Foire aux liens du 16 janvier 2016

Avant de passer au liens, si vous aimez les livres audio (et comprenez l’anglais) Christian Audio offre chaque mois un livre gratuit. Le livre audio gratuit du mois de janvier c’est une traduction de la Bible dans un anglais courant: Common English Bible. Je prévois essayer de vous signaler chaque mois leur livre gratuit. Autre livre gratuit, le logiciel biblique Logos offre en janvier un commentaire biblique juif (et non chrétien) sur le livre de l’Exode.

70 mercis pour les 70 ans de John Piper [ENG]

Je dis un grand “amen” à beaucoup des mercis de cette liste. Peut-être particulièrement le n°25, d’actualité puisque disponible en France depuis 2015.

DeYoung liste ses 7 livres préférés de John Piper [ENG]

3 et 1/2 des livres sont disponibles en français!

Le Cnef de nouveau écarté par le président de la république

Sébastien Fath relève un triste absent aux vœux du président aux représentant des religions. Une absence pour cause de non-invitation…

4 leçons que je retire d’une visite d’une église prêchant “l’évangile” de la prospérité.

Angle original sur le sujet brûlant de la théologie de la prospérité. L’auteur raconte sa visite d’une megachurch avant d’en faire le bilan.

“Esclave” est-ce une bonne traduction? [ENG]

Le comité de traduction de la ESV (English Standard Version) a accepté qu’une après-midi de débats soit filmé et résumé en 4 minutes. Le sujet? Comment traduire certaines occurrences du mot “esclave” dans Corinthiens.

Une perspective sur le concubinage (alias: “Le mariage sans sexe »

J’attire à votre attention un phénomène qui progresse, même dans nos Églises francophones. Ma perspective serait encore plus tranchée que l’article de la Rébellution. Notamment sur trois points: (1) notre génération a fait des cérémonies de mariage une idole et on les repousse à plus tard pour avoir les finances pour, le temps pour, le look pour, etc. alors que des cérémonies simples et sobres (et rapides) seraient une façon d’honorer le caractère sacré du mariage. (2) En plus d’être irréaliste (souligné dans l’article original), la pureté au sein d’un concubinage avec vœux d’abstenance, c’est désobéir aux exhortations de Dieu dans la Bible à prendre des mesures radicales pour fuir le péché. (3) Le concubinage vient saper la valeur d’un engagement public clair envers l’autre. Il encourage d’entrer doucement en matière. L’engagement n’est pas encore pris. C’est tout le contraire de la façon d’opérer de Jésus avec son Épouse!

PS. Dernière chance pour s’inscrire a la diffusion live de demain soir!

Matthieu et Stéphane

Stéphane et Matt se sont rencontrés à l'Institut Biblique de Genève. Là, contre toute attente, ils s'entendent à merveille. Depuis ils bloguent ensemble sur le site ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

  • Jeremie dit :

    Étymologiquement, un concubin étant « celui qui couche avec », j’ai du mal à être en phase avec « concubinage = mariage sans sexe », surtout que c’est plutôt « concubinage = sexe sans mariage » 😉

    La situation présentée dans l’article est en fait une colocation. Qui ne poserait aucun problème dans l’absolu si les deux personnes en questions n’étaient pas amoureux l’un de l’autre. De fait, il leur est fait un procès d’intention de « finir par s’unir physiquement » dans ce genre de situation. Comme s’il n’y avait que lorsque deux amoureux vivent ensemble qu’ils prennent le risque de coucher ensemble avant le mariage. C’est absurde. Avant qu’on se marie avec mon épouse, nous avons passé quantité de temps ensemble, à apprendre à se connaitre, soit chez elle, soit chez moi, nous aurions pu coucher ensemble autant qu’on l’aurait voulu, cela n’aurait fait réagir personne et nous aurions été les seuls à le savoir (avec Dieu bien sûr). Là, ce qui pose problème, c’est que c’est visible, et ça risque de tâcher la pureté établie au rang de sacrement par les religieux principalement évangéliques, et qu’en plus cela implique le péché positionné comme encore plus grave que le péché contre le st-esprit qui est le sexe avant le mariage.

    Dans l’article il n’y a pas le moindre verset mis en avant justifiant les déclarations telles que « le concubinage sans sexe désobéit aux exhortations de Dieu » ou autres, et pour cause, il n’y a pas de versets. Le verset utilisé relatant de l’immoralité sexuelle (1 Cor 7) est hors sujet (vu qu’on parle de « concubinage sans sexe »), et les autres versets dans la bible parlent tous de situations de mariages d’une autre époque d’une autre civilisation, qu’on essaye d’appliquer sans réfléchir à notre situation actuelle. Le mariage de l’époque n’a plus grand chose à voir avec celui de maintenant, idem pour les fiançailles. Si Jésus était venu sur terre la première fois à notre époque, il aurait parlé d’union pour illustrer sa situation entre lui et l’église et tout le monde aurait compris l’idée.

    Pour honorer le caractère sacré du mariage (et encore, une longue étude à ce sujet devient nécessaire), le mariage civil suffit. Mais j’ai déjà entendu un pasteur dire au sujet d’un couple chrétien s’étant marié civilement 6 mois avant le cérémonie religieuse de l’avoir fait « juste pour pouvoir coucher ensemble », comme si c’était quelque chose de sale ce qu’ils avaient fait.

    C’est un très vaste sujet, je n’ai pas le temps d’en écrire plus, mais j’ai hâte de poursuivre la conversation.

  • >