Pourquoi la redevabilité a-t-elle de l’importance?

On appelle ça la redevabilité. À partir de 2001, j’ai eu le privilège de rencontrer deux femmes tous les vendredis après-midi pour nous encourager mutuellement et prier. Nous nous sommes rencontrées pendant plusieurs années, et continuons d’être redevables mutuellement aujourd’hui encore. Les raisons pour lesquelles nous avons commencé ces rencontres étaient simples: nous étions de jeunes chrétiennes qui désiraient un encouragement dans notre marche avec Dieu. Nous voulions construire une amitié profonde, plus significative, avec quelques femmes. Et nous étions des filles, nous aimions pouvoir nous trouver des excuses pour sortir et manger ensemble.

C’était une réelle amitié. La raison de nos rencontres était simple, mais les bénéfices ont été sans fin et vecteurs de changement dans notre vie.

Pour notre protection

Nous savons que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Lorsque je suis devenue chrétienne, je confessais librement mon péché parce que j’étais profondément consciente de la grâce de Dieu et de son pardon. Je connaissais le fond de mon cœur et ce que cela signifie d’être grandement pardonnée. Puis est venue la connaissance, qui couplée avec des progrès dans la sainteté, peut conduire à l’orgueil (1Co 8.1). En grandissant dans ma foi, j’ai subtilement commencé à croire que je devrais « connaître mieux » plutôt que pécher; comme si la tentation de me mettre en colère ou d’envier autrui était en-dehors de moi. La redevabilité était un bon rappel qu’il est normal de se sentir dans le besoin de la grâce de Dieu. Elle me rappelait que je suis un être pécheur et que grâce à Jésus, Dieu est fidèle pour pardonner (1Jn 1.8-10).

Une redevabilité cohérente a été un vecteur de la protection de Dieu dans ma vie. Aujourd’hui, si je suis plus loin dans ma marche avec Dieu qu’il y a 10 ans, je ne me crois quand même pas incapable de commettre un grave péché (1Co 10.12). Je suis une nouvelle créature, et j’ai la puissance de l’Esprit, mais je ne suis pas surprise si, lorsque je veux faire le bien, le mal est à ma portée (Ro 7.21). Comprendre que nous sommes tous en lutte dans la même équipe (tous ont péché) signifie que nous pouvons librement partager avec des amis proches et de confiance. La redevabilité nous permet de confesser des envies et des tentations, et ce faisant, elle nous empêche d’y céder concrètement.

Cinq caractéristiques d’une redevabilité porteuse de vie

L’idée derrière la redevabilité n’est pas juste de partager à propos de notre péché et d’entendre des paroles dures de réprimande. Bien que les blessures d’un ami sont un signe de sa fidélité (Pr 27.6), la redevabilité doit aussi être une occasion de bâtir avec les autres et de permettre que chacun soit encouragé à regarder la bonté et la grâce de Dieu, manifestées à la croix de Christ. Mes amies et moi nous rappelions mutuellement qui nous étions en Christ: totalement acceptées, filles du Très-Haut et pardonnées. Nous nous rappelions mutuellement que nous connaissions Jésus, qu’il était nôtre et que nous étions siennes, et que nous pouvions nous approcher de lui et de son trône de grâce. Selon mon expérience, il y avait 5 caractéristiques qui rendaient la redevabilité porteuse de vie:

1- Nous ressentions un véritable amour envers les autres filles, car Dieu avait transformé les amies que nous étions en véritables sœurs. Nous étions consacrées les unes aux autres (Jn 15.17 ; Ro 12.10).

2- Chaque semaine, nous avions le choix entre étendre la grâce ou le jugement. Nous pouvions mettre en avant la grâce et l’amour que Dieu avait déjà manifestés pour nous à travers le jugement de Jésus sur la croix (Ro 14.13).

3- Chacune de nous avait l’occasion d’être honnête et transparente, ce qui n’aurait pas été le cas si nous n’avions pas pris le temps d’établir cette habitude (Ép 4.25).

4- Il y avait des fois où nous avions besoin d’exprimer le pardon. Une amitié honnête conduit parfois à blesser l’autre. Aussi, comme une personne pouvait passer par une saison de lutte avec une même tentation, nous apprenions par ce biais à supporter notre amie (Ro 12.16; Col 3.13).

5- Nous portions les fardeaux les unes des autres dans la prière (Gal 6.2).

Plus de Jésus

En fin de compte, la redevabilité peut être un moyen par lequel Dieu nous attire à lui, grâce à l’amitié et à la communion avec les autres. L’autosuffisance dit: « Je n’ai pas besoin des autres », mais l’humilité implore l’aide de ceux que Dieu a placés sur notre route. Cette habitude qui consiste à partager et prier avec les autres va inévitablement nous apprendre à jeter nos soucis sur le Seul qui peut pleinement supporter leur poids et qui nous aime d’un amour sans faille (1Pi 5.7).

[Tweet « L’autosuffisance dit: « Je n’ai pas besoin des autres », mais l’humilité implore l’aide de ceux que Dieu a placés sur notre route. »]

Dieu nous rappelle aimablement que sans lui, nous ne pouvons rien faire. Et pour nous le rappeler, il a utilisé un grand moyen: en plaçant des frères et des sœurs sur notre chemin.

Trillia Newbell est une épouse, une mère et une auteure qui aime Jésus. Elle a rédigé plusieurs ouvrages pour édifier les chrétiens.
Article traduit avec autorisation. ©2016 Desiring God Foundation. Site web: desiringGod.org
Merci à David Steinmetz pour la traduction.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image