11 raisons pour lesquelles vous devriez appartenir à une Église

1. Parce que vous avez besoin du soutien et de l’encouragement réguliers des frères et sœurs en Christ.

La vie chrétienne n’est pas conçue pour être vécue en étant isolé(e), et ceux qui essaient de la vivre ainsi risquent de s’écraser! (Voir Hébreux 3.12-13, 10.25; Colossiens 3.16.)

2. Parce que la communion fraternelle vécue avec des amis chrétiens ne remplace pas l’appartenance à une Église.

Vous choisissez vos amis parce que leurs idées et leur style ressemblent aux vôtres, Dieu met différentes personnes dans une Église afin qu’elles puissent apprendre les unes des autres. (Voir Tite 2.1-10.)

3. Parce que les dons ne sont utilisés correctement que par quelqu’un qui est membre d’une Église.

Les dons sont d’abord destinés à l’assemblée, et non à l’individu: ils sont utilisés à juste titre pour construire l’Église. L’image de l’Église en tant que corps nous montre que nos divers dons se complètent. Vous ne voyez pas un pied ou un œil errer tout seul! (Voir Romains 12.1-13; 1 Corinthiens 12.)

4. Parce que pour Dieu l’unité de base est l’Église, pas l’individu.

L’histoire de la Bible est celle de Dieu qui crée, forme et affine son peuple, en commençant par Abraham. La vie d’individus comme David, Esaïe, les disciples et Paul a un sens parce qu’ils font partie de la communauté perpétuelle de Dieu. C’est comme cela depuis environ 4000 ans – et rien n’indique que Dieu ait changé son plan! (Voir Genèse 12.1-3; Matthieu 16.18; Éphésiens 2.11-21.)

5. Parce que, sans cela, vous ne payez pas le prix d’être chrétien.

Le « vol en solo » est un style de christianisme très attrayant pour certains, mais il élude un élément fondamental de base, le coût de la vie de disciple. Jésus a appelé ses disciples à servir leur communauté de foi… à être « esclaves de tous ». (Voir Marc 10.35-45; Éphésiens 5.21.)

6. Parce que vous ne pouvez pas comprendre correctement le Nouveau Testament si vous n’appartenez pas à une Église.

Le Nouveau Testament s’adresse en grande partie aux Églises. Si vous ne lisez la Bible que de façon privée, individuelle, vous ne pourrez pas entendre la parole de Dieu. Vous « privatiserez » son message et vous le comprendrez donc mal. (Voir la plupart des lettres de Paul.)

7. Parce que le fondement de la maturité dans la foi et dans la connaissance ne se trouvent que dans l’Église.

La Bible enseigne clairement que ceux qui ne peuvent pas s’intégrer au « système » de l’Église sont immatures (voir Tite 1.5; Hébreux 13.17), et que la maturité et la plénitude de la foi sont découvertes comme une expérience collective de la communauté chrétienne. (Voir Éphésiens 3.14-21; 4.13-16.)

8. Parce que le partage du baptême et de la sainte-cène du Seigneur sont fondamentaux pour l’obéissance chrétienne.

Nous partageons ces sacrements parce que Christ nous l’a ordonné. Ce ne sont pas des rites privés mais des actions du corps de Christ réuni. « Je prends et je m’enfuis » est une approche erronée; partager ces sacrements signifie appartenir à une Église. (Voir 1 Corinthiens 10.16; 11.17-34; 12.13.)

9. Parce que la soumission aux dirigeants dans l’Église fait partie intégrante du christianisme du Nouveau Testament.

« Faire cavalier seul » est acceptable à court terme, mais finalement nous nous trompons si nous imaginons que nous n’avons pas besoin de structures et d’autorité humaine. Dieu a institué l’ordre et l’autorité dans l’Église: c’est sa façon concrète de nous aider.  (Voir Tite 1.5; Hébreux 13.17.)

10. Parce que les équipes de ministère, les équipes d’évangélisation et les associations chrétiennes ne remplacent pas les Églises.

Les groupes spéciaux et les équipes particulières sont plus attrayants que les Églises, car ils rassemblent des personnes ayant des objectifs, des idées et des capacités similaires. Ils font du bon travail mais ce ne sont pas des Églises, car ils sont limités en terme de membres et orientés vers les tâches à accomplir. Les Églises doivent accepter tout le monde, doué ou non, et ainsi refléter plus fidèlement la libre grâce de Dieu. (Voir Tite 3. 1-7.)

11. Parce que l’écoute des sermons sur internet ne remplace pas la réception directe des paroles de Dieu lorsque vous êtes assis dans l’Église à laquelle vous appartenez.

Nous sommes appelés à grandir jusqu’à la maturité dans les Églises, pas seulement en tant qu’individus (voir ci-dessus). Nous avons besoin de personnes à qui nous sommes redevables de l’écoute des paroles de Dieu. Le sermon que vous allez entendre dimanche prochain vient de votre pasteur, qui vous aime et prie pour vous. Vous ne pouvez pas évaluer le style de vie du prédicateur sur internet, vous ne pouvez donc pas évaluer son message. Nous présentons une version révisée de nous-mêmes sur internet: ce sont les personnes que nous rencontrons qui sont les plus aptes à nous évaluer et évaluer nos vies. (Voir Hébreux 3.12-13; Actes 20.28; 2 Timothée 3.10-11)

« Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l’amour et à de belles œuvres. N’abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l’habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » Hébreux10.24-25 (version Segond 21)


Pour aller plus loin:

Peter Adam

Peter Adam est vicaire émérite de St. Jude’s Carlton, ancien directeur du Ridley College Melbourne et vicaire de St. Jude’s. Il parle lors de conférences de formation pour les prédicateurs. Peter Adam a été membre fondateur du conseil de The Gospel Coalition Australia, et est également auteur de nombreux livres.


Présentation sur la 4ème de couverture de son livre "A l’écoute de la Parole de Dieu":

Titulaire d’un master en nouveau Testament et d’un doctorat en théologie systématique sur le thème de l’imitation du Christ dans la théologie de Dietrich Bonhoeffer, Peter Adam, après avoir occupé le poste de principal du Ridley College à Melbourne (Australie) de 2002 à 2012, est désormais chanoine de la cathédrale Saint-Paul à Melbourne.

Articles pouvant vous intéresser

>