3 façons d’évangéliser en télétravail

Cela fait presque deux ans que le monde a vacillé. Notre manière de travailler a beaucoup changé et cela va perdurer après cette pandémie, surtout en ce qui concerne notre lieu de travail à proprement parlé.

Plus que jamais, nous travaillons à domicile ou dans un environnement hybride, et la plupart d’entre nous apprécions cette formule. Selon le géant américain de la recherche d’emploi Glassdoor, les demandes de postes en télétravail ont augmenté de 460 % au cours des deux dernières années.

J’ai moi-même travaillé à domicile ces trois dernières années, et je saisis tout l’intérêt de cette solution. Le télétravail présente de nombreux avantages. Mais il a aussi un inconvénient majeur. Notre lieu de travail est l’endroit principal où la majorité d’entre nous établissons des liens avec des non-croyants. Cela a toujours été le cas, et c’est probablement la raison pour laquelle l’apôtre Paul a ordonné à ses lecteurs:

Travaillez de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé. Ainsi votre conduite sera honorable aux yeux des gens de l’extérieur. – 1 Th 4.11-12

Dans ces conditions, comment devrions-nous aborder cet engouement pour le télétravail, en tant que disciples du Christ? Permettez-moi de proposer trois réponses.

1. Sacrifiez votre droit au télétravail

Si vous pouvez choisir l’endroit où travailler, l’Évangile peut vous inciter à renoncer à choisir de travailler chez vous. Vous pouvez choisir délibérément de retourner au bureau en vue d’établir des relations plus étroites avec les non-croyants. Les injonctions de Paul dans 1 Corinthiens 10.23-24 sont claires:

Tout [m’]est permis, mais tout n’est pas utile; tout [m’]est permis, mais tout n’édifie pas. Que personne ne cherche son propre intérêt, mais plutôt celui de l’autre.

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir « le droit » de travailler chez soi. Mais posons-nous la question de savoir si cela est « avantageux » ou pas, dans le cadre de notre mission à faire des disciples.

2. Élaborez une stratégie pour améliorer les relations virtuelles

Si vous estimez que le télétravail est la meilleure solution pour vous ou votre équipe, prenez le temps de réfléchir à comment développer des relations dans un environnement virtuel. Vous pourriez prévoir des déjeuners virtuels décontractés avec vos collègues, prévoir un moment, lors de vos réunions du lundi matin, pour demander à chacun comment s’est passé son week-end, ou encourager la conversation avant vos réunions Zoom, en proposant aux participants de se connecter à l’avance.

3. Diversifiez votre champ missionnaire

Enfin, demandez-vous s’il ne serait pas temps d’élargir votre champ missionnaire pour inclure, non seulement vos collègues de travail, mais aussi vos plus proches voisins. Dieu vous appelle, peut-être, à aller jouer dehors avec vos enfants pour être « honorable aux yeux » d’autres parents, ou à inviter un voisin qui travaille aussi à la maison à déjeuner, ou à organiser une fête de quartier pour vos voisins le vendredi soir.

Juste après la « parabole du semeur », Jésus a prêché la « parabole de l’ivraie », moins connue, en disant:

Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. – Mt 13.24

Les disciples lui ont ensuite demandé d’expliquer cette métaphore, et il a répondu:

Celui qui sème la bonne semence, c’est le Fils de l’homme; le champ, c’est le monde; la bonne semence, ce sont les enfants du royaume. – Mt 13.37-38

Chacun d’entre nous est la bonne semence du Royaume, plantée dans un recoin de la création et au service de l’Évangile. Mais nous sommes nombreux à constater les changements autour de notre lieu d’implantation.

En revanche, notre appel à faire des disciples, lui, ne change pas. Aujourd’hui, essayez de réfléchir à comment faire évoluer votre travail d’évangélisation en fonction des mutations de votre espace de travail.

Ndlr: Merci à Christine Davée pour la traduction de cet article, traduit de l’anglais avec autorisation. Copyright © 2022 The Gospel Coalition, INC. Adapté de la série de méditations en quatre parties de Jordan Raynor, A Gospel Perspective on Work in a Post-Pandemic World

Pour aller plus loin:

Jordan Raynor

Jordan Raynor est un entrepreneur à multiples facettes et l'auteur du best-seller américain Called to Create, de Master of One, et de Redeeming Your Time. Il est le président exécutif de Threshold 360°, une startup technologique qui a créé la plus grande bibliothèque au monde de visites virtuelles d'hôtels, de restaurants et de lieux d'attractions. Il a été sélectionné deux fois comme "Google Fellow" et a travaillé à la Maison Blanche sous la présidence de George W. Bush. Jordan vit à Tampa avec sa femme et leurs trois jeunes filles.

Articles pouvant vous intéresser