Le but de l’enseignement est la persuasion

Charles Simeon Trust propose un cours intitulé « Persuasion ». Pourquoi? Parce que la persuasion est le but de l’enseignement! Cela signifie qu’une fois que nous avons passé des heures à étudier le texte, à creuser la structure, le contexte, le genre littéraire, etc., nous devons faire plus que transférer des informations. Nous devons découvrir comment faire appel aux éléments qui permettent de persuader notre public. Paul fait une remarque similaire dans 2 Corinthiens 5.11:

Puisque nous savons ce que c’est que de craindre le Seigneur, nous essayons de persuader les autres. Ce que nous sommes est clair pour Dieu, et j’espère qu’il l’est aussi pour votre conscience.

Nous ne nous contentons pas de converser avec nos auditeurs. Nous voulons les convaincre de quelque chose. Même si nous enseignons avec un ton conversationnel, notre but est de persuader nos auditeurs.

De quelle manière les gens sont-ils persuadés?

Il y a quatre domaines principaux par lesquels les gens sont persuadés de croire à quelque chose:

  1. La proclamation: Déclarer simplement la vérité de l’Écriture.
  2. Le raisonnement: Révéler davantage la logique derrière ce que nous déclarons.
  3. L’expérience personnelle: Dialoguer avec nos auditeurs sur la façon dont nous avons vécu ce que nous proclamons.
  4. L’expertise: Démontrer la véracité de notre proclamation par des preuves.

Ou, pour le dire autrement, nous pouvons y penser en termes de quatre questions:

  • Que disons-nous à nos auditeurs? Déclaration/Proclamation
  • Qu’est-ce que nous leur expliquons? Divulgation/Raison
  • Que partageons-nous avec eux? Dialogue/Expérience personnelle
  • Qu’est-ce que nous leur prouvons? Démonstration/expertise

Certains d’entre nous sont plus forts que d’autres dans l’un de ces domaines. Nous devons nous développer dans chacun d’eux. 

Illustration: le shawarma surchargé

Dans un article précédent, j’ai abordé les trois principaux éléments de tout enseignement biblique: l’explication, l’illustration et l’application. Et j’ai soutenu que de ces trois éléments, le plus important est l’application, ce qui m’a surpris lorsque je l’ai entendu de la bouche de Bryan Chapell, le parrain de la prédication christocentrique.

Cela signifie que lorsque nous enseignons, nous devons accorder une attention particulière au sens de notre texte, mais qu’une fois que nous avons découvert l’argument central de notre passage, nous devons emballer des applications que les gens peuvent rapporter chez eux.

Comme un bon shawarma ou burrito, il se défait si nous le remplissons de trop d’ingrédients. Il en va de même avec un enseignement biblique qui est chargé de beaucoup plus d’applications que ce que nos auditeurs peuvent assumer. De plus, notre esprit doit être en accord avec l’auteur biblique. Notre tâche n’est pas d’inventer nos propres applications, mais de découvrir l’intention de l’auteur pour son public d’origine et de la remanier, la remodeler et l’appliquer au nôtre. 

5 étapes pour trouver une application fondée sur le texte

1. Identifiez si le texte fait appel à la tête, au cœur ou aux mains

Appelle-t-il à un changement de mentalité, d’attitude ou d’action?

2. Identifiez l’objectif principal du passage

Quel est l’impératif central de l’argument? Trop d’applications vont submerger nos auditeurs.  Par exemple, le passage d’Éphésiens 6 sur l’armure de Dieu contient de nombreux impératifs. Nous devons les passer en revue lorsque nous enseignons ce texte, mais il est essentiel que nous les réduisions à l’objectif principal du passage. Dans ce cas, l’impératif primordial est « Tenez ferme » (v. 11, 13, 14). 

3. Identifiez le message du texte à la fois pour le croyant et pour le non-croyant

Les chrétiens ont besoin d’être corrigés et consolés par la Parole de Dieu. Les non-chrétiens ont besoin d’être confrontés et de voir comment l’Écriture les concerne.

4. Identifiez les personnages du texte

Notre objectif n’est pas de nous identifier immédiatement à un personnage du texte. Nous voulons plutôt considérer ce que ou qui ces personnages représentent. Dans les Psaumes royaux, par exemple, David préfigure le Fils de David promis, et ceux qui s’opposent à lui représentent la semence du serpent qui mord le talon de son reste fidèle depuis le jardin. 

5. Identifiez les catégories théologiques systématiques

Cherchez dans votre texte un accent mis sur une catégorie de théologie systématique et la manière de l’utiliser dans la vie des auditeurs. Même si j’aime la théologie biblique, c’est la systématique qui peut nous aider lorsqu’il s’agit d’application, surtout pour les non-croyants. Expliquer et développer un thème de théologie biblique prend beaucoup de temps, mais les catégories systématiques sont souvent présentes dans le texte. Utilisez-les comme point de départ pour l’application.

Par exemple, le Psaume 19 parle de Dieu comme Créateur, dont toute la nature témoigne. Nous pouvons nous en servir comme tremplin pour inciter nos auditeurs non croyants à contempler la sagesse et la puissance de Dieu dans ses œuvres créatrices.

Conclusion

Si l’idée que vous devez persuader les autres vous semble écrasante, j’ai une bonne nouvelle pour vous. Nous avons la responsabilité de faire notre part, en préparant nos leçons bibliques de manière à inviter nos auditeurs à un changement de cœur ou d’action. Mais en fin de compte, une fois que nous avons fait tout ce que nous pouvions, nous prions et confions nos auditeurs à la grâce de Dieu et nous nous reposons dans sa main souveraine. Les résultats dépendent de lui. Et cela, mes amis, est une source de réconfort et de paix. 

Angie Velasquez Thornton

En équipe avec son mari Daniel, Angie a servi le Seigneur au Sénégal pendant 10 ans, dans la formation des leaders. Installés à Montréal avec leurs 2 filles depuis août 2017, ils servent à l'Église Baptiste Évangélique Emmanuel et dans l'AEBEQ. Angie est titulaire d'un MDiv de Moody Theological Seminary. Depuis mai 2021, elle coanime le podcast Chrétienne, avec Aurélie Bricaud. Elle est également Responsable du ministère féminin de SOLA (TGC Québec).
Découvre également sa chaîne YouTube par ici.

Articles pouvant vous intéresser