Mémoriser l’Ecriture c’est simplement se calquer sur Jésus

J’ai déjà écrit sur l’intérêt de mémoriser la Bible. J’y reviens brièvement en vous partageant cet argument de René Pache.

Nous pouvons dire, en toute révérence, que Jésus-Christ est comme saturé de l’Ecriture… Le dixième de ses paroles est tiré de l’Ancien Testament. Sur 1800 versets qui rapportent ses discours dans les quatre Evangiles, 180 sont des citations ou des allusions à la révélation écrite. Si l’on nous reproche de citer constamment des versets de l’Ecriture, que dire de Christ qui les a sans cesse à la bouche ? (L’Inspiration et l’autorité de la Bible, éd. Emmaüs, 1967, p. 201)

Myriam J.

A fait une licence d'histoire à la Sorbonne. Elle était une contributrice régulière au blog durant plusieurs années.

Articles pouvant vous intéresser

>