5 raisons de lire la Bible en un-à-un

Lire la Bible en « un-à-un » – plus facile à écrire qu’à dire – est une des expériences spirituelles les plus bienfaisantes que je connaisse. Que signifie « un-à-un » ? C’est simplement lire la Bible avec une autre personne. C’est ouvrir la Bible à deux afin d’accomplir une des activités les plus essentielles de la vie chrétienne.

Pourquoi lire la Bible en un-à-un ?

1. Lire la Bible avec un non-chrétien pour qu’il parvienne à la connaissance de Dieu pour être sauvé.*

Selon 2 Timothée 3,15, la Bible est source de salut : « depuis ton enfance, tu connais les Ecrits sacrés ; ils peuvent te donner la sagesse en vue du salut par la foi en Jésus-Christ. » Lire la Bible avec un quelqu’un peut nous permettre de présenter le salut à un non chrétien. Il existe de très bons outils pour présenter l’évangile (par exemple, 2 façons de vivre). Mais quoi de mieux que la Bible elle-même pour présenter la foi qui sauve en découvrant page après page la personne et l’oeuvre de Jésus. Souvent, on se demande : quelle est la prochaine activité d’évangélisation organisée par l’église afin que j’y invite mon ami non chrétien ? Ces activités sont utiles mais pourquoi ne pas prolonger ou amplifier l’expérience en commençant à lire l’évangile de Marc avec cet(te) ami(e) ?

2. Lire la Bible pour s’encourager et s’exhorter mutuellement entre chrétiens.

2 Timothée 3 continue ainsi au verset 16: « Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice, …  » Ce que j’aime avec la lecture en un-à-un, c’est sa cohérence avec notre compréhension du statut de l’Ecriture : elle est inspirée de Dieu (littéralement « soufflée de Dieu »). Si c’est vrai, si la Bible est authentiquement la Parole de Dieu, alors la deuxième partie du verset prend une profondeur tout stupéfiante. Quand on lit la Bible ensemble, on s’édifie mutuellement. On apprend ensemble le caractère de Dieu, ses attentes pour notre vie et la grâce qui nous enseigne à vivre ses attentes. Lire la Bible, c’est utile pour notre sanctification.

3. Lire la Bible pour se former et pour s’équiper pour le service de Dieu.

Enfin 2 Timothée 3 termine par: « afin que l’homme de Dieu soit adapté et préparé à toute bonne oeuvre. » Quand on lit la Bible ensemble, on entre dans une relation dynamique avec le texte biblique. On apprend à observer, à interpréter et à appliquer la Parole de Dieu dans nos vies. Pour les responsables, prendre du temps avec quelqu’un autour du texte biblique, c’est investir dans le Royaume de Dieu. C’est donner la capacité à quelqu’un de comprendre les Ecritures, de s’approprier les vérités de l’évangile pour transmettre la foi à d’autres plus tard. Rien de plus efficace et pertinent que la Parole pour former quelqu’un au ministère de la Parole.

4. Lire la Bible pour cultiver des relations plus profondes et fécondes sur le plan spirituel.

Lire la Bible à deux, c’est comme aller à la gym à deux. On partage un bon moment ensemble. On transpire ensemble. On se muscle spirituellement. On s’encourage. On se stimule. Quand l’un est découragé, l’autre peut le motiver. C’est génial ! Lire la Bible ensemble peut favoriser de nouvelles amitiés sincères, fortes et centrées sur Dieu.

5. Lire la Bible en un-à-un, c’est simple.

Enfin, l’ultime raison pour laquelle j’aime la lecture en un-à-un, c’est sa simplicité. Je reste convaincu que tout le monde peut le faire. Tout le monde peut s’asseoir en tête-à-tête pour lire la Bible avec une autre personne. Le matin, lors d’un petit déjeuner en couple par exemple. Le midi au resto U entre deux cours à l’université. Le soir, après l’entraînement de foot. Ou tout simplement autour d’un café dans la journée. Chaque chrétien peut prendre du temps dans sa semaine pour ouvrir la Bible avec quelqu’un d’autre.

Pour finir, un défi : pourquoi ne pas prier que Dieu nous mette à coeur une personne avec laquelle il aimerait que nous lisions la Bible dans les prochaines semaines ?

* Les points 1 à 4 sont inspirés du livre de David Helm, One-to-one Bible Reading.

Aurélien Lang

Aurélien travaille à plein-temps au Foyer Evangélique Universitaire de Grenoble parmi les étudiants. Il est marié à Chloé et père depuis 2011. Contact : aurelien@evangile21.org.

Articles pouvant vous intéresser

3 thoughts on “5 raisons de lire la Bible en un-à-un

  1. sourire dit :

    Waouou ! La portée de ceci.
    Par contre, c’est l’ENORME difficulté de trouver l’autre … bien qu’en couple, pourtant, peu y arrive sur la durée, très, très peu.

    … tout est fait pour que nous occupions notre temps à des tas de choses, même ‘très chrétiennes’ mais que nous ne lisions pas la bible d’un bout à l’autre à … 2 ou 3.

    Si deux ou trois s’assemblent en Son Nom, si des centaines de personne s’y mettaient, cela créerait une véritable révolution !

    … et je pèse mes mots …

    Jésus disait : si deux s’accordent pour demander quelque chose … 2 … il n’a pas dit 2’000, ni même 50 ou même 4 mais déjà 2.

    La difficulté de TROUVER un deuxième, alors que dans tous les couples, le ou la deuxième est … à portée de main. Mais les enfants réveillent les parents, les beaux-parents s’en mêlent, le mari oublie l’anniversaire de son épouse, l’épouse oublie l’heure … ( ou le contraire ! 🙂 ) et c’est ‘le drame’ … tout est fait pour que nous ne lisions pas la bible. Même les très nombreuses animations CHRETIENNES qui déferlent de toute part, dans l’assemblée, et même sur Internet ! 🙂
    Oupss …

  2. sourire dit :

    A reblogué ceci sur Le temple de Jésus-Christ and commented:
    Waouou ! La portée de ceci.
    Par contre, c’est l’ENORME difficulté de trouver l’autre … bien qu’en couple, pourtant, peu y arrive sur la durée, très, très peu.

    … tout est fait pour que nous occupions notre temps à des tas de choses, même ‘très chrétiennes’ mais que nous ne lisions pas la bible d’un bout à l’autre à … 2 ou 3.

    Si deux ou trois s’assemblent en Son Nom, si des centaines de personne s’y mettaient, cela créerait une véritable révolution !

    … et je pèse mes mots …

    Jésus disait : si deux s’accordent pour demander quelque chose … 2 … il n’a pas dit 2’000, ni même 50 ou même 4 mais déjà 2.

    La difficulté de TROUVER un deuxième, alors que dans tous les couples, le ou la deuxième est … à portée de main. Mais les enfants réveillent les parents, les beaux-parents s’en mêlent, le mari oublie l’anniversaire de son épouse, l’épouse oublie l’heure … ( ou le contraire ! 🙂 ) et c’est ‘le drame’ … tout est fait pour que nous ne lisions pas la bible. Même les très nombreuses animations CHRETIENNES qui déferlent de toute part, dans l’assemblée, et même sur Internet ! 🙂
    Oupss …

  3. Jérôme Laffez dit :

    OK, j’ai failli ne pas trouver comment poster un msg, étant en dessous des propositions d’autres messages…
    Bref c’est un très bon rappel que de faire des disciples en partageant la lecture de la Parole.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image

NOUVEAU WEBINAIRE
1h pour comprendre Ephésiens


Vendredi 18 octobre à 20h 


Orateur: Dominique Angers 
 
S'INSCRIRE GRATUITEMENT AU WEBINAIRE
close-link