Conséquences de l’Évangile #3: Une nouvelle mission

Dans les deux premiers articles de cette série Une nouvelle identité : enfant de Dieu et Une nouvelle communauté : la famille de Dieu nous avons vu que l’Évangile nous restaure dans notre relation avec notre Père et qu’il est important de cultiver nos  relations fraternelles. Dans ce troisième et dernier article nous allons nous pencher sur la mission du chrétien et de l’Église.

Une nouvelle mission : répandre la bonne nouvelle de Dieu.

De nos jours, nous parlons de plus en plus de la mission et d’évangélisation dans les églises, ce qui est chouette. J’aimerai ajouter à la discussion en apportant un éclairage de la Parole de Dieu sur ce thème.

 « C’est à cela que tous reconnaîtrons que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres.» — Jean 13.35 (SEG21)

Voici une autre conséquence extraordinaire de l’Évangile. Les disciples de Christ sont reconnaissables à l’amour qu’ils ont les uns pour les autres. Quelle conséquence cela devrait-il avoir sur la mission de répandre l’Évangile ?

 Le cœur de Dieu est que la famille de Dieu continue de grandir, que « tous parviennent à la connaissance de la vérité et au salut en Jésus-Christ ». (1 Timothée 2 :4)

Nous savons aussi que Dieu nous a choisis pour répandre la bonne nouvelle que Jésus-Christ sauve !

Notre mission en tant que chrétiens, individuellement et collectivement en tant qu’églises locales, est de faire connaitre autour de nous l’Évangile. Comment sommes-nous censés le faire ?

La Parole de Dieu nous laisse une grande liberté d’action sur les méthodes pour répandre la bonne nouvelle. Mais elle nous enseigne que le premier témoignage à rendre au monde est de nous aimer les uns les autres.

Les chrétiens seront reconnus comme disciples par l’amour qu’ils ont les uns pour les autres. Il semble presque impossible de témoigner de notre vie de disciple si l’expression de l’amour fraternel reste invisible aux non-chrétiens.

Si nous ne cultivons pas notre amour pour Dieu et pour nos frères et sœurs dans l’église, comment témoigner de l’amour de Dieu au monde ?

Je crois que nous sommes appelés à prier pour des occasions où les non-chrétiens pourront voir des chrétiens vivre ensemble. Notre amour les uns pour les autres sera ainsi l’expression visible de l’amour invisible que nous portons à Dieu.

Lorsque nous expliquerons le message de l’Évangile, il fera ainsi sens à celui qui l’entend, car il aura vu de ses yeux les fruits de l’Évangile dans nos relations les uns avec les autres.

Je termine cet article avec une question. Je t’invite à prendre quelques instants pour y réfléchir dans la prière.

Que puis-je faire dans ma vie pour témoigner de l’Évangile aux non-chrétiens, en particulier pour leur permettre de rencontrer des chrétiens de mon église locale ?

Pour résumer ces trois articles, l’Évangile nous appelle à vivre notre nouvelle identité d’enfants de Dieu en cultivant notre relation d’intimité avec le Père. Si nous sommes nés de nouveaux, nous appartenons à une nouvelle communauté, l’Église, qui est la famille de Dieu et nous devons cultiver nos relations les uns avec les autres. Finalement, l’Évangile nous pousse à prendre part ensemble à la mission de Dieu, qui est de répandre la bonne nouvelle jusqu’aux extrémités de la terre. Prions pour des occasions de témoigner de cet amour au monde.

A propos de l’auteur:

Paul MonclairPaul Monclair est évangéliste à France évangélisation. Basé à Nantes, il est disponible pour se déplacer dans toute la France et à l’étranger, pour annoncer l’Évangile et enseigner. Il est impliqué en particulier dans le travail auprès des étudiants et de la jeunesse. Découvrez sa page sur France évangélisation

Pour aller plus loin:

Matthieu et Stéphane

Stéphane et Matt se sont rencontrés à l'Institut Biblique de Genève. Là, contre toute attente, ils s'entendent à merveille. Depuis ils bloguent ensemble sur le site ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

One thought on “Conséquences de l’Évangile #3: Une nouvelle mission

  1. sourire dit :

    Bien cet article.
    Petit bémol tout de même pour cette phrase-ci :
    Que puis-je faire dans ma vie pour témoigner de l’Évangile aux non-chrétiens, en particulier pour leur permettre de rencontrer des chrétiens de mon église locale ?

    … pour leur permettre de rencontrer DIEU, non ? Rencontrer des chrétiens de mon église locale ne fait pas forcement rencontrer Dieu …

    L’église locale ne sauve personne ! 😉

    (Pour un mini témoignage, au début de ma conversion, plusieurs de nos voisins se sont tournés vers Dieu (sur plusieurs années) … aucun n’est venu ‘dans notre église locale’ mais tous ont choisis des assemblées ‘autres’. Certains étaient catholiques et se sont rendus dans une assemblée réformée, d’autres n’ont jamais mis les pieds dans une assemblée … notre ‘église locale’ n’aurait pas convenus à la plupart d’entre-eux. Fallait-il changer d’assemblée pour eux ? Ou … ?
    Annoncer l’église locale n’est pas annoncé l’évangile. Conduire à Christ, à Dieu n’est pas non plus conduire ‘au culte du dimanche matin’ de l’assemblée x ou z … il est très facile d’amener une personne ‘à une bonne animation chrétienne’ … l’amener à Christ par contre … ne nous trompons pas de combat. La frontière est parfois presque imperceptible, mais elle est. Ce qui est presque juste, n’est pas juste, et donc faut. Par les temps qui cours, devant la montée de l’hérésie des ‘églises-entreprises’ veillons les uns sur les autres à ce que nous proclamons.

    Soyez tous bénis
    Sandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image