Royaumes en conflit

Dans l’article précédent j’ai souligné le rôle crucial de la vision du monde dans notre manière de vivre et ce à quoi nous nous attendons dans la vie. Pierre en parle clairement dans la conclusion de son épître lorsqu’il dit que nous faisons tous parti d’une guerre contre notre ennemi mortel, Satan. Et que nous devons particulièrement faire attention aux instructions qu’il nous donne. Voici le passage en question:

Soyez sobres, restez éveillés ! Votre ennemi, l’esprit du mal, est comme le lion qui rugit. Il va partout et cherche quelqu’un à dévorer. Résistez-lui en restant solides dans la foi. Vous le savez, dans le monde entier, vos frères et sœurs chrétiens souffrent comme vous. Vos souffrances vont durer un certain temps. Mais Dieu, qui nous aime tant, vous a appelés à participer à sa gloire sans fin, en étant unis au Christ. Alors il va vous rendre parfaits, solides et forts, et on ne pourra plus vous faire tomber. À lui la puissance pour toujours. Amen ! (1 Pi 5.8-11)

Laissez-moi commencer par trois observations importantes qui devraient être en tête de liste de nos pensées en tant que Chrétiens.

1. Tout autant qu’il y a un royaume de Dieu, il y a un royaume de Satan

Et les deux sont en conflit.

C’est Jésus lui-même qui à dit: « Si donc Satan se met à chasser Satan, son royaume est divisé contre lui-même. Comment alors ce royaume subsistera-t-il? … Mais si c’est par l’esprit de Dieu que je chasse les démons, alors de toute évidence, le royaume de Dieu est venu jusqu’à vous. » ( Mt 12.26, 28 voir aussi Actes 26.18 (le pouvoir de Satan); Col 1.13 ( le domaine des ténèbres)

2. Peu de Chrétiens réalisent l’importance de l’influence de Satan

Ils ne comprennent pas non plus leur propre autorité. Deux textes en particuliers font la lumière sur ces deux points. Dans 1 Jean 5.19 nous pouvons lire ceci: « Nous savons que nous appartenons à Dieu, alors que le monde entier est sous la coupe du diable. »

Observez le contraste. Alors que le le monde entier est sous la coupe du diable, nous qui sommes « de Dieu » (v.19) sommes en Dieu et dans son fils Jésus-Christ (v.20). Tout le monde appartient donc à quelqu’un! « Jean ne mâche pas ses mots et ne dissimule aucun problème. » note John Stott. Le choix est franchement établi. Tout le monde appartient soit à « nous » soit au « monde ». Chacun est de ce fait soit « de Dieu » ou « sous la coupe du diable ». Il n’y a pas de troisième catégorie.

Cela fait de l’ombre à l’illusion de la neutralité. L’idée que ceux qu’on appelle les « bonnes personnes » qui ne sont pas chrétiennes et qui ne seraient ni de Satan ni de Dieu; et ne seraient donc ni du royaume de Dieu ni de celui de Satan. Le fait est que tout le monde, jeunes et vieux, hommes ou femmes, appartient à l’un de ces deux royaumes: soit le royaume de la lumière ou le royaume des ténèbres. Si quelqu’un n’est pas « en Christ » celui-ci est « sous la coupe du diable », même s’il n’y a rien de visible, aucun sentiment palpable d’être sous la coupe du diable.

De ce fait, ne pas servir Dieu revient à servir Satan, que l’intéressé en soit conscient ou pas. Dire que le monde entier est sous la coupe de Satan, c’est dire qu’il est sous son influence, son pouvoir et sous l’autorité de Satan; dans sa main et soumis à sa domination. (cf Jean 12.31; 14.30; 16.11; 17.15; Actes 26.18; 2 Co 4.4; Ep 2.1-2.) Appliquez cette notion à « l’ensemble du monde » par ex. la sphère financière, les affaires, les industries, le marché boursier, le système bancaire, les institutions politiques et les partis, les loisirs (la télévision, les films, les médias, la radio), le sport, l’éducation, la famille, le foyer, le voisinage, les clubs, les services sociaux… tout! Dit simplement, il y a une influence satanique globale.

Ceci est une révélation stupéfiante et choquante. Lorsque les implications d’une telle affirmation sont dévoilées, cela nous coupe le souffle. En effet, c’est une révélation terrifiante qui pourrait facilement instiller en nous de la peur et de l’effroi si 1 Jean 4.4 ne faisait pas cette autre affirmation: « Vous, mes enfants, vous appartenez à Dieu et vous avez vaincu les faux prophètes. Voici pourquoi : l’Esprit de Dieu qui est en vous est plus puissant que l’ennemi du Christ qui est dans le monde. »

Vous chrétiens, dit Jean, n’avez pas de victimes ayant succombé aux faux prophètes et aux hérétiques qui essayent de vous tromper/berner? La raison étant que celui qui vit en vous, à savoir notre Grand Dieu trinitaire, Père, Fils et Saint-Esprit est plus grand et plus puissant que celui, à savoir Satan, qui est en eux. Oui, Satan est grand mais Dieu est encore plus grand! Oui Satan est puissant, mais Dieu est infiniment plus puissant!

Jean ne dit pas que « nous »  sommes plus grand mais qu’ « Il » est plus grand. Ce n’est pas nous, mais Dieu en nous qui nous assure la victoire. Donc ces deux versets nous alertent sur l’influence et le pouvoir de Satan, mais aussi sur le pouvoir encore plus grand et la victoire ultime que nous trouvons dans notre relation avec Dieu.

3. Les gens répondent souvent à l’appel à la guerre spirituelle de Deux manières différentes

  1. En étant obsessivement préoccupé par celle-ci (leur attention étant essentiellement porté sur 1 Jean 5.19 en négligeant 1 Jean 4.4) ou
  2. Avec une indifférence complaisante (leur attention étant essentiellement porté sur 1 Jean 4.4 en négligeant 1 Jean 5.19).

Selon C.S Lewis:

Il y a deux erreurs égales et opposé dans lesquelles notre race peut succomber aux mains du malin. L’une d’entre elle est de nier leur existence. L’autre est de croire, et de leur accorder un intérêt excessif et malsain.  Eux-même (les démons) sont satisfaits des deux erreurs et acclament un matérialiste ou un magicien avec le même plaisir. (Tactiques du diable, Lettre 3)

En d’autres termes, il importe peu à Satan que vous lui attribuiez la totalité du mal ou rien du tout!

Le fait est que cette bataille spirituelle englobe tout. Elle touche toutes les sphères de notre vie. Le conflit entre le royaume de Dieu et le royaume de Satan affecte notre manière d’utiliser l’argent, ce que nous regardons à la télévision, notre manière d’élever nos enfants, le ton de notre voix lorsque nous parlons à notre conjoint, notre manière d’utiliser notre temps, notre manière de parler de notre chef lorsqu’il ne nous écoute pas, véritablement tous les aspects de notre vie.

La mise en garde de Pierre au verset 8 est de ce fait très importante et concerne un ennemi bien réel appelé Satan.

Satan est un ange. Tous les anges ont été créés (Col 1.16; Jn 1.1-3). De ce fait, Satan a été créé. Il provient donc de Dieu. Satan n’est pas le pouvoir contraire et égal de Dieu (contre dualisme). Il n’est pas éternel. Son pouvoir n’est pas infini. Il ne possède pas d’attributs divins. En bref, il ne correspond en rien à Dieu! La parole de Dieu explicite clairement que bien que Satan ait du pouvoir, il n’est pas omnipotent. Bien qu’il soit intelligent, il n’est pas omniscient. Bien qu’il soit actif, il n’est pas omniprésent.

Il est également important pour nous de savoir que Satan a un plan. Bien que déchu, il n’est pas stupide. Il n’agit pas de manière hasardeuse ou sans avoir un but précis. Paul dit en 2 Corinthiens 2.10-11 que Satan a des « motifs » ou un plan concernant la destruction de l’Église. De ce fait, nous devons être vigilant et ne pas nous laissé « berner » par lui. Il cherche à « profiter » de nous. En d’autres termes, son but est de nous tromper.

Dans Éphésiens 6.11 l’apôtre Paul se réfère aux « plans » de Satan (lit, methodia=méthode), une indication que notre ennemi est rusé et emploie d’astucieux stratagèmes. (cf Ep 4.14) Cela étant dit, il cherche à influencer et à manipuler les système de valeurs, les institutions,  les organisations, les mouvements philosophiques  la politique, la sphère sociale et les systèmes économiques. Satan fixe ses objectifs puis utilise et exploite les moyens les plus efficaces, tout en évitant les obstacles, afin d’atteindre son but diabolique.

Pierre dit que le but de Satan est de « dévorer » ou « d’avaler » les hommes et les femmes chrétiennes. Qu’est-ce qu’il entend par cela? La réponse est donné au verset 9: « Résistez- lui… tout en sachant que le même genre de souffrances sont expérimentées par vos frères et sœurs à travers le monde. » Pierre a évidement en tête les persécutions, insultes et massacres et d’autres formes encore de souffrances que ces personnes enduraient. Votre adversaire le diable est derrière tout ça et d’autres chrétiens de par le monde endurent les même choses que vous.

Nous voyons quelque chose de similaire à cela dans la lettre que Jésus envoie à l’église de Smyrne:

N’aie pas peur des souffrances qui t’attendent. Voici, le diable va jeter plusieurs d’entre vous en prison, pour vous tenter, et vous connaîtrez dix jours de détresse. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la vie comme prix de ta victoire. (Ap 2.10)

Jésus dit que Satan est responsable de l’emprisonnent de certains chrétiens et que dans certains cas cela aboutira à la mort. Mais « sois fidèle jusqu’à la mort » dit Jésus, tout comme Pierre dit « résistez-lui, ferme dans la foi » Et, tout comme Jésus promet « je te donnerai la vie comme prix de ta victoire », de même Pierre fait la promesse que Dieu « restaure, appui, renforce, et établit » ceux qui souffrent de cette manière.

En passant, cela veut dire que nous pouvons fidèlement « résister » au diable et qu’il vous tuera peut-être quand même! Pensez un instant à tous les martyres dans l’histoire de l’église, qui ont perdu leur vie mais pas leur foi. Ce que Pierre et Jésus nous disent c’est que Satan ne peut pas  nous causer des dommages irréversibles ou éternels, bien qu’il puisse nous infliger des blessures physiques. Et quand bien même, il ne peut pas le faire sans la permission de Dieu.

Mais, le point essentiel est que lorsque nous sommes confronté à un lion rugissant cherchant à vous dévorer, nous ferions mieux de ne pas être spirituellement ivre ou mentalement distrait. Nous avons besoin de toutes nos facultés spirituelles.

Merci à Alexandra Giralt pour la traduction. Kingdoms in Conflict a été traduit avec l’autorisation de l’auteur.

Sam Storms

Sam Storms est le pasteur de Bridgeway Church à Oklahoma City (états-Unis).

Articles pouvant vous intéresser

Formation gratuite:
Connaitre les différentes visions du monde

15 jours pour connaitre les visions du monde dans le but de mieux communiquer l'Evangile.
close-link
close-image