Un petit quiz pour savoir si vous êtes accro à votre smartphone

J’ai récemment réfléchi au domaine de la compulsion, notamment en ce qui concerne l’un des dispositifs les plus incroyables jamais produits: le smartphone.

Compulsif (adjectif): « Ce qui résulte ou ce qui est lié à un besoin irrésistible, en particulier lorsqu’il s’agit d’aller à l’encontre des désirs conscients. »

Il suffit d’un peu d’autoanalyse pour voir que la manière dont j’utilise mon smartphone a un lien avec la compulsion et peut, en réalité, me définir. Et d’après ce que j’ai observé, je soupçonne que vous pourriez recevoir le même diagnostic. Je me demande tout le temps: « Est-ce que je possède ce téléphone, ou est-ce lui qui me possède? Qui définit les termes de cette relation? Lequel d’entre nous fait des demandes, et lequel d’entre nous cède à ces demandes? »

Il y a quelques années, le Dr David Greenfield a fondé le centre sur les addictions à internet et à la technologie, et a mis au point un test sur la compulsion en lien avec les smartphones[Eng]. Il voulait ainsi attirer l’attention sur la façon dont notre vie peut être dominée par nos appareils. Je l’ai trouvé à la fois utile et alarmant. Je l’ai un peu adapté pour m’adresser aux préoccupations particulières des chrétiens. Parcourez chaque question, répondez-y par oui ou par non, et gardez une trace du nombre de fois où vous avez répondu oui.

1- Avez-vous souvent l’impression de passer plus de temps sur votre smartphone que vous ne le pensez?

2- Avez-vous l’impression que vous passez plus de temps à tweeter, envoyer des SMS ou des mails qu’à parler aux gens en face-à-face?

3- Lorsque vous vous ennuyez ou n’avez rien d’autre à faire, avez-vous l’impression d’aller automatiquement sur votre smartphone sans vous en rendre compte?

4- Le temps que vous passez sur votre smartphone est-il de plus en plus élevé?

5- Aimeriez-vous pouvoir un peu moins utiliser votre smartphone?

6- Dormez-vous régulièrement avec votre smartphone (allumé) sous votre oreiller ou à côté de votre lit?

7- Avez-vous l’impression de regarder ou répondre à des SMS, des tweets ou des mails à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, même si cela implique d’interrompre d’autres activités?

8- Envoyez-vous des mails ou des SMS, ou bien surfez-vous sur internet en conduisant ou en faisant d’autres activités du même genre qui nécessitent toute votre attention et votre concentration?

9- Envoyez-vous des mails ou des SMS, ou bien surfez-vous sur internet en marchant?

10- Pensez-vous que votre utilisation de votre smartphone nuit des fois à votre productivité?

11- Les notifications de votre smartphone interrompent-elles parfois votre attention lors de votre culte personnel, du culte familial ou lorsque vous êtes à l’Église?

12- Vous sentez-vous mal à l’aise lorsque vous avez accidentellement oublié votre smartphone dans la voiture ou à la maison, lorsque vous n’avez pas de réseau ou lorsque votre téléphone est cassé?

13- Utilisez-vous votre smartphone pendant que vous mangez avec d’autres personnes?

14- Lorsque votre smartphone sonne ou vibre, ressentez-vous une envie urgente de répondre immédiatement à la notification (pour vérifier vos textos, vos tweets, vos mails, vos mises à jour…)?

15- Avez-vous l’impression de vérifier votre portable plusieurs fois par jour sans réfléchir, même si vous savez qu’il n’y a probablement rien de nouveau ou d’important à voir?

Selon le Dr Greenfield, le système de notation est le suivant. Si vous avez 1 ou 2 oui, vous agissez probablement de la bonne manière (mais il est aussi probable que vous n’ayez pas de smartphone). Si vous avez 3 ou 4 oui, vous penchez vers un comportement compulsif ou problématique. Et si vous avez 5 oui ou plus, cela devient presque certain. Avec 8 oui ou plus, vous avez probablement un attachement compulsif assez significatif à votre téléphone. Et je suppose qu’au moins la moitié des gens qui répondent honnêtement au quiz font partie de cette catégorie.

Mais alors, que faire? J’en parle dans un autre article. Toutefois, faites au moins le quiz et réfléchissez à son résultat dans la prière. Puis faites-vous peut-être simplement la réflexion suivante: « ce résultat me convient-il? Est-ce que c’est la relation que je veux avec mon téléphone? Mon smartphone m’aide-t-il à vivre la vie que je veux vivre, ou est-ce qu’il m’en empêche plutôt d’une certaine manière? »

Merci à David Steinmetz pour la traduction de l’article.

Tim Challies

Tim est pasteur d'une église à Toronto et l'auteur de Challies.com, l'un des sites évangéliques les plus populaires au monde.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image

La Grande Histoire
Un nouvel outil pour partager sa foi


DÉCOUVRIR GRATUITEMENT CET OUTIL
close-link