Lettre ouverte à l’Église sur le célibat

Cet article est un extrait du livre 7 mensonges sur le célibat de Sam Allberry publié en français par les Éditions BLF.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est I-Grande-11046-7-mensonges-sur-le-celibat.net_-1.jpg.

Chers frères et sœurs,

Nos Églises sont l’œuvre de Dieu. C’est lui qui nous a rassemblés, dans sa grâce et pour sa gloire. Nous n’aurions jamais pu créer l’Église par nous-mêmes. Nous sommes des êtres humains et nos faiblesses se manifestent dans tous les domaines. Et pourtant, notre présence sur cette terre est surnaturelle. L’existence de l’Église est un miracle.

Nous devons prendre soin les uns des autres. Et cela consiste en partie (bien que nous négligions souvent cet aspect) à nous assurer que notre vision du célibat est conforme à l’enseignement de la Bible. Veiller à cela est d’autant plus nécessaire que le célibat devient de plus en plus courant dans notre société et dans nos Églises. Les statistiques montrent que le nombre de célibataires augmente (que ceux-ci soient jeunes ou non): on se marie plus tard et on divorce plus tôt. Mais je ne dis pas cela uniquement pour faire réfléchir les célibataires. Ce que la Bible dit du célibat concerne toute l’Église, et ce pour trois raisons.

L’enseignement de la Bible sur le célibat est destiné au peuple de Dieu dans son ensemble.

En 1 Corinthiens 7, Paul aborde divers aspects du mariage et du célibat et s’adresse directement à certaines catégories de son lectorat: ceux qui ne sont pas mariés, les veuves (v. 8), ceux qui sont mariés (v. 10) et les « autres » (v. 12). Bien que Paul s’adresse à ces personnes en particulier, il s’attend à ce que toute l’Église l’écoute. Je ne suis pas veuve (et ne le serai jamais), mais les passages de l’Écriture adressés aux veuves me sont donnés à moi aussi. Je ne dois pas les ignorer. De même, bien que je n’aie pas d’enfant, les versets adressés aux parents n’en sont pas moins parole de Dieu pour moi. Il en va de même avec l’enseignement des Écritures sur le célibat, même si ces passages s’adressent aux célibataires. Quel que soit votre âge ou votre situation maritale, vous devez savoir ce que Dieu dit aux célibataires à propos du célibat.

Beaucoup de ceux qui sont actuellement mariés redeviendront célibataires.

Voilà une vérité sur laquelle les personnes mariées n’aiment pas trop s’attarder. Il est pourtant très rare que les deux membres d’un couple meurent en même temps. À l’heure où j’écris, cela fait plus de vingt-cinq ans que ma grand-mère est décédée. Sa mort a bouleversé notre famille et, bien sûr, mon grand-père plus que quiconque. Il a vécu célibataire pendant de nombreuses années et aura bientôt passé plus de temps seul que marié, ce qui n’est pas rien puisque son mariage aura duré cinquante ans (mon grand-père a aujourd’hui plus de cent ans).

C’est une triste réalité qui donne à réfléchir et que nous ne devons surtout pas oublier. Le deuil fera de la plupart d’entre nous des célibataires. Ajoutons-y les mariages qui se terminent en divorce et le nombre de ceux qui redeviendront un jour célibataires augmente plus encore. L’alliance que nous portons aujourd’hui à notre doigt ne garantit pas que nous ne serons plus jamais célibataires. Il vaut donc mieux se pencher dès maintenant et avec attention sur ce que dit la Bible à propos du célibat.

L’Église locale est un corps

Paul nous dit que, dans l’Église, nous sommes tous membres les uns des autres (Romains 12.4-5). Nous sommes un corps. Par conséquent, ce qui afflige l’un d’entre nous affecte aussi tous les autres. Quand je me cogne l’orteil, ce n’est pas uniquement mon orteil qui a mal: j’ai mal. Lorsque des membres de l’Église sont en difficulté, nous souffrons tous. Nous sommes dévoués les uns aux autres, c’est pourquoi je me dois de savoir ce que c’est que d’être chrétien dans votre situation. De même, vous devez savoir ce que c’est que de vivre dans la mienne.

Pour moi, cela implique qu’en tant que célibataire, je suis concerné par la santé des couples de mon entourage. De la même façon, les personnes mariées se préoccupent de ce que ma vie de célibataire soit équilibrée. C’est en partie ce que signifie être membres les uns des autres. Il est dans l’intérêt de chacun de nous (marié ou non) et de toute l’Église de comprendre l’enseignement positif que délivre la Bible sur le célibat.

Ne fermons pas les yeux sur ce que les Écritures ont à nous dire à propos du célibat. Nous pourrions bien être surpris. Nous en serons sans aucun doute bénis. Et par-là, nous deviendrons une bénédiction les uns pour les autres.

Votre frère en Christ,

Sam.

L’article original a été publié par Crossway.org en anglais. Traduit avec autorisation.


3 ressources pour aller plus loin:


Sam Allberry

Sam Allberry est un pasteur et un orateur international pour Ravi Zacharias International Ministries. Il est aussi éditeur chez The Gospel Coalition et professeur invité à l’Université de Cedarville. Il est l’auteur des livres Dieu est-il homophobe? et Sept mensonges sur le célibat.

Articles pouvant vous intéresser

>