Créer une culture du Royaume dans votre maison

Avoir des conversations avec les membres de notre famille, c’est normal. Que ces discussions aient pour sujet un contenu spirituel l’est moins. Dieu le savait, c’est la raison pour laquelle il en a fait un commandement en Israël. Nous parlons sans problème de la météo, mais mettez sur le tapis quelque chose de spirituel et la discussion devient tout de suite plus frileuse. Une culture du Royaume nécessite de passer par des conversations marquées par le Royaume. Ces conversations ne sont pas seulement des occasions d’enseigner nos enfants, elles sont en elles-mêmes des moyens d’élever la culture de la maison vers les choses de Dieu.

Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux. Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes. (Dt 6.6-9)

À quelle fréquence parlez-vous de choses spirituelles? De ce que Dieu fait dans votre vie ou dans votre Église? Combien de fois en avez-vous parlé la semaine dernière?

Utilisez le principe de la goutte issu du Deutéronome. La plupart d’entre nous ne se sentent pas qualifiés pour mener une conversation d’une heure sur la justification ou sur les missions en Afrique. Ce que le Deutéronome encourage, c’est le principe de la goutte. Une goutte, puis une goutte, puis une goutte. Partout où vous allez, chaque fois que c’est possible, égrainez du contenu spirituel dans vos conversations quotidiennes. Priez. Rendez Dieu et les conversations autour de Dieu aussi faciles et normaux que ce que font les fans du PSG lorsqu’ils parlent du PSG, voire plus encore. Poser régulièrement aux autres des questions qui mènent à des conversations spirituelles est important. En voici quelques exemples tirés de cet article[Eng].

– Dieu t’a-t-il appris quelque chose de nouveau récemment?
– À propos de quel sujet as-tu prié aujourd’hui?
– Qu’espères-tu faire ou apprendre dans ta vie chrétienne cette année?
– Comment as-tu aidé quelqu’un aujourd’hui, et comment quelqu’un a-t-il pu t’aider?
– Quelle est la plus grande chose pour laquelle tu fais confiance à Dieu en ce moment?
– Qu’est-ce que tu retiens de la prédication de dimanche dernier?

Immiscez cette bonne habitude chez les autres en posant des questions qui amènent des sujets spirituels dans les conversations quotidiennes.

Et voici un autre conseil de l’Ancien Testament:

« Il dit aux enfants d’Israël: “Lorsque vos enfants demanderont un jour à leurs pères: ‘Que signifient ces pierres?’ Vous en instruirez vos enfants, et vous direz: ‘Israël a passé ce Jourdain à sec.’” » (Josué 4.21-22)

Laissez-moi vous donner une illustration de ce verset. J’ai eu pendant des années une grande pierre plate et lisse dans mon bureau. Un jour, ma fille Kiralee vient et me demande: « Pourquoi tu as ce caillou? » J’ai alors répondu: « Eh bien, chérie, il y a quelques années, papa était vraiment découragé et il se posait beaucoup de questions sur la vie. Je marchais au bord du lac Michigan et j’ai vu cette pierre très lisse. Je l’ai ramassée et je me suis demandé comment cette pierre avait pu devenir si lisse. Puis je me suis dit que pendant des milliers d’années, il y avait eu beaucoup, beaucoup de chocs contre cette pierre, et c’est ce qui rendait cette pierre si lisse. J’ai alors pensé au fait que c’est ce que Dieu était en train de faire dans ma vie à ce moment-là. Voilà pourquoi j’ai gardé ce caillou, ma chérie. »

Elle affectionne cette pierre. Hier, j’ai dit: « ma chérie, peux-tu aller chercher le caillou de papa? » (Elle le garde dans sa chambre désormais.) Elle m’a répondu: « Lorsque tu auras terminé, tu pourras me le rendre? » Elle me demande presque un jour sur deux: « Tu peux me redire pourquoi tu as ce caillou? »

Ainsi, dans votre maison, mettez en valeur des choses qui conduisent à la vérité, comme une photo de votre baptême sur le frigo ou de quelqu’un qui vous a conduit à la foi. Ou alors, des choses qui vous poussent à dire: « Ma chérie, papa était un pécheur, mais il est venu à Jésus et il est vraiment heureux de l’avoir fait. » Faites de Jésus la référence dans votre maison. Tout le monde sait-il dans votre foyer comment vous êtes devenu chrétien(ne)? Comment Dieu a travaillé dans votre vie et qui il a utilisé pour le faire? Rendez l’œuvre de Dieu dans votre vie légendaire. Cela fait de Jésus le héros de votre histoire et de votre maison.

Steve Dewitt est pasteur de l’Église Bethel aux États-Unis. Il est marié et l’heureux père de deux petites filles.
Article traduit avec autorisation.
Merci à David Steinmetz pour la traduction.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser