La nouvelle Bible TOB

tobJe me suis dit que ça serait intéressant de faire une recension de cette traduction œcuménique dont on parle peu au sein de nos Églises évangéliques.

La nouvelle TOB (2010) existe en deux formes : l’une avec notes intégrales, l’autre avec notes essentielles. C’est de cette dernière dont il est question ici, ça tombe bien, elle est plus abordable pour les petites bourses (16,50€ contre 65€ avec notes intégrales).

Ne maîtrisant pas les langues anciennes, je ne peux pas juger de la qualité de la traduction. Mais voici les critères que j’ai retenus en tant que non initiée à la traduction :

La nouveauté. 1) La traduction et l’annotation ont été révisées (l’avant-propos à l’édition en rend compte, je ne détaille pas). 2) La participation des orthodoxes : six de leurs livres ont été ajoutés. On ne les trouve dans aucune autre Bible en français.

La présentation. Je trouve le livre très maniable (ce n’est pas un détail pour une Bible !). La couverture est souple et résistante à la fois. Le graphisme est sobre et agréable.

La présentation. Je trouve le livre très maniable (ce n’est pas un détail pour une Bible !). La couverture est souple et résistante à la fois. Le graphisme est sobre et agréable.

Les outils.  1) Le tableau récapitulatif des différents canons de l’Ancien Testament n’est pas négligeable car entre celui des juifs, celui des protestants, celui des catholiques et celui des orthodoxes, on s’y perd ! 2) Les introductions particulières à chaque livre ne sont ni trop longues, ni trop courtes et précisent la valeur que chaque Église reconnaît au texte. 3) Comme dans la plupart de nos Bibles : renvois et notes de traduction satisfaisantes ; tableaux chronologique et synoptique ; cartes. Le glossaire est bon mais je pense qu’on pourrait l’enrichir. Par exemple : il n’y a pas d’entrée comme « repentance » ou « conversion » équivalente à celle de « changement radical » dans la NBS d’étude.

Des livres qui ne font pas partie du canon de notre Église, quel intérêt ?

« Concernant le judaïsme, ils s’avèrent une source essentielle pour mieux connaître sa situation et ses caractéristiques en Palestine et en diaspora entre le 2e siècle av. J.-C. et le 2e siècle après. Ils aident à la compréhension du reste de l’Ecriture, A.T. comme N.T., en particulier pour la connaissance du milieu dans lequel ont vécu et enseigné Jésus Christ et ses disciples. […] Au delà de leur importance historique,  […] les deutérocanoniques ont exercé une profonde influence sur la culture, les arts et la vie quotidienne. » (« Introduction aux livres deutérocanoniques », TOB 2010, notes intégrales, Ed. du Cerf-Bibli’O, p. 1648)

Pour info : le site de l’ABF répond plutôt bien à la question « Pourquoi n’avons-nous pas tous la même Bible ? ».

Alors, faut-il investir dans la nouvelle TOB ?

Oui :

• si vous vous intéressez de près aux différentes Eglises chrétiennes

• et/ ou au contexte historique qui précède la venue de Jésus (les livres des Maccabées sont presque les seuls livres à nous renseigner sur l’histoire du peuple élu à l’époque hellénistique),

• si vous aimez comparer les traductions de la Bible.

• si vous lisez des ouvrages de théologiens de différentes confessions chrétiennes.

Non :

• si vous galérez déjà à passer quotidiennement du temps avec les livres que vous reconnaissez vous-même comme canoniques, pas la peine de se taper ceux des autres (et de l’histoire par dessus le marché) ! (élitiste, moi, pas du tout!)

• si vous êtes farouchement opposé à toute collaboration entre les Eglises chrétiennes.

• si vous estimez que les points forts cités plus hauts ne valent pas la confusion produite par une telle édition : peut-on regrouper sous le titre de Bible des livres canoniques pour les uns et apocryphes pour les autres ?

• si vous avez un petit budget (il y a des livres plus enrichissants et sur le net tous les outils cités plus hauts doivent se trouver).

Myriam J.

A fait une licence d'histoire à la Sorbonne. Elle était une contributrice régulière au blog durant plusieurs années.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image

La Grande Histoire
Un nouvel outil pour partager sa foi


DÉCOUVRIR GRATUITEMENT CET OUTIL
close-link