14 principes pour passer ta journée avec Dieu

Une vie marquée par la sainteté est plus facile à vivre quand on arrive à bien s’organiser et quand les choses sont bien à leur place. Voici quelques principes pour passer une journée dans la sainteté.

1. Le sommeil

Calcule le temps de sommeil dont tu as besoin; ainsi, tu ne perdras pas les précieuses heures du matin à trainer dans ton lit. Aligne tes heures de repos sur ta santé et ton travail, non pas sur ta paresse.

2. Les premières pensées

Oriente tes premières pensées vers Dieu. Tourne ton cœur vers lui avec respect et reconnaissance pour le repos qu’il t’a accordé pendant la nuit. Confie-lui ta journée.

Pratique cela jusqu’à ce que ta conscience parvienne à contrôler les autres pensées qui t’assaillent dès le matin. Réalise que c’est une grâce d’avoir pu te reposer pendant une nuit. Pense à toutes ces personnes qui l’ont passé en enfer, en prison, dans le froid, dans des logements insalubres… Pense à tous ceux qui agonisent dans la souffrance ou la maladie, qui en ont marre d’être dans un lit, marre de leur vie.

Pense à toutes ces âmes qui ont été reprises cette nuit et qui ont dû comparaitre devant Dieu. Souviens-toi que les jours et les nuits s’enchainent rapidement! Cette journée va passer vite, la nuit sera déjà bientôt là. Veille à ce que ton âme soit bien prête pour vivre cette journée, et discerne ce qui lui manque sans tarder.

3. La prière

Prie seul (ou avec ton conjoint), avant même de prier en famille. Si possible, que cette prière vienne avant tout autre travail dans ta journée.

4. Le culte de famille

Prévois le bon emplacement pour le culte de famille; il doit arranger toute la famille et ne pas être interrompu.

5. Le but ultime

Souviens-toi du but ultime de ta journée, quand tu te prépares pour tes activités: que la sainteté du Seigneur soit inscrite dans ton cœur et dans tes actions. Ne fais rien où Dieu n’ait pas de place. Sois convaincu que tout ce que tu fais, il t’appelle à le faire. Ne fais rien dans le monde pour un autre but que celui de plaire à Dieu, de le glorifier et de l’aimer. “Faites tout pour la gloire de Dieu” (1 Co 10.31).

6. L’application

Sois appliqué et consciencieux dans ce que tu es appelé à faire. Ainsi:

  1. Tu montreras que tu n’es pas paresseux, et que tu ne te laisses pas dominer par ta chair; ceux qui se laissent aller à ce genre de désirs excellent dans la paresse! Cherche à mettre à mort tous les désirs de la chair qui sont nourris par la paresse et l’oisiveté.
  2. Tu chasseras toutes les pensées futiles de ton esprit; chez les personnes oisives, elles pullulent!
  3. Tu ne perdras pas ton précieux temps; les paresseux commettent cette erreur chaque jour.
  4. Tu seras déjà en bon chemin si ta paresse n’est plus qu’un péché par omission.
  5. Tu disposeras de plus de temps pour les choses de la foi si tu t’appliques dans tes occupations; les personnes oisives n’ont le temps ni pour prier ni pour lire, car elles perdent leur temps dans leur travail.
  6. Tu t’attendras à Dieu pour qu’il t’accorde ce dont tu as besoin, toi et ta famille.
  7. Cela fortifiera aussi ton corps, qui gagnera en efficacité au service de ton âme.

7. Les tentations et les choses qui corrompent

Sois très attentif à tout ce qui te tente ou te corrompt. Et résistes-y tout au long de la journée! Méfie-toi particulièrement de ce qui est le plus dangereux pour toi; prends garde à tout ce que tes occupations habituelles vont t’amener comme tentations.

Par dessus tout, combats les péchés liés au manque de foi: l’hypocrisie, l’égoïsme, l’orgueil, les plaisirs de la chair et l’amour excessif pour les choses matérielles. Prends garde à ne pas tomber dans les désirs et les intérêts terrestres, dans la poursuite avide de pouvoir, sous prétexte que tu t’appliques dans ton travail.

Si tu dois traiter avec d’autres personnes, sois attentif à toute forme d’égoïsme, d’injustice ou ce qui est peu charitable. Dans toutes tes affaires impliquant tes semblables, fuis la tentation de parler pour ne rien dire. Veille à ce que ces personnes ne te mettent pas en colère. Préserve la pudeur et la pureté dans ton langage. Si quelqu’un te fait des compliments, ne te gonfle pas d’orgueil.

Si tu as affaire à des gens qui te méprisent ou t’insultent, résiste à l’impatience et à l’esprit de revanche.

Au début, ces choses te sembleront difficiles, tant que le péché gardera sa force en toi. Mais une fois que tu auras pleinement conscience du poison que représentent tous ces péchés, ton cœur sera prêt à les éviter plus facilement.

8. La méditation

Quand tu te retrouves seul, mets à profit ton temps pour la méditation. Médite à propos de la bonté infinie de Dieu; de ses perfections innombrables; du Christ et de sa rédemption; du ciel et de ton incapacité à le mériter; de l’enfer que tu mériterais à la place.

9. La seule motivation

Tout ce que tu fais, seul ou avec d’autres, fais-le pour la gloire de Dieu (1 Co 10.31). Sinon, cela n’est pas acceptable pour Dieu.

10. L’investissement de ton temps

Rappelle-toi que ton temps est précieux. Veille à ne pas le perdre, comme tu veillerais à ne pas perdre ton argent. Ne laisse pas les plaisirs inutiles, les discours vains, la compagnie futile ou le sommeil dérober ton temps.

Évite soigneusement les personnes, les activités ou les chemins qui te voleraient ton temps, comme tu éviterais soigneusement les voleurs.

Ne reste jamais oisif, mais utilise ton temps de la façon la plus rentable, comme tu placerais tes biens pour qu’ils soient les plus rentables.

11. La nourriture et la boisson

Mange et bois avec modération. Sois reconnaissant pour ta santé et pas pour les plaisirs peu rentables. Ne te laisse pas aller dans la nourriture ou la boisson quand cela peut nuire à ta santé.

Souviens-toi du péché de Sodome : “Voici quel a été le crime de Sodome, ta sœur. Elle avait de l’orgueil, du pain à satiété, une insouciante tranquillité.” (Éz 16.49).

L’apôtre Paul pleurait en mentionnant ceux qui dont la “fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre, marchant en ennemis de la croix de Christ.” (Ph 3.18-19). Ô, ne vis pas selon la chair, sinon tu mourras (Ro 8.13) !

12. Le combat contre le péché

Si une tentation l’emporte et te conduit dans le péché, ou si tu pèches par habitude, pleure immédiatement ce péché et confesse-le à Dieu. Repends-toi rapidement, à tout prix. Cela te coutera certainement plus si tu continues dans le péché sans te repentir.

Ne prends pas à la légère tes chutes habituelles, mais confesse-les et use de toute ton énergie pour les combattre chaque jour; prends garde à ne pas les aggraver en les négligeant ou par une attitude non repentante.

13. Les relations

Souviens-toi de ce que tu dois faire dans chacune de tes relations: en tant que mari, femme, enfant, maitre, esclave, pasteur, citoyen, magistrat, etc.

Souviens-toi que chaque relation exige quelque chose de toi, et t’offre l’occasion de faire du bien. Dieu te demande d’être fidèle dans le domaine des relations comme dans tes autres responsabilités.

14. La fin de la journée

Avant de retourner te coucher, réfléchis aux actions accomplies et aux grâces reçues pendant ce jour. Ce sera non seulement sage, mais aussi utile. Cela te conduira dans la reconnaissance pour la grâce de Dieu et dans l’humilité par rapport à ton propre péché.

Cela te permettra également d’exprimer à nouveau ta repentance et de renouveler ton désir d’obéissance. Ainsi, tu pourras voir si ton âme a grandi vers le meilleur ou vers le pire, si ton péché a diminué et la grâce a grandi, si tu es mieux préparer pour la souffrance, la mort et l’éternité.


Que ces principes soient gravés en toi et mis en pratique chaque jour de ta vie.

Si tu y adhères sincèrement, ils t’aideront à mener une vie sainte, à porter du fruit et à trouver le repos pour ton âme. Cela t’accordera aussi une mort confortable et paisible.


Merci à Cédric Jung pour la traduction de cet article.


Pour aller plus loin :

Richard Baxter

Richard Baxter (1615–1691) était un pasteur puritain et théologien à Kidderminster, Angleterre. Il a écrit de nombreux ouvrages, insistant notamment sur la nécessité de la fidélité et de la repentance.

Articles pouvant vous intéresser

>