Vous n’avez pas « rien » fait aujourd’hui.

Mon mari rentre à la maison et me trouve la tête enfouie dans le canapé. La maison semble avoir été cambriolée. Les enfants hurlent et essaient de s’asseoir confortablement sur mon dos.

Je marmonne dans un coussin « Comment s’est passée ta journée? ».

« Ça va. Très bien », dit-il. « Quelques réunions. J’ai fini les scripts pour les nouvelles vidéos de Pâques. J’ai skypé avec quelqu’un aux États-Unis. J’ai écrit mes discours pour la conférence et envoyé un manuscrit. J’ai envoyé les demandes de soutien financier et j’ai fait un cours sur la Trinité avec les stagiaires. Et toi ? Comment s’est passée ta journée? « 

Je me creuse le cerveau alors que de minuscules doigts mettent de la pâte à modeler Play-Doh dans mes oreilles.

Hum. J’ai essayé d’empêcher notre fils de grimper dans la machine à laver / d’escalader le réfrigérateur / de manger les friandises pour chat / d’enlever sa couche / de mettre ses doigts dans les prises / de tirer la queue du chat / de laisser tomber des couverts en plastique dans les toilettes. J’ai fait semblant d’être un camion poubelle et un collecteur de déchets. J’ai fait le brouillon d’un demi-email. J’ai rempli les formulaires pour l’école. J’ai envoyé un texto à une amie. J’ai fait les courses. J’ai repassé. J’ai écouté un psaume. J’ai fait la cuisine pour le repas de midi (que mon fils a jeté par terre). J’ai fait des bruits de camion. J’ai ramassé de la nourriture non identifiable sur le sol. J’ai répondu à un message de l’école de ma fille qui disait qu’elle avait eu un petit accident : un saignement de nez. J’ai préparé le dîner. J’ai sorti les poubelles de déchets à recycler (en faisant des bruits de camion poubelle).

« Rien, » lui dis-je.

Je n’ai pas fait de marche pour la paix mondiale. Je n’ai pas écrit de roman. Je n’ai pas créé ma propre entreprise. Je n’ai pas trié les dossiers. Je n’ai pas rendu les livres de la bibliothèque. Je n’ai pas emmené les enfants à Disneyland ni surmonté une maladie grave. Je n’ai pas couru de marathon (ni même couru tout court). Je n’ai pas vu d’aurores boréales.

« Tu ne peux pas n’avoir rien fait », répond-il.

‘Rien’ ≠ Rien

Si je repense à la façon dont j’ai passé tous les moments de ma journée, je me rends compte qu’ils s’additionnent pour former quelque chose de bien plus grand.

J’ai pris soin d’un petit bonhomme qui ne peut pas prendre soin de lui-même. J’ai pourvu aux besoins de mon foyer. J’ai écouté des paroles de vie qui ont nourri mon âme. J’ai terminé des tâches administratives essentielles. Je me suis investie dans l’éducation de ma fille. J’ai récolté (enfin, fait les courses) pour ceux que j’aime. J’ai offert à mes enfants des cadeaux soigneusement choisis en leur donnant leur goûter après l’école. J’ai encouragé quelqu’un en difficulté. J’ai marché toute la journée avec le Dieu vivant. J’ai permis à mon mari de partager l’Évangile. J’ai tellement bien joué le rôle d’un camion poubelle que je mérite un Oscar pour cela.

À ce stade de ma vie, je suis maman au foyer, avec de jeunes enfants. Parfois, c’est merveilleux et parfois c’est difficile. Mais quoi que m’en dise mon cerveau, ce n’est pas rien.

Et vous? Peut-être que vous êtes étudiant et vous travaillez dur pour vos études, mais sans salaire. Vous êtes peut-être dans une maison de retraite, dépendant des autres pour subvenir à vos besoins. Peut-être que vous vous battez contre une maladie ou un chagrin. Vous avez peut-être passé la majeure partie de la matinée au lit.

Peut-être avez-vous l’impression que vous ne faites pas grand-chose de votre vie. Mais par la grâce de Dieu, vous faites peut-être bien plus que vous ne le pensez.

La to-do liste de Dorcas

La Bible nous donne un exemple de quelqu’un qui, d’un certain point de vue, est connu pour n’avoir rien fait. Et pourtant, elle est l’un des héros du Nouveau Testament.

Dorcas, dont l’histoire apparaît dans Actes 9, a eu des jours remplis de ce que beaucoup appellent “rien“. Elle n’a pas écrit de roman à succès, implanté une église ou joué devant un stade rempli de personnes. Nous ne savons pas si elle était mariée ou célibataire, attirante ou simple. Nous ne savons qu’une chose à son sujet: elle a tranquillement servi les autres. Et ses actes de gentillesse ne seront jamais oubliés.

L’histoire de Dorcas (ou Tabitha) ne prend que quelques phrases dans la Bible. Mais ces lignes nous en disent beaucoup. Nous apprenons qu’elle était une disciple de Jésus qui “ faisait beaucoup de bien et donnait son argent aux autres“ (Actes 9.36). Un jour, elle est tombée malade et elle en est morte. Sa communauté en a été dévastée et a envoyé chercher Pierre, qui a prié sur son corps et l’a ressuscitée. En conséquence “cela fut connu de tout Jaffa, et beaucoup crurent au Seigneur“ (Actes 9.42).

Dorcas était peut-être veuve elle-même – elle a certainement aidé d’autres veuves. Ces femmes étaient au bas de l’échelle sociale, faibles et exceptionnellement vulnérables. Pourtant, regardez ce que son service ordinaire a accompli. Elle était tellement aimée que sa communauté à l’église ne pouvait pas supporter de vivre sans elle. Elle a été une merveilleuse témoin de Jésus dans sa vie – et plus encore dans sa mort et sa résurrection.

Le travail invisible

Il est tentant de croire que nos vies et nos services ordinaires ont peu de valeur, surtout lorsque nous les comparons aux normes de réussite de notre culture. Il est facile de supposer que nous ne faisons rien. Mais ce n’est tout simplement pas vrai. Un ami confiné chez lui à cause d’une maladie chronique, prie fidèlement pour les autres et réalise ainsi de grandes choses pour le royaume de Dieu. Dieu utilise les faibles, les invisibles et les négligés.

N’oubliez pas Dorcas! Même nos tâches les plus banales, accomplies dans la foi, atteignent un poids de gloire (2 Cor. 4.16-18). Quoi que vous fassiez, ce n’est pas rien.

Merci à Nathanaël Delarge pour la traduction de cet article.

Emma Scrivener

Emma Scrivener est née à Belfast, en Irlande. Elle vit aujourd'hui à Eastbourne, en Angleterre, avec son mari, Glen, et leurs deux enfants. Emma tient un blog sur l'identité, la foi et la santé mentale sur emmascrivener.net. Elle est l'auteur de plusieurs livres, dont A New Name (Un nouveau nom) et A New Day (Un nouveau jour).

Articles pouvant vous intéresser

>