Conséquences de l’Évangile #2: Une nouvelle communauté

Dans un premier article de cette série Une nouvelle identité : enfant de Dieu nous avons vu que l’Évangile nous restaure dans notre relation avec notre Père et qu’il est important de cultiver notre relation avec Dieu. Dans cet article, nous allons voir une autre conséquence de l’Évangile dans la vie du disciple.

Une nouvelle communauté: la famille de Dieu

On entend si souvent la phrase suivante dans nos milieux chrétiens « Jésus-Christ est mon sauveur et seigneur personnel ». Nous comprenons bien qu’il s’agit de dire que nous avons pris une décision personnelle de suivre Jésus-Christ. Mais parfois, notre société individualiste nous encourage à aller vers l’extrême, et garder notre relation avec Dieu si personnelle que l’on ne voit plus le but de se joindre à une église locale ou d’y être impliqué au-delà du culte du dimanche.

Essayons de regarder ensemble les conséquences que l’Évangile a sur notre vie de communauté.

« […] si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus-Christ son Fils nous purifie de tout péché ». 1 Jean 1.7 (SEG21)

Une conséquence extraordinaire de l’Évangile, c’est que si l’on vit en communion avec notre Père, nous sommes aussi en communion les uns avec les autres.

Là, encore, je partage quelque chose qui peut sembler être du « réchauffé ». Vous seriez peut être tentés de me dire : « on nous bassine avec ça tous les dimanches, et pourtant, je me sens parfois plus proche de mes amis non-chrétiens que des frères et sœurs de mon église locale. »

Je crois que si c’est le cas il est urgent de redécouvrir ce que signifie la vraie « communion fraternelle ». Nous sommes unis les uns avec les autres, car nous sommes de la même fratrie, de la même famille. Nous avons en commun le fondement de notre nouvelle identité, nous sommes enfants de Dieu.

Mais alors, pourquoi ne vivons-nous pas toujours une communion fraternelle profonde?

Je vais me permettre de vous soumettre quelques éléments de réponse.

  • Peut-être ne cultivons nous pas assez notre relation intime avec Dieu? Lorsque nous nous retrouvons, nous n’avons pas grand-chose à dire sur Dieu car nous n’avons passé que si peu de temps devant sa face pendant la semaine écoulée. Et si nous avons des choses à régler devant Dieu, faisons-le au plus vite, si possible avant de se réunir ensemble.
  • Peut-être ne cultivons nous pas assez notre relation les uns avec les autres. Pour qu’une relation grandisse il faut passer du temps ensemble. Si c’est vrai dans notre relation avec Dieu, c’est aussi vrai dans nos relations fraternelles. Nous avons besoin de passer du temps ensemble, pour apprendre à nous connaitre, prier ensemble, partager des rires et des pleurs. Et encore une fois, s’il y a des situations à régler à la lumière de l’Evangile, la Parole de Dieu nous invite à le faire.

J’ai été frappé dans mes lectures des évangiles, de réaliser le temps que Jésus a passé avec ses disciples, que ce soit dans la maison de Matthieu, de la belle-mère de Pierre,  sur les chemins, dans la barque, etc. Jésus allait souvent aussi dans le jardin de Gethsémané avec ses disciples. C’était un jardin qu’ils connaissaient si bien que Judas a pu donner les directions aux soldats pour venir y arrêter Jésus.

Ce jardin était l’endroit où Jésus est venu vivre une nuit d’angoisse, avant d’être livré à la croix pour nous. Il a choisi de la vivre avec ses disciples à côté de lui (même s’ils se sont endormis bien vite !)

Il passait intentionnellement du temps seul dans l’intimité du Père, et il en passait aussi avec les disciples.

Je termine à nouveau cet article avec une question. Je t’invite à prendre quelques instants pour y réfléchir dans la prière.

Que puis-je faire dans ma vie pour cultiver mes relations avec mes frères et sœurs, en particulier dans mon église locale ?

A propos de l’auteur:

Paul MonclairPaul Monclair est évangéliste à France évangélisation. Basé à Nantes, il est disponible pour se déplacer dans toute la France et à l’étranger, pour annoncer l’Évangile et enseigner. Il est impliqué en particulier dans le travail auprès des étudiants et de la jeunesse. Découvrez sa page sur France évangélisation

Pour aller plus loin:

Matthieu et Stéphane

Stéphane et Matt se sont rencontrés à l'Institut Biblique de Genève. Là, contre toute attente, ils s'entendent à merveille. Depuis ils bloguent ensemble sur le site ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image

NOUVEAU WEBINAIRE
1h pour comprendre Ephésiens


Vendredi 18 octobre à 20h 


Orateur: Dominique Angers 
 
S'INSCRIRE GRATUITEMENT AU WEBINAIRE
close-link