Quand et pourquoi jeûner?

Cette semaine la question posée traite du jeûne biblique. Florent Varak y répond en se basant principalement sur Matthieu 6 versets 16 à 18, il formule 4 enseignement sur le jeûne et termine en soulignant que le but est la communion avec Dieu.

Rendez-vous chaque semaine pour un nouvel épisode d’Un Pasteur vous répond: le podcast où la Bible répond à vos questions. Si vous aimez le podcast, on serait très reconnaissant que vous preniez 15 secondes pour laisser une note sur iTunes (cf. ici pour voir comment). C’est le seul moyen de le faire remonter dans le classement des podcasts « Religions » (et donc attirer d’autres publics).

Retrouvez tous les épisodes d’Un pasteur vous répond sur:

 

Comment s’abonner au podcast?

Vous ne savez pas comment vous abonner au podcast sur votre téléphone? On y a pensé! Découvrez un mini tutoriel vidéo ici.

Vous voulez poser une question?

Posez votre propre question pour un pasteur en cliquant ici.

Florent Varak

Florent Varak est pasteur, auteur de plusieurs livres , conférencier, professeur d'homilétique à l'Institut biblique de Genève, enseignant à l'Ecole biblique de Lyon et nouveau directeur international du développement des églises évangéliques des Frères (Encompass).

Articles pouvant vous intéresser

  • Claudette Guay

    Bonjour, est-ce possible de suivre la formation par internet.

    Merci de me répondre, soyez béni!
    Claudette

  • fred mondin

    Bonne chance pour ce cours ! Comme il serait bon que les instituts forment plus les pasteurs à la théol. biblique. La théol. systématique a, certes des avantages, mais trop de place lui est donnée en comparaison du bien que peut faire la théol. biblique. Si la théol. syst. nourrit convenablement les approches théologiques et celle des enseignants, elle peut créer plus de mal quand elle est surexploitée et sans l’apport de la théol. biblique. Elle crée alors plus de savants que de sages. Pourquoi les Églises sur-enseignées ne portent-elles pas (tant) de fruits ? La théol. biblique pourrait, entre autres solutions, revaloriser l’obéissance en modifiant l’approche de la lecture biblique : Dieu a un dessein mondial et il agit pour l’atteindre… quand une telle vision est enseignée et développée (et cela ne peut se faire que par une approche de type théol. biblique), qui ne voudrait pas y participer ? Mon livre de chevet de théol. biblique est l’excellent Walter KAISER : _The promise plan of God_.
    http://www.zondervan.com/the-promise-plan-of-god.
    Le connaissez-vous ?

    Fraternellement pensée, Frédéric.

    • Dominique Angers

      Merci pour ces excellentes remarques, Frédéric. La théologie systématique reste très importante à mes yeux (notamment en raison de son souci du rapport entre la théologie et le monde contemporain/l’Église d’aujourd’hui), mais vous avez tout à fait raison, la théologie biblique est sous-utilisée dans les Eglises. Graeme Goldsworthy a d’ailleurs écrit un livre (traduit en français) sur l’importance de la théologie biblique dans la prédication (Dieu au coeur de la prédication, Excelsis). Je connais les écrits de Walter Kaiser, mais je n’ai pas lu ce livre en particulier.
      Bien fraternellement, Dominique