8 choses à savoir pour enseigner la théologie aux enfants

1. Enseigner la théologie aux enfants, c’est enseigner l’Écriture

La responsabilité d’élever les enfants dans la connaissance et dans l’amour de Dieu est clairement donnée dans la Bible (Deut 6.6-7; Ps 78.1-8), enseigner la théologie est l’un des moyens d’accomplir cette mission. La préoccupation la plus importante des responsables de l’enseignement des enfants devrait être de communiquer et d’appliquer la Parole de Dieu avec fidélité. Enseigner la théologie c’est simplement relier de manière systématique les vérités bibliques concernant Dieu à tout se qui se rapporte à lui. Apprendre aux enfants ces vérités dès l’enfance les rend capables de comprendre et d’appliquer avec sagesse le salut par la foi en Jésus-Christ (2 Tim 3.15). Enseigner la théologie aux enfants signifie donc toujours leur enseigner la Bible.

2. Enseigner la théologie aux enfants les aide à mieux lire leur Bible

Lorsque les enfants lisent la Bible, ils appréhendent le texte avec leur façon de penser, leurs hypothèses, leurs présuppositions et leurs penchants, ils lisent l’Écriture à travers les lunettes de la théologie dont ils ont été imprégnés. En enseignant la théologie aux enfants, nous rendons ces choses explicites, nous les soumettons à un examen minutieux et nous nous assurons que le système qu’ils appliquent à tout passage de l’Ecriture est bibliquement informé. Connaître la théologie aide les enfants à mieux lire la Bible.

3. Enseigner la théologie aux enfants est un cadeau qui guide leur vie

Dès leur naissance, les enfants cherchent à donner un sens au monde qui les entoure. Alors qu’ils grandissent et se confrontent aux situations du quotidien, ils commencent à se créer un réseau de savoirs, qui forme finalement un cadre au travers duquel ils interagissent et évaluent chaque expérience. En enseignant la théologie aux enfants dès leur plus jeune âge, nous nourrissons la formation d’une vision biblique du monde et nous les guidons vers une vie tournée vers Dieu et motivée par sa mission de salut dans le monde.

4. Bien enseigner la théologie aux enfants demande beaucoup de travail et de détermination

Il ne fait aucun doute qu’il est difficile de bien enseigner la théologie aux enfants. La plus grande résistance à cet enseignement, c’est que les enfants se plaignent de le trouver terne et ennuyeux. Cela est entièrement du à la méthodologie utilisée plutôt qu’au contenu – nous ne devons jamais amener les enfants à croire que les actions glorieuses du Seigneur sont ennuyeuses à cause d’un mauvais enseignement.

Des efforts importants doivent être consentis pour enseigner la théologie d’une manière qui la rende accessible et intéressante pour tous les enfants. Il faut beaucoup de travail et de détermination pour communiquer de manière concrète des vérités bibliques abstraites, mais c’est possible. Il faut beaucoup de réflexion et de créativité pour illustrer les points théologiques de sorte que les enfants puissent les comprendre, mais, encore une fois, c’est possible. La théologie que nous enseignons découle du récit biblique, ce qui signifie que notre théologie n’est pas simplement constituée de formulations abstraites, mais est inséparable de l’histoire concrète de l’action de Dieu dans le monde.

5. Enseigner la théologie aux enfants signifie que l’application est importante

Les enfants posent toujours la question «et alors?». Qu’est-ce que cela signifie pour moi, ma vie ou ma famille? C’est est une interrogation importante qu’il faut toujours garder en tête. Les enfants aiment ce qui est concret. Ils ont besoin de comprendre l’impact de ce qu’ils apprennent dans leur vie. Toute théologie doit être mise en relation avec le quotidien pour que les enfants assimilent la vérité biblique et l’intègrent à leur vision du monde.

Nous voulons que les enfants aient une théologie robuste et pratique, plutôt qu’une théologie académique et intellectuelle. Dieu les confie aux soin des parents et de l’église. Nous avons besoin de comprendre ce qu’ils vivent. Prenez le temps de connaître leurs joies et leurs peines, leurs amis et leurs parents, leurs jeux et leurs loisirs. Découvrez ce qu’ils écoutent et ce qui nourrit leur compréhension et examinez comment la théologie interagit avec leur vie quotidienne, comment elle les met au défi. Nous devons être en mesure de répondre à la question «et alors?» chaque fois que nous enseignons la théologie aux enfants.

6. Enseigner la théologie aux enfants les aide à tenir ferme

Aujourd’hui les enfants sont entourés d’une myriade de systèmes de croyances, lorsqu’ils rencontrent et s’intéressent à ces systèmes, malheureusement ils intègrent souvent des croyances non bibliques dans leur vision du monde. L’une des façons de permettre aux enfants de tenir ferme est de les ancrer dans une riche compréhension théologique de la foi chrétienne. Paul aspire à ce que les gens ne soient pas ébranlés par «tout vent de doctrine, par la ruse des hommes et leur habileté dans les manœuvres d’égarement» (Ép 4.14). En élevant les enfants pour qu’ils soient robustes sur le plan théologique, nous assurons leur stabilité future et les protégeons contre les fausses doctrines. Nous leur inculquons également une grande confiance dans la foi chrétienne, ce qui leur permettra de tenir ferme au milieu d’un monde complexe et déroutant.

7. Enseigner la théologie aux enfants forge leur caractère et fonde pour leurs actions

Enseigner la théologie aux enfants dès le plus jeune âge façonne leur caractère et leur volonté alors qu’ils découvrent la nature de Dieu et cherchent à développer un caractère qui plaise à Dieu. En comprenant les desseins de Dieu pour son monde, sa méthode et sa mission, leur volonté est dirigée vers le désir de servir Dieu et de vivre pour sa gloire. Tout en forgeant le caractère des enfants, la théologie façonne également leur façon de vivre dans le monde. La façon dont les enfants vivent doit être directement corrélée à ce qu’ils croient, et par conséquent la théologie devient  tout aussi fondamentale pour leurs actions.

8. Enseigner la théologie aux enfants concerne aussi bien le cœur que l’intelligence

Il existe un danger : enseigner la théologie aux enfants peut les amener à avoir beaucoup de connaissances intellectuelles sur la vie chrétienne, mais n’entraîner que peu de changements dans leurs cœurs. Bien sûr, il est toujours juste d’instruire les enfants sur ce qui concerne Dieu, parce que si on ne le fait pas nous leur permettons d’être formés par autre chose que les Écritures. Cependant, nous devons nous devons faire tous nos efforts afin que la théologie fasse vibrer leur coeur autant qu’elle nourrit leur esprit.

La théologie, bien enseignée, doit inévitablement aboutir à la doxologie, et nous ne devrions pas nous contenter de moins parce que nous enseignons ‘seulement’ des enfants. Alors qu’ils grandissent dans la compréhension de la théologie, nous devons prier pour les enfants qui nous entourent afin qu’ils  soient un exemple de ce que signifie remercier, louer et adorer le Dieu vivant.

Melanie Lacy

Melanie Lacy est la directrice exécutive de Growing Young Disciples (Ndt : faire de jeunes disciples) et la directrice de la théologie pour la formation au ministère auprès des enfants et des jeunes à Oak Hill College, Londres.

Articles pouvant vous intéresser

>