Comment freiner tous vos progrès cette année

50% des gens se fixent des objectifs en début d’année: les fameuses bonnes résolutions. Voici le top 5 des français: apprendre une langue (29%), essayer d’être moins stressé (15%), faire un régime (14%), faire plus de sport (13%) et lire plus (11%). Bizarrement, arrêter de fumer (2%) et boire moins d’alcool (2%) sont derniers du classement en 2015[1].

Pour les autres 50%, la résolution 2015 sera… de ne pas en faire!

De quel côté êtes-vous? J’ai été des 2 côtés… aux extrêmes. Alors je me suis posé la vraie question: Est-ce biblique de me fixer des objectifs?

Quelques fausses bonnes Excuses

Les objections fréquentes ont un air de sagesse:

  • Ma vie est entre les mains de Dieu, me fixer un objectif c’est manquer de confiance en lui!
  • D’après la Bible, ce qui vient de moi est mauvais, me fixer un objectif sera forcément imparfait !
  • J’ai la volonté de faire le bien, mais la chair est faible (Mt 26.41): je ne peux pas me changer, seul Dieu peut le faire.
  • De toute façon, je n’ai aucune volonté, chaque fois que je me fixe un objectif, je fini découragé par un nouvel échec…

Mais sous leur air de sagesse, ces réponses peuvent freiner tous nos progrès ! Car, Jésus et Jean-Baptiste prêchaient: changez ! (Mt 4.17 et Mt 3.2). Se repentir signifie changer de direction.

Pour garder la bonne attitude face aux objectifs, ne mélangeons pas les étapes : nous sommes sauvés uniquement par la grâce du Seigneur Jésus (Ac 15.11). Personne ne sera justifié devant Dieu parce qu’il a accompli ses objectifs (Ro 3.20). L’étape 1, c’est d’accepter d’être sauvé par grâce, par la foi. L’étape 2, c’est de comprendre que notre raison d’être c’est d’accomplir les œuvres bonnes que Dieu a préparé pour nous. (Eph 2.8-10)

Attention! N’inversez pas les choses: vous ne pouvez être sauvés que par la repentance et en acceptant le sacrifice de Jésus Christ pour vos péchés. Vous êtes alors délivrés de l’obligation d’êtres parfaits, et vous choisissez d’obéir à Dieu pour conduire votre vie.

Dans la Bible, Dieu lui-même nous fixe des objectifs très clairs et nous donne des instructions sur la façon de les atteindre:

  • Dieu veut qu’on se préoccupe en 1er de son royaume et de ce qui est juste (Mt 6.33), et cela ne se fera pas tout seul!
  • Dieu nous veut ACTEURS de notre vie. Il nous encourage à résister au diable (1 Pi 5.8), posséder et faire grandir les qualités qui nous rendrons ACTIFS (2 Pi 1.8)
  • Dieu nous a rendus capables (1 Ti 1.12 et 2 Co 3.5-6), nous ne pouvons pas nous cacher derrière notre peur de ne pas être à la hauteur pour ne pas nous mettre en marche.
  • C’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire (Ph 2.13). Avez-vous déjà considéré que c’est peut-être lui qui a implanté cette idée en vous ?
  • Dieu veut qu’on fasse tous nos efforts pour progresser (2 Pi 3.14). N’attendons pas que Dieu fasse ce qu’il nous demande de faire…

Finalement, se fixer des objectifs est biblique si les objectifs sont bibliques ! J’apporterai plus de précisions dans le prochain article C’est quoi un bon objectif pour un chrétien?

6 bonnes raisons de se fixer des objectifs

Avant d’en arriver là, voici quelques bonnes raisons de faire partie de ceux qui vont se fixer des objectifs en 2015 :

  1. Cela vous oblige à définir ce qui est important pour vous.
    C’est le seul moyen d’avoir une ligne de conduite, un filtre pour vos choix quotidiens, un filtre pour reconnaitre une opportunité d’avancer dans votre objectif ou une alerte pour dire non à quelque chose sans regretter.
  2. Cela vous oblige à choisir la position du gouvernail de votre vie, au lieu de suivre le courant. Nous sommes dans le monde, et son influence est à l’inverse de notre mission de vie ! (Ro 12.2)
  3. Cela vous fait mettre en pratique la Parole de Dieu (pas juste avoir compris) (Jac 1.22)
  4. Cela vous permet de mesurer vos progrès, et rendre gloire à Dieu pour son action dans notre vie. Cette prise de conscience renforce votre foi, chaque fois que vous reconnaissez l’action de Dieu dans votre vie.
  5. Cela vous encourage à progresser toujours.
    L’important n’est pas tant d’atteindre l’objectif, mais la personne que vous devenez en tentant de l’atteindre. Êtes-vous sur la bonne autoroute? (Ps 139.24)
  6. Vous récolterez ce que vous aurez semé (Ga 6.7):
    Les efforts quotidiens en vue d’un bon objectif seront toujours récompensés (1 Co 15.58). A l’inverse, semez la négligence, et devinez ce que vous allez récolter…

Votre réflexion basée sur la Bible vous amènera à fixer les meilleurs objectifs possibles pour progresser ou pour faire réussir un projet particulier que Dieu a placé dans votre cœur.

Vous pourrez alors prier comme Néhémie: De grâce, fais réussir aujourd’hui la démarche que je vais entreprendre! (Né 1.11)

Passez à l’action:

Vous en avez marre de vous fixer des objectifs et de ne jamais les tenir? Vous avez pleins d’idées, mais elles sont toutes dans la liste « un jour, peut-être »? Bonne nouvelle: vous n’avez pas besoin de plus de temps ou de volonté, vous avez juste besoin d’une meilleure approche! (en savoir plus)

[1] Étude menée par Babel

Mat Fuzier

Je m'appelle Mat, j'ai 1 femme, 5 enfants et 2 boulots passionnants: Directeur Marketing le jour (pour une "vraie" boite), et consultant Web-Marketing la nuit pour mes amis! Je suis le fondateur du site EntrepreneurChrétien.com, un site pour apprendre à mettre vos talents en action, en restants fidèles à votre foi.

http://EntrepreneurChretien.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Jb Agbemebia

    Excellent ! Je pensais faire un post similaire sur mon blog mais celui-ci est encore plus clair et poignant. Planifier et se fixer des objectifs est nécessaire, et n’est en aucun cas contraire à la foi. Jésus lui-même le recommande et l’illustre. (Luc 14.25-33). Avant de construire une tour, il est nécessaire de s’asseoir et de calculer la dépense. Avant de livrer une bataille, il est nécessaire de s’arrêter et passer en revue les troupes. Donc il faut planifier ! Comme disait quelqu’un : « Planifie ta vie comme si Jésus revenait dans 50 ans mais sanctifie-toi comme si Jésus revenait demain ».

    • Mat

      Merci Jb!
      2 autres articles sur « fixer et tenir ses objectifs » arrivent cette semaine sur ce blog…
      le 2e répond à la question « C’est quoi un « bon » objectif pour un chrétien ? »
      le 3e donne des Stratégies inspirées de la Bible pour tenir un bon objectif
      (C’est la grâce qui vous sauve, mais c’est la discipline qui vous change)

      • Jb Agbemebia

        Excellent ! « C’est la grâce qui vous sauve, mais c’est la discipline qui vous change »

        Je crois que je vais rajouter ton site dans mes favoris Mat ! 🙂

        • Nicolas

          Salut, je comprends l’idée « c’est la grâce qui vous sauve, mais c’est la discipline qui vous change ».
          Pourtant je pense que c’est encore la grâce qui nous change. À nous d’y marcher, d’y puiser nos forces (Timothée) et d’y demeurer (Jean). La discipline est bonne quand elle se base et qu’elle tire sa force de la grâce (le seul acte de Dieu lui-même qui permet de vivre en lui étant agréable).
          Sola Gratia (Sola Fide, Sola Scriptura et Soli Deo Gloria bien sûr comme l’on bien établit les réformateurs).
          – je crois que c’est important de le souligner car bc de chrétiens se découragent et peinent dans leur vie de disciple parce qu’ils ne continuent pas à vivre par la grâce. C’est la puissance de l’évangile qui est disponible au pécheur repentant, pas au disciple méritant; on continue comme on a commencé : « En Christ ». Soyez bénis.

          • Mat

            Tout à fait d’accord Nicolas: La grâce englobe tout, y compris la discipline!

            Ces deux termes ne sont pas du tout sur le même plan: la grâce est une vérité à laquelle nous devons croire, la discipline est juste une bonne attitude (que la grâce rend possible!).

            Je suis reconnaissant envers celui qui m’a RENDU CAPABLE de remplir cette tâche, Jésus-Christ, notre Seigneur (…) Dans la surabondance de sa GRACE, notre Seigneur a fait naître en moi la foi et l’amour que l’on trouve dans l’union avec Jésus-Christ. (‭1Tim1‬.11-14)

          • Nicolas

            Great, merci Mat. Du coup c’est le « mais » dans la citation qui fait une rupture, et c’est difficile de comprendre que la discipline n’est pas un « plus » quand on est pas au jus que « tout est par grâce » (ce qui dans mon expérience est bc plus répandu qu’on le croit).
            – aussi l’expression « faites tout vos efforts » (dont on a bc besoin de redécouvrir aujourd’hui : ), je la relie toujours au contexte du passage qui contient également l’expression « c’est Dieu qui donne le vouloir et le faire »… Si on a compris les 2 sans les opposer, on est au clair !

            -merci encore pour ces articles frangin, God Bless. Nico

          • Peps Cafe

            Bonjour !
            Je suis d’accord avec Nicolas.
            Tite 2v11-14 le dit bien : « Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
            Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,
            en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes oeuvres ».

            Nous avons donc besoin de la grâce de Dieu pour tout : pour être sauvé. Mais aussi pour vivre. (cf https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2015/01/30/jai-besoin-de-la-grace-de-dieu/ )

            Fraternellement,
            Pep’s

  • Article (et commentaires) très équilibré(s). C’est bienfaisant !