La pornographie est-elle votre thérapie?

Avez-vous déjà pensé que derrière votre lutte pour la pureté sexuelle, il y avait un problème bien plus grave?

Vous dites que vous avez tout essayé.

Vous avez abandonné votre ordinateur, débranché votre télé, demandé à un parfait inconnu de verrouiller votre téléphone. Vous vous en êtes peut-être bien sorti par périodes. Vous avez quatre partenaires de redevabilité et de multiples filtres dans vos moteurs de recherche. Pourtant, dans vos moments de folie, vous trouvez un moyen de contourner toutes les limites et vous plongez dans le péché. Après coup, vous vous lamentez avec Paul: « Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais » (Romains 7.15).

Ce sujet est tellement important que TPSG fait un webinaire gratuit le mardi 25 septembre 2018 à 20h30

JE M’INSCRIS AU WEBINAIRE

Ma question pour vous est simplement la suivante: la pornographie est-elle votre réel problème?

La question peut sembler étrange. Comment ce péché – votre honte secrète, cette habitude qui vous fait vous haïr, cette offense qui vole votre joie dans le Seigneur et attriste le Saint-Esprit, dont vous avez essayé de vous débarrasser sans succès – ne pourrait-il pas être votre problème?

Un ami à moi a un jour effectué une distinction cruciale. « Je sais que ça peut paraître bizarre, a-t-il confessé, mais je ne pense pas que la pornographie soit vraiment mon souci. » Comment pouvait-il, lui qui était étranglé depuis des années par cette séduisante entrave, dire que la pornographie n’était pas sa préoccupation la plus profonde?

La vieille thérapie

Quand il a affirmé cela, je savais exactement ce qu’il voulait dire. La pornographie n’était pas son problème. Le vrai problème, c’était les nombreux péchés non résolus qui nourrissaient son impureté.

Pour être clair, la pornographie est un problème, et une tragédie. Dans une société sans internet, Jésus pouvait-il être plus explicite concernant le fondement même de l’industrie pornographique aujourd’hui quand il affirmait les propos suivants?

« Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.«  (Matthieu 5.28-30)

La guerre contre la luxure coûte des bras et d’autres membres. Votre embarras durant votre prochaine rencontre d’hommes n’est pas le principal enjeu. C’est l’enfer qui est en jeu. Et l’enfer est un endroit pour lequel nous devrions arracher nos yeux et couper nos membres pour l’éviter. La pornographie, pièce maîtresse de la luxure du 21e siècle, est toujours un problème.

Ce sujet est tellement important que TPSG fait un webinaire gratuit le mardi 25 septembre 2018 à 20h30

JE M’INSCRIS AU WEBINAIRE

Mais alors que la pornographie est toujours un problème, le problème n’est pas toujours la pornographie.

Pour beaucoup, la pornographie est un péché réconfortant, une sorte de thérapie. Vous avez eu une journée stressante? Asseyez-vous et relaxez-vous. Vous êtes en colère contre votre femme ou anxieux à propos d’un examen à venir? Déposez vos soucis à l’écran de l’ordinateur. Vous êtes seul? Triste? Amer, las ou débordé? La porte est toujours ouverte. Nous apportons nos problèmes à la pornographie, le thérapeute bon marché et trompeur, prêt à nous délivrer des luttes d’une longue journée.

Quand mon ami s’est demandé si le péché sexuel était vraiment son problème, c’est ce qu’il voulait dire. Il utilisait la pornographie pour remédier à son amertume refoulée envers ceux qui lui avaient causé du tort, à sa jalousie envers ceux qui n’avait pas eu son enfance, à la solitude qu’il ressentait – même dans l’Église. Il en a fait son antidépresseur, son traitement, son conseiller. Son problème le plus profond concernait les nombreux péchés contre lesquels il passait peu ou pas de temps à combattre, les péchés respectables dont son groupe de redevabilité ne se souciait pas plus que ça.

Le sentier de chèvres de l’ennemi

Notre ennemi sait cela. Depuis des années, il utilise la pornographie pour nous détourner du sentier de chèvres.

Qui pourrait oublier le dernier combat des 300 Spartiates aux Thermopyles? En sous nombre, ils ont tenu bon, faisant la guerre pendant trois jours contre le roi Xerxès et son armée de 150 000 soldats. Ils ont déchiqueté leurs chasseurs comme un lion acculé. Leur dernier combat est légendaire.

Mais ces puissants guerriers ont été vaincus par un sentier de chèvres. Non utilisé pour la bataille, il était modeste, un simple chemin pour des bêtes de somme. Jusqu’à ce qu’Éphialtès, un grec de naissance, trahisse son peuple en révélant l’existence de ce sentier à l’ennemi. Les Perses ont alors attaqué par-derrière. Désormais débordés, les Spartiates savaient que la défaite était maintenant inévitable.

Satan utilise le sentier de chèvres pour beaucoup de personnes qui se battent contre l’immoralité sexuelle. Trop souvent nous tombons, non à cause de la luxure qui nous attaque de front, mais à cause de la dague des péchés respectables qui arrive par-derrière. Nous essayons de combattre le péché sexuel de front, mais nous ne nous focalisons jamais sur notre orgueil, notre cupidité, notre gloutonnerie. Nous nous concentrons sur le péché bruyant de la pornographie et n’entendons pas la paresse qui se faufile par-derrière. Savons-nous quels péchés nous mettent à mort avant que la luxure nous achève?

La pornographie pourrait ne pas être votre péché récurrent le plus menaçant.

Des conseillers rivaux

Alors, que faire?

N’abandonnons pas pour autant notre combat: attaquons la pornographie devant nous. Quand nous luttons contre l’ennemi impur que nous pouvons voir, nous commençons aussi à remarquer ce qui rampe silencieusement derrière nous. C’est seulement quand nous commençons à dire non à la facilité que nous sommes obligés de nous occuper de ce qui s’en prend à nous depuis les buissons.

Quand vous dites non à des pensées charnelles, des sentiments de haine contre votre sœur inondent-ils bientôt votre esprit? Quand vous fermez votre ordinateur portable, vous sentez-vous submergé par l’anxiété? Quand vous sortez faire une promenade, voyez-vous plus clairement que vous avez été vraiment épuisé par vos efforts frénétiques de tenter de plaire aux autres? Pour beaucoup, l’utilisation de la pornographie est la pestilence qui cache une multitude de péchés.

Quand on se dirige vers la pornographie en tant que thérapie, on se rend vers la pornographie comme vers un sauveur de substitution. Mais quelle que soit l’offre que la pornographie propose, Jésus peut la doubler.

Allez-vous vers la pornographie après une longue journée au travail, quand vous êtes fatigué? Jésus invite: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11.28).

Êtes-vous vulnérable envers l’impureté quand vous devenez anxieux? Le consolateur des âmes dit: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point » (Jean 14.27).

Êtes-vous malheureux? Dépressif? En deuil? Il vous invite à venir et à recevoir sa joie: « Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite » (Jean 15.11).

Allez-vous vers du contenu explicite pour trouver la vie et la satisfaction? Jésus déclare de manière exclusive: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie » (Jean 14.6).

Vous ne vous sentez pas aimé? « Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour » (Jean 15.9).

La pornographie est un problème dans la vie de chaque personne qui s’y livre. Mais l’utilisation de la pornographie peut couvrir vos vrais problèmes. Soyez redevables. Dites non à la luxure quand elle toque à la porte. Puis commencez à identifier, et combattre, les péchés que vous pourriez essayer d’éviter.

Greg Morse est rédacteur sur le blog desiringGod.org.

Merci à Pierre-Yves Koenig pour la traduction de l’article. ©2018 Desiring God Foundation. Site web: desiringGod.org

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image