prophète Élie.

  7. LOUYS Patrice dit :

    Je lisais justement ce passage hier et me demandais s’il n’y avait pas plusieurs lectures possibles (argent, don de soi, ou autre). Merci pour ce message qui recarde bien pour l’église de Dieu ne passe pas d’un extrême à l’autre.

    Fraternellement

  8. Tia Paul Dion dit :

    Bénny a-t-il raison ? Non puisque lui-même il reconnait maintenant ses erreurs, après qu’il ait été refoulé a la porte du paradis dans un songe, selon son propre témoignage. Ainsi dit, je trouve pertinente cette analyse de « l’évangile de la prospérité » qui est réalité un autre évange. L’évangeliste Benny l’a reconnu maintenant, pour la gloire notre Seigneur Jesus.
    Toutefois je crois que lorsque Paul reprend le grand principe spirituel des semailles et de la moisson, en 2 cor. 9v6, dans le contexte des collectes en faveur des frères de Jérusalem, il ne parlait pas seulement de l’argent, mais tout ce qui pouvait être donné jour soulager ses frères et soeurs en détresse !
    Et il est clair que la collecte n’était en faveur d’une seule personne !

  9. Moïra COEYTAUX dit :

    excellente méditation! Jésus nous rappelle dans ses paraboles que nous ne sommes que des gestionnaires, et non des propriétaires. Vous avez raison d’insister sur le fait que nous recevons surtout pour redonner!! la vie dans le Royaume de Dieu est une vie très relationnelle, au service des « autres ».

  10. Jacques dit :

    Le titre est provocateur et incite à découvrir la démarche qui ne laissait aucun doute sur la conclusion : merci pour cet éclairage édifiant avec ses références bibliques, sachant que je n’aurais pas cherché davantage d’infos sur cette doctrine et ses partisans. Oui, gardons les yeux fixés sur Jésus Christ, et les promesses de la Parole,

  11. Guylaine Fortin dit :

    Pour moi cette semaine en a été une de remise des pendules à l’heure sur plusieurs sujets avec mon Seigneur, et cet article achève le travail. Merci! Une des questions qui revenaient dans mon coeur était: Que ferais-tu si le Seigneur te donnait tout à coup des moyens dépassants les moyens de base d’une personne, je dis bien les moyens de bases? Les garderais-tu pour toi et pouvoir avoir plus de biens matériels terrestres? Ou les sèmerais-tu, afin de t’amasser des biens célestes? La Parole dit bien ce qu’elle dit, le problème vient de ceux qui la reçoivent (nous en l’occurence) et ce qu’ils en font. L’utilise-t-on pour notre propre ventre ou pour la Gloire de Celui à qui, de toutes manières, TOUT APPARTIENT. (1 Chroniques 29:16)

  12. KOUKOU Elie dit :

    Je béni le seigneur pour toute l’équipe, merci beaucoup. Votre message me fortifie encore et m’edifie.

  13. Fred dit :

    Benny Hinn, excellent homme de Dieu !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image