École du dimanche: visons surtout la transformation des cœurs!

Cet article fait partie d’une série sur l’enseignement biblique des enfants dont vous pouvez trouver le sommaire ici.

Le peuple tout entier pleurait à l’écoute des paroles de la loi. […] L’ensemble du peuple est donc allé manger et boire, envoyer des parts à d’autres et s’adonner à de grandes réjouissances. Ils avaient en effet compris les paroles qu’on leur avait exposées.

Néhémie 8.9 et 12

Le peuple est repris par la Parole de Dieu au point d’en pleurer! Puis, après les instructions des lévites, ils obéissent et se réjouissent! On voit que la Parole de Dieu a un effet sur leurs émotions, leurs pensées et leurs actions: Voilà notre objectif. Leur volonté de s’aligner aux commandements de Dieu intervient après avoir été saisis par ce qu’ils ont découvert dans la Parole: -Ils avaient en effet compris les paroles qu’on leur avait exposées.-

Et si, en visant un tel effet de la Parole dans nos séances d’école du dimanche, cela venait complètement changer l’attitude des enfants? Et si à la place des réactions du type: « Oh non encore cette histoire, je la connais par cœur! C’était il y a tellement longtemps, on ne les connaît pas ces gens, ça n’a rien à voir avec notre vie » on voyait des enfants interpellés de voir comment la Bible peut bouleverser leur vie et leur quotidien…

Comment transmettre la Parole de Dieu de manière à ce qu’elle intervienne dans le cœur des enfants, et qu’elle les conduise, alors, à l’obéissance?

1. Lien avec le message de l’Évangile

La source du problème

En Marc 7.1-23, Jésus interpelle sévèrement les pharisiens sur ce qui rend vraiment l’homme impur. Sa réponse nous renseigne sur l’origine de notre péché:

En effet, c’est de l’intérieur, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, l’immoralité sexuelle, les meurtres, les vols, la soif de posséder, les méchancetés, la fraude, la débauche, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l’homme impur.

Marc 7.21-23 

Le changement que l’on souhaite voir opérer doit donc avoir lieu dans le cœur des enfants. C’est un renversement des désirs, du système de valeurs et de la volonté qui doit avoir lieu.

Le remède

Pour cela les enfants ont besoin de l’Évangile. En comprenant la bonne nouvelle de Christ et en y répondant par la repentance et la foi, ils vont alors recevoir l’Esprit par lequel ce bouleversement peut s’opérer. 

  1. En réalisant la perfection de Dieu, ils seront à la fois émerveillés par sa gloire et convaincus de l’écart qu’il y a entre eux et lui.
  2. En réalisant leur péché, ils pourront saisir leur besoin de pardon et de l’intervention de Dieu.
  3. En réalisant tout ce que Christ a porté à la place des pécheurs, ils pourront être touchés par cet immense cadeau immérité et motivés à avoir une vie entière de reconnaissance.

De plus, c’est en puisant dans ce même message que les enfants, déjà régénérés, peuvent trouver le moyen de changer. Par exemple, un enfant peut trouver la motivation de renoncer à ses désirs égoïstes (qui peut se manifester de nombreuses façons: jalousie, ingratitude, colère, méchanceté…) en regardant à Christ et en voyant combien il s’est dépouillé pour les autres (cf Ph 2).

Le danger du moralisme

Si on regarde aux enseignements de Jésus, on voit que la transformation ne passe pas par une pression mise sur les enfants. Quel dommage s’ils comprennent qu’ils doivent fournir des efforts humains pour rechercher une “propreté” extérieure. Hélas, c’est le piège dans lequel on tombe très naturellement! Pour éviter ce danger du moralisme, il est utile de se poser la question:

Quelle composante de l’Évangile ce texte enseigne-t-il?

  • Est-ce qu’il dépeint un ou plusieurs caractères de Dieu de manière à nous émerveiller et nous confondre?
  • Est-ce qu’il souligne la rébellion de l’homme, son incapacité à s’en sortir sans Dieu et son besoin d’un sauveur?
  • Est-ce qu’il illustre ou explique le moyen par lequel Dieu pardonne et justifie ceux qui se confient en lui?
  • Est-ce qu’il montre en quoi Christ a accompli ce qui nous est impossible pour nous offrir ce qu’on est incapable de mériter?
  • Est-ce qu’il appelle à répondre par une vie de foi et de repentance?

Alors, si Dieu répond à nos prières, nous pourrons voir des cœurs “réchauffés” qui conduiront à une réelle transformation.

Concrètement

Dans ce but, nous avons fait le choix de résumer le message de l’Évangile en 5 phrases associées à 5 sigles qu’on a appelés « les 5 points »:

  • Dieu est roi Le créateur parfait, souverain et omnipotent
  • J’ai pris sa place Nous avons tous préféré déterminer nous même le bien et le mal plutôt que de se soumettre à sa volonté
  • Je mérite d’être puni À cause de notre rejet de sa divinité sur nos vies
  • Jésus a pris la punition À la croix, Jésus a porté la condamnation que nous méritions
  • Maintenant est-il mon Roi? Nous pouvons nous repentir de s’être pris pour les rois de notre vie et placer notre confiance dans le seul vrai Roi

A travers chaque texte biblique on peut mieux comprendre un ou plusieurs de ces 5 points. Ainsi, associer visuellement une application pratique au 5ème point peut aider les enfants à comprendre que ce n’est pas en accomplissant de bonnes œuvres qu’on accède au salut mais que l’obéissance à laquelle Dieu nous appelle découle de notre repentance et foi en l’œuvre de Jésus

2. Exemples d’applications

Donnés par l’enseignant

Appliquer ce qu’ils apprennent à des situations concrètes de leur quotidien est un exercice difficile à faire par les enfants, surtout les plus jeunes! En leur décrivant comment les vérités bibliques concernent et peuvent transformer des situations qu’ils rencontrent, on les aide à réaliser que la Parole de Dieu peut changer tous les domaines de leur vie. Cela peut avoir deux objectifs:

  1. Pour montrer combien ils ont besoin des vérités présentes dans ce texte

(perdus, dans l’erreur, mensonges, péchés, impasses dans lesquels ils peuvent se retrouver…)

  1. Pour montrer comment les choses peuvent changer s’ils croient et vivent les vérités découvertes dans le texte

(rectification d’une façon de penser, promesses à s’approprier, vertus à rechercher, actions à bannir ou mener…)

Formulés par les enfants

Une fois que les enfants ont entendu des exemples dans lesquels ils peuvent se reconnaître, il y a plus de chances qu’ils trouvent eux-mêmes des situations qu’ils vivent, concernées par ce texte. Un temps d’échanges où les enfants peuvent les exprimer est vraiment bienvenu! Pour les y encourager, le moniteur peut préparer des questions simples qui amènent à réfléchir aux implications du texte dans leur vie.


Pour aller plus loin:


3. Réponse au texte

Enfin, un moyen de viser une transformation est de formuler clairement comment les enfants peuvent répondre au texte biblique. 

Je m’explique: Si les enfants croient en ce qu’ils viennent d’entendre, comment doivent-ils réagir? Quelle réaction ce texte est-il censé susciter? Comment répondre à ce qu’ils viennent d’entendre?

Est-ce que ce texte appelle à placer sa confiance en Dieu, à se repentir d’une certaine forme de péché, à être reconnaissant pour l’œuvre de Christ etc…? 

L’intention de l’auteur n’est pas juste de transmettre un enchaînement d’informations, mais d’amener le lecteur à réagir. La réponse à donner au texte découle logiquement de l’idée principale. 

N.B. Il peut être judicieux de la formuler sous forme de question, simple, qui réutilise les termes utilisés dans l’enseignement. En leur proposant ensuite de prier, vous pouvez leur permettre d’exprimer à Dieu leur réponse.

Viser une transformation est bien plus ambitieux que simplement raconter une histoire. Cet objectif est impossible à atteindre sans l’intervention de Dieu. Prions l’Éternel pour qu’il fasse la grâce d’agir dans les cœurs de chacun! D’abord dans les nôtres, pour bien saisir ce que sa Parole implique afin de bien le transmettre, puis bien sûr dans ceux des enfants que nous servons.

Je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur

Éphésiens 1.16-17

Valérie Charrier

Mariée à David et mère d'un petit Matthieu, Valérie, initialement professeur des écoles, est responsable de l'enseignement des enfants au sein de l'Église les deux rives à Toulouse tout en continuant une formation théologique en ligne.

Articles pouvant vous intéresser

>