5 questions à Romain Choisnet sur le livret « Convictions des évangéliques »

En vue de la prochaine élection présidentielle française, le CNEF a publié un livret des « convictions des évangéliques » avec la volonté affichée d’encourager « les chrétiens évangéliques à prendre leur part au scrutin lors des élections présidentielles de 2022 ». À cette occasion, nous avons posé quelques questions à Romain Choisnet, directeur de la communication du CNEF.

Tout d’abord, peux-tu te présenter? Quel est ton rôle en tant que directeur de la communication du CNEF?

Alors, je m’appelle Romain CHOISNET, j’habite à Angers avec ma femme et nos 3 petits enfants. En lien avec la gouvernance du CNEF et le directeur général, j’élabore et je mets en œuvre (avec une super équipe) la stratégie de communication du CNEF. Nos communications sont à destination des évangéliques de France pour certains aspects, et du grand public pour d’autres sujets – principalement à destination des autorités publiques et des médias séculiers.

D’après vos informations, les évangéliques de France s’intéressent-ils à la politique? 

Il y a une vraie diversité sur ce point au sein du mouvement protestant évangélique: beaucoup de chrétiens s’y intéressent, mais pas toujours de manière assumée. C’est presque un tabou dans les discussions à la sortie de l’église, alors qu’on en parle parfois plus facilement avec des amis ou des collègues… En fait, j’observe une compréhension prudente de la loi 1905 qui proscrit les « réunions politiques » dans les lieux de culte. De nombreux évangéliques évitent alors les sujets politiques, et parfois même tout engagement citoyen, c’est dommage.

Qu’est-ce qui a poussé le CNEF à publier ce livret? Pourquoi le CNEF veut-il encourager les évangéliques à développer leur sensibilité politique?

Notre première motivation est externe: il nous paraît important de contribuer au débat public en informant les candidats des valeurs portées par les chrétiens, et que nous aimerions voir défendues par les prochains élus (élections présidentielles et législatives). Notre seconde motivation est pour le peuple de Dieu: le CNEF souhaite aider chacun à comprendre les liens entre la foi et les débats de société, en particulier sur des sujets comme ceux qui sont abordés pendant cette campagne électorale.
Pour répondre à ces deux attentes, le CNEF a sollicité un groupe d’experts et de théologiens pour synthétiser nos convictions bibliques sur différents sujets de société. Nous regroupons ces contributions dans un livret intitulé « Convictions des évangéliques en France » qui a été envoyé aux candidats à l’élection présidentielle et à plus de 100 parlementaires.

Que contient le livret?

Voici les thèmes abordés dans le livret:

  1. Église et société
  2. Église et politique
  3. Liberté de religion
  4. Dignité humaine
  5. Famille
  6. Protection de l’environnement
  7. Économie et justice sociale
  8. Arts et culture

Comment prier pour ces élections?

Sur la dernière page du livret, on lit: 

Attachés à la liberté de conscience de chacun et désireux d’apporter une contribution positive à la société, les protestants évangéliques de France sont des citoyens respectueux des principes républicains. Ils s’engagent dans la prière pour les autorités de leur pays. 

Nous sommes appelés à être des acteurs de paix, alors prions pour que les échanges au sujet des enjeux politiques de France se fassent dans la paix, en particulier entre nous! Ainsi unis dans le respect de notre diversité, le CNEF appelle en effet à prier pour ceux qui seront élus à la présidence de la République ou en tant que parlementaires, pour les soutenir dans les enjeux spirituels de leurs mandats, afin que notre pays soit en paix et que le contexte soit favorable au témoignage de l’Évangile!

Merci Romain pour tes réponses!


Romain Choisnet

Romain Choisnet est directeur de la communication du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), est un ancien prof de SVT reconverti dans la communication pour des associations chrétiennes.

Pour aller plus loin:

Matthieu Giralt

Matt est le co-fondateur (avec Stéphane Kapitaniuk) et le directeur de ToutPourSaGloire.com

Articles pouvant vous intéresser