13 voyants rouges pour un candidat ancien

De manière générale, une Église ne devrait jamais donner le titre d’ancien à un homme qui ne répond pas aux qualifications bibliques énoncées dans 1 Timothée 3.1-7 et Tite 1.6-9. En plus de cela, voici plusieurs voyants rouges qu’une Église devrait toujours considérer quand elle considère la candidature d’un ancien potentiel:

« 13 signes que votre candidat-ancien n’est pas l’homme que vous cherchez. »

1. Un esprit de contradiction. Si vous dites « noir », il répondra « blanc ». Un ancien doit contribuer à l’unité, pas attiser la division.

2. Un manque de fruits spirituels. Si un homme n’a pas déjà un cœur et un ministère de berger , il ne va pas commencer à faire paître le troupeau (et aimer le faire) juste parce que vous lui aurez donné un titre. Un ancien devrait être un homme qui est déjà à pied d’œuvre dans la construction du corps de l’Église.

3. Une épouse qui ne soutient pas la candidature de son mari. Le mandat d’ancien est une tâche exigeante. Enseigner, faire du discipulat et exercer l’hospitalité requièrent du temps. La femme du candidat est-elle heureuse de soutenir le ministère de son mari même si ça exigera un sacrifice considérable de sa part? Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas sage de nommer un tel homme ancien.

4. Un casier rempli de relations brisées tout au long de son parcours.

5. Une focalisation sur lui-même. Chaque fois qu’il ouvre la bouche, que ce soit à l’école du dimanche ou au restaurant, il semble n’avoir que son propre intérêt à l’esprit. Un ancien doit être un homme qui recherche toujours le bien de l’Église dans son ensemble.

6. Une incapacité à encourager les autres.

7. Une incapacité à montrer de la compassion et de la tendresse. Un homme peut être fort et amener une prédication rigoureusement biblique, mais s’il est incapable d’être tendre et compatissant, il sera un piètre berger.

8. Une tendance à exagérer et embellir les choses. Un ancien devrait être un homme dont la parole est tout à fait digne de confiance.

9. Une tendance à faire primer créativité et innovation sur la fidélité à la Bible. Cela ne signifie pas que créativité et innovation sont de mauvaises choses, mais celles-ci doivent toujours être au service de la fidélité à la Parole de Dieu.

10. Une incapacité à reconnaitre ses erreurs.

11. Une incapacité à se soumettre aux autres dirigeants.

12. Le refus d’être incommodé ou de faire des sacrifices afin de servir les autres.

13. Le sentiment que le titre d’ancien est un droit qui doit naturellement lui revenir.

Les enseignements de cet article sont en partie tirés de l’article de Matt Schmucker: Désaccords et différences entre anciens [ENG]

 Copyright 2014 9Marks, traduit avec autorisation. Merci à David Steinmetz pour la traduction.

9Marks

9Marks existe pour équiper les responsables d'églises avec une vision biblique et des ressources pratiques pour manifester la gloire de Dieu aux nations au travers d'églises en bonne santé. Dans ce but, 9Marks cherche à promouvoir dans les églises les 9 caractéristiques d'une église en bonne santé.

https://9marks.org

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image