Chaque clic compte

Nous avons une télévision grand écran sur le mur de nos bureaux. Elle est devenue un endroit incontournable de présentation lorsque nous voulons faire visiter l’endroit à nos invités.

D’une certaine façon, c’est un écran assez ennuyeux. Il n’y a pas de films ou de graphiques colorés, juste un tableau de bord qui montre en temps réel la fréquentation de notre site internet. Mais une fois que vous apprenez ce que signifient ces chiffres, vous comprenez leur importance. L’objectif principal de l’écran est de rappeler à notre équipe, qui écrit, édite et travaille sur les réseaux sociaux, les dizaines de milliers d’utilisateurs réels qui accèdent au site chaque jour. Le tableau de bord est allumé constamment pendant les heures de travail pour que chacun puisse suivre en un clin d’œil le nombre actuel de visiteurs, les pages les plus visitées et la provenance géographique du trafic.

Pendant les présentations, nous nous arrêtons devant l’écran et expliquons en quoi il rappelle à notre équipe que nous ne sommes pas seulement en train de construire et de mettre à jour des pages web et des applications, mais qu’il y a de l’autre côté des âmes humaines qui viennent pour être nourries, instruites, corrigées et inspirées. En général, nos visiteurs écarquillent les yeux de surprise quand ils réalisent que nous sommes capables de déterminer d’une façon précise le nombre de personnes présentes en temps réel sur le site, les pages spécifiques en train d’être lues et même qui est en train de les consulter.

Comment fonctionne le web

Avec le temps, j’ai appris à transformer cette surprise initiale en une occasion d’apprentissage.

Vous n’êtes jamais seul sur internet. Non seulement Dieu vous regarde – ce qui devrait déjà être assez important – mais d’autres vous regardent aussi. Chaque clic compte et est compté. Chaque fois que vous récupérez les informations d’un serveur quelque part dans le monde, ce serveur sait qu’il a été interrogé et cette recherche spécifique peut être tracée. Quelqu’un peut découvrir quelle page vous avez regardée, comment vous y êtes arrivé, combien de temps vous y êtes resté, où vous êtes allé ensuite et même la zone que votre curseur a survolée sur la page.

Vous devriez partir du principe qu’à chaque fois que vous cliquez, quelqu’un sait exactement sur quoi vous avez cliqué. Et cette information informe les webmasters du site si vous aimeriez avoir plus de contenu du type de celui auquel vous avez souhaité accéder.

Chaque clic compte.

Tous les clics que vous faites

Alors oui, en savoir un peu plus sur le fonctionnement d’internet a des implications évidentes sur le terrain de la lutte contre la pornographie – à la fois personnellement et collectivement. Mais savoir comment fonctionne le web a beaucoup plus d’intérêt que simplement nous aider à éviter les « mauvais endroits » virtuels. Il n’y a pas que les effets négatifs, mais aussi des millions de possibilités positives. Et leurs conséquences ne sont pas juste momentanées, mais éternelles.

Chaque clic est une sorte de vote. Chaque fois que vous cliquez, vous dites en effet: je veux ceci, et j’en veux encore plus. Et quelqu’un vous entend. Lorsque vous cliquez sur des liens et publicités douteux et que vous naviguez sur des sites peu fréquentables, non seulement vous montrez l’état de votre âme et influencez sa santé, mais vous êtes aussi en train de nourrir la force de ces sites un clic après l’autre.

L’utilisation privée d’internet est un mirage. Une illusion satanique pour vous faire croire que ce que vous faites en ligne n’a aucune importance. Il n’y a rien de privé dans l’utilisation d’internet. Chaque clic a une dimension publique. Chaque clic agit comme un révélateur et un transformateur. Ce n’est pas seulement l’expression actuelle de votre cœur, mais cela a aussi un effet sur le genre de personne que vous êtes en train de devenir.

Tous les clics, recherches et publications

Ainsi, cliquer est un don de Dieu en ce sens qu’il permet d’objectiver les plus infimes inclinations de notre esprit et de notre cœur. Chaque clic est comme l’enregistrement – mineur mais significatif – des penchants invisibles de notre être intérieur. Cela signifie que rien n’est moins neutre qu’un clic, une recherche ou une publication. Vous choisissez la droiture ou le péché une touche après l’autre, à la fois pour votre propre âme et pour notre monde.

La question ne concerne pas seulement les nouvelles pages sur lesquelles vous vous rendez. Tout ce qui peut être traqué sur internet l’est de plus en plus: les applications que vous ouvrez, le temps que vous passez sur un site et l’endroit où vous cliquez. Cela ne concerne pas seulement la personne que vous suivez, mais aussi le profil sur lequel vous vous attardez, ce que vous faites défiler et la zone sur laquelle vous cliquez pour l’agrandir. Non seulement l’onglet qui se charge sur votre écran, mais aussi le portrait que vous touchez pour en obtenir une meilleure vue.

Et bien sûr, il y a ceux que vous « likez » et que vous « followez » et qui, grâce à votre vote, vont augmenter leur influence ou rester célèbres. Et il y a ceux dont vous laissez les murmures parvenir jusqu’à vos oreilles grâce aux flux réguliers auxquels vous êtes abonnés.

Apprenez à rebondir

Les implications négatives sont assez nombreuses et compréhensibles. Chaque mauvais clic exprime et encourage le péché. Chaque clic sordide est un vote en faveur d’un contenu toujours plus sordide.

En tant que chrétiens sur le net, nous devons apprendre une leçon importante: un mauvais clic n’est pas une excuse pour en faire un autre. Dès lors que vous avez péché en cliquant à un endroit où vous savez que vous n’auriez pas dû, ou si vous avez cliqué sur un lien normal mais qui vous amène par inadvertance sur une page avec une publicité indécente, apprenez à « rebondir »: regardez en haut à droite de votre navigateur ou en bas et prenez l’habitude de cliquer à cet endroit quand vous découvrez que vous êtes à un mauvais endroit.

Voici une autre chose que les sites internet traquent: le taux de rebond (note du traducteur: le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page web et qui ont quitté le site après, sans consulter d’autres pages. Ils n’ont donc vu qu’une seule page du site). Considérez le rebond comme une façon partielle de corriger votre mauvais vote initial et que vous ne pourrez de toute façon pas totalement annuler. Ne vous attardez pas dans les endroits infréquentables et ne cherchez pas l’excuse de votre clic pour prolonger le temps passé à cet endroit ou pour aller encore plus loin. Évidemment, il aurait été préférable de ne pas aller sur ce site, mais il est pire encore de cliquer sur la seconde page de ce mauvais site. Rebondissez.

Chaque clic est une opportunité

Nous devrions être au courant des dangers et apprendre à ne pas surfer passivement. Mais comprenez bien que je ne suis pas en train de taper sur internet. En fait, je travaille pour un ministère sur le web. C’est en partie grâce à internet que ma famille a de quoi manger. Nous devrions donc garder à l’esprit à la fois les dangers mais aussi les possibilités incroyables qui s’offrent à nous.

Chaque bon clic a de petits effets positifs dans notre monde. Quand vous faites un bon clic, vous votez pour la droiture, et chaque contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux sera vu par d’autres, qui autrement n’en auraient pas eu connaissance. Ce que vous « likez » et commentez donne du grain à moudre aux algorithmes qui servent ensuite du contenu de qualité aux autres, y compris à des personnes que vous ne connaissez pas. Un clic ne suffira pas en soi à accomplir le Grand Mandat missionnaire, mais cela reste pertinent. Vous contribuez à rendre le monde meilleur ou pire à chaque clic.

Qu’êtes-vous en train de devenir?

Chaque bon clic a aussi un effet positif sur votre âme. Il n’est pas simplement l’expression de qui vous êtes, mais il représente aussi ce que vous êtes en train de devenir.

Chaque moment de chaque jour, dans chaque pensée et sentiment, parole et action, nous sommes en train de devenir ce que nous serons. La manière dont vous cliquez a toujours de l’importance. L’endroit où vous cliquez n’est jamais dissociable de ce que vous êtes et de ce que vous êtes en train de devenir. Chaque clic, d’une certaine façon, vous rend nouveau.

Chaque moment de la vie, et chaque instant en ligne, représente à la fois un péril et une opportunité. « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire » (2Co 3.18). Avec l’aide de Dieu, cliquerez-vous de gloire en gloire?

David Mathis est pasteur, professeur et rédacteur en chef du site DesiringGod. Il est marié et père de 4 enfants, ainsi que l’auteur d’un livre sur les disciplines spirituelles et la grâce.
Article traduit avec autorisation. ©2016 Desiring God Foundation. Site web: desiringGod.org.
Merci à Clément Tsyboula pour la traduction.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser