Comment passer une journée avec Dieu selon le pasteur puritain Richard Baxter

Il est plus simple de mener une vie sainte lorsque nous connaissons bien les devoirs qui sont les nôtres et possédons de bonnes habitudes concernant leur méthode et leur déroulement, chaque chose étant ainsi à sa place. Par conséquent, je vous livre ci-dessous quelques brèves instructions pour vivre votre journée d’une manière sainte.

Le sommeil

Mesurez votre temps de sommeil approprié pour ne pas gaspiller les précieuses heures matinales à paresser au lit. Que votre temps de sommeil corresponde au besoin de votre santé et de votre travail, pas au plaisir de la fainéantise.

Les premières pensées

Remettez à Dieu vos premières pensées au moment du réveil; élevez votre cœur avec respect et reconnaissance pour le repos de la nuit écoulée et implorez-le pour le jour qui démarre.

Prenez cette habitude de manière si constante que votre conscience pourra garder le contrôle lorsque des pensées mondaines voudront s’introduire dès l’aube. Pensez à la miséricorde d’une nuit de repos et au nombre de ceux qui ont passé cette nuit en enfer, en prison, dans des logements froids et austères, dans des douleurs atroces et dans la maladie, las de leur situation et de leur vie.

Songez au nombre d’âmes appelées de manière terrifiante hors de leur corps cette nuit pour comparaitre devant Dieu et songez à la rapidité avec laquelle les jours et les nuits se déroulent! À la rapidité avec laquelle vont arriver votre propre dernier jour et votre propre dernière nuit! Analysez ce qui manque pour que votre âme soit prête lorsque ce moment arrivera, et cherchez-le sans tarder.

La prière

Que votre temps de prière solitaire (ou avec votre partenaire) ait lieu avant le temps de prière collective avec la famille. Si c’est possible, que ce soit la première chose que vous fassiez, avant tout autre travail de la journée.

Le culte familial

Que le culte familial soit accompli régulièrement et à un moment où il est fort probable qu’aucun membre de la famille n’aura à être interrompu.

L’objectif ultime

Rappelez-vous votre objectif ultime, et lorsque vous vous mettrez au travail ou à n’importe quelle autre activité dans le monde, que les mots « SAINTETÉ POUR LE SEIGNEUR » soient gravés dans votre cœur pour tout ce que vous accomplirez. N’accomplissez aucune activité dans laquelle Dieu n’aurait pas accès, affirmez que c’est lui qui vous a placé ici et ne faites rien dans le monde pour une raison autre que celle de lui plaire, de lui rendre gloire et de vous réjouir en lui. « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu » (1 Corinthiens 10.31).

La diligence dans votre appel

Accomplissez les tâches pour lesquelles vous avez été appelé avec soin et diligence. Ainsi:

(a) Vous montrerez que vous n’êtes pas paresseux et au service de votre chair (comme ceux pour lesquels il est difficile de le nier); vous favoriserez ainsi la mise à mort de toutes les convoitises et les désirs charnels nourris par la négligence et l’oisiveté.

(b) Vous éviterez les pensées inutiles de votre esprit, qui fourmillent dans l’esprit des personnes oisives.

(c) Vous ne gaspillerez pas du temps précieux, ce dont les paresseux sont quotidiennement coupables.

(d) Vous serez sur la voie de l’obéissance à Dieu quand les paresseux commettront sans arrêt des péchés d’omission.

(e) Vous aurez sûrement plus de temps à consacrer à vos saintes tâches si vous accomplissez vos devoirs avec diligence. Les personnes oisives n’ont pas de temps pour prier et pour lire car elles perdent du temps en flânant dans leur travail.

(f) Vous pourrez vous attendre à la bénédiction divine et à une provision confortable pour vous et votre famille.

(g) Vous favoriserez aussi sûrement la santé de votre corps, ce qui augmentera sa capacité à être au service de votre âme.

Les tentations et les choses qui corrompent

Soyez conscients de vos tentations et de ce qui peut vous corrompre, et surveillez-les à longueur de journée. Soyez particulièrement vigilants à propos de votre difficulté la plus dangereuse, et des tentations que votre entreprise ou vos affaires vont inévitablement subir.

Tenez-vous sur vos gardes contre les grands péchés de l’incrédulité: l’hypocrisie, l’égoïsme, la fierté, les plaisirs de la chair et l’amour excessif des choses de ce monde. Veillez à ne pas vous laisser entrainer dans des pensées mondaines, des soucis excessifs, des desseins avides de vous faire une place dans le monde sous prétexte de faire preuve de diligence dans votre appel.

Si vous devez commercer ou mener des affaires avec autrui, soyez vigilants contre l’égoïsme et tout ce qui relève de l’injustice ou du manque de charité. Dans toutes vos relations avec les autres, veillez à ne pas alimenter de conversation vide de sens ou oisive. Soyez en garde contre les personnes qui pourraient vous inciter à la colère. Maintenez cette modestie et cette propreté de parole requises par la loi de pureté. Si vous discutez avec des flatteurs, prenez garde à ce que votre fierté ne s’enfle pas.

Si vous conversez avec ceux qui vous méprisent et vous insultent, munissez-vous contre un orgueil impatient et vindicatif.

Au début, cela vous sera très difficile, le péché ayant une grande force en vous; mais une fois que vous aurez acquis une conscience continue du danger empoisonné de n’importe lequel de ces péchés, votre cœur les évitera facilement.

La méditation

Lorsque vous êtes seuls dans vos occupations, bonifiez le temps consacré à des méditations pratiques et bénéfiques. Méditez sur la bonté infinie et les perfections de Dieu, sur Christ et sur la rédemption; sur le paradis, votre indignité à y aller et la misère éternelle que vous méritez et qui devrait vous mener droit en enfer.

Le seul motif valable

« Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu » (1 Corinthiens 10.31). Tout autre objectif est inacceptable aux yeux de Dieu.

Le rachat du temps

Accordez une grande valeur à votre temps; faites plus attention à ne pas le perdre qu’au fait de ne pas perdre votre argent. Ne laissez pas des distractions inutiles, des bavardages sans intérêt, une entreprise peu rentable ou le sommeil vous dérober votre temps précieux.

Faites plus attention à éviter des personnes, des actes ou des modes de vie qui vous priveraient de temps qu’à éviter des voleurs.

 Assurez-vous que vous n’êtes pas seulement en train d’éviter l’oisiveté, mais aussi que vous utilisez votre temps de la manière la plus rentable qui soit; que vous ne favorisez pas une activité moins rentable à une activité qui vous apporterait un plus grand profit.

La nourriture et la boisson

Mangez et buvez avec modération et gratitude pour votre santé, non pour un plaisir non rentable. Ne satisfaites jamais votre appétit dans les aliments ou les boissons quand ils sont susceptibles de nuire à votre santé.

Souvenez-vous du péché de Sodome: « Voici quel a été le crime de Sodome, ta sœur. Elle avait de l’orgueil, elle vivait dans l’abondance et dans une insouciante sécurité » (Ézéchiel 16.49).

L’apôtre Paul a pleuré en mentionnant ceux « qui marchent en ennemis de la croix de Christ […]. Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre » (Philippiens 3.18-19). Ne vivez donc pas selon la chair, de peur de mourir (Romains 8.13).

Le péché dominant

Si une tentation l’emporte sur vous et vous fait tomber dans des péchés en plus de vos échecs habituels, regrettez-le immédiatement et confessez-le à Dieu; repentez-vous rapidement quel qu’en soit le coût. Il vous en coûtera en effet certainement plus si vous persistez dans le péché et restez impénitents.

Ne mettez pas la lumière sur vos échecs habituels, mais confessez-les et luttez quotidiennement contre eux, en prenant soin de ne pas les aggraver par le manque de repentance et le mépris.

Les relations

Rappelez-vous chaque jour vos devoirs particuliers concernant vos différentes relations: avec votre époux, votre épouse, vos enfants, vos maîtres, vos serviteurs, vos pasteurs, les personnalités, les magistrats, vos sujets.

Rappelez-vous que chaque relation possède des devoirs particuliers et des avantages à pratiquer le bien. Dieu requiert votre fidélité dans ces relations comme pour n’importe quel autre devoir.

La fin de la journée

Avant d’aller vous coucher, il est sage et nécessaire de passer en revue vos actes et la miséricorde reçue lors de la journée écoulée, afin d’être reconnaissants pour toutes les grâces particulières qui vous ont été accordées et de vous humilier pour tous vos péchés.

Cela est nécessaire pour que vous puissiez renouveler votre repentance et votre détermination à obéir, pour que vous puissiez vous examiner et voir si l’état de votre âme s’améliore ou empire, si le péché se réduit et la grâce augmente, et si vous êtes mieux préparé pour la souffrance, la mort et l’éternité.

Que ces instructions soient gravées dans votre esprit et deviennent la pratique quotidienne de votre vie.

Si vous les pratiquez sincèrement, elles vous conduiront à la sainteté, à la fécondité et à la quiétude dans votre vie; elles vous apporteront une mort confortable et paisible.

Richard Baxter (1615-1691) était un pasteur puritain et un théologien anglais.

 Merci à David Steinmetz pour la traduction de l’article.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image