7 conseils de Benny Hinn pour une onction parfaite

A Toutpoursagloire.com, nous avons à coeur l'unité oecuménique des églises, alors nous avons décidé de laisser la parole à Benny Hinn dont l'impeccable travail pour le Seigneur est connu de tous. Nous vous souhaitons par ailleurs de bons poissons pour ce 1er avril.

Les conseils pour un cirquespectacle… une manifestation de puissance réussie


1. Ouvrez vos chakras, libérez votre Qi, et alignez votre Yin avec votre Yang.

C’est très important pour recevoir la pleine puissance de l’Esprit et la transmettre à votre public.

2. Lavez votre veste avant de la jeter façon éventail sur les individus.

Vous ne voulez surtout pas qu’on dise que c’est à cause de l’odeur que les gens se sont évanouis.

3. Rechargez la batterie du taser caché dans votre manche.

Quand vous remonterez les rangs en touchant leur joues, ils tomberont par terre avec des convulsions du plus bel effet.

4. Pensez à prévenir vos gardes du corps que c’est pour protéger le public de vous qu’ils sont là, pas l’inverse.

Ils ont plus souvent l’habitude de mettre les gens par terre que de les en empêcher. Pour éviter des procès pour blessures involontaires, pensez à bien les briefer. Ce serait stupide de devoir faire une autre croisade en Afrique pour payer les avocats.

5. Pensez à prononcer correctement les h muets de « Kaméhaméha ».

Bien sûr il ne faut pas le prononcer à voix haute, sinon les sectaires vont encore vous accuser de sorcellerie. Mais en même temps, pour faire tomber un groupe entier, mal prononcer les h muets est fatal.

6. Surtout, encaissez les dons avant.

Pour des raisons logistiques évidentes: on ne peut pas demander à une femme qui est en train de convulser (sous l’effet de l’Esprit bien sûr): « Pensez à mettre minimum deux cent euros sur le chèque ». On est pas des rapaces tout de même.

7. Prenez votre Bible jusqu’au pupitre, même si vous ne la lirez pas.

Une bible ça rassure, ça fait chrétien. Pour plus d’effet, pensez à déchirer quelques coins, abîmer un peu la couverture et barbouiller quelques couleurs, avec plein de marque-pages orange et rouge. Les gens croiront que vous l’avez beaucoup étudié.

Bonus

Priez Dieu.

Ce n’est pas strictement nécessaire, mais parfois ça marche. Attention à ne pas trop en abuser toutefois.

Pour aller plus loin

Etienne Omnès

Mari, père et prêtre de l'éternel (1 Pierre 2.9) depuis 2012. Je suis actuellement éditeur dans l'équipe de TPSG.

Articles pouvant vous intéresser

17 thoughts on “7 conseils de Benny Hinn pour une onction parfaite

  1. Amelie dit :

    Bonjour
    Je ne trouve pas cette blague de très bon goût… Benny hinn reste un être humain. Quoi qu’il ait pu faire, cela ne justifie pas le fait qu’on se moque ouvertement de lui ainsi.

    1. Bonjour Amélie, merci d’avoir visité notre site. Es-tu une lectrice régulière?

      Matthieu Giralt a publié la semaine dernière un article sur la satire et l’ironie: https://matthieugiralt.toutpoursagloire.com/chretien-utiliser-satire-lironie/ Je t’en conseille la lecture. Perso, en relisant l’article d’Etienne, je ne suis vraiment pas convaincu qu’il pêche dans ce qu’il dit.

  2. Philippe Pasteur dit :

    je partage l’avis d’Amélie. bien que ce jour se prête à faire des « blagues », je crois que le chrétien doit se garder de faire de l’ironie!

    1. Bonjour Philippe, merci de ta visite sur notre site! As-tu des textes bibliques en tête quand tu dis que tu crois que l’ironie ne convient pas aux chrétiens?

      En tout cas, je te conseille cet article de Matt sur le sujet: https://matthieugiralt.toutpoursagloire.com/chretien-utiliser-satire-lironie/

    2. Philippe Pasteur dit :

      bonjour Stéphane,
      je ne prétends pas trouver à chacune de mes interventions un appui scripturaire exact et parfait. Mais comme le précise l’article de Matthieu si Dieu utilise parfois l’ironie ainsi que des prophètes et même Paul je ne crois pas que cela soit à la portée de tous car tous ne peuvent pas assurer que derrière leur ironie ne se cache pas le désir de blesser.
      ceci dit j’intervenais mais juste pour donner mon avis car je pense que c’est à cela que servent ces « post », sans me placer en juge de qui que ce soit!

  3. Seb Artero dit :

    Trés bonne idée les conseils pour une onction parfaite venant du David Copperfield évangélique….
    Le pire dans tout ça, et je le dis pour avoir « pratiqué » ce genre de
    pseudo-prédicateurs, est que les conseils de BH retranscrits dans ses
    livres sont bien pires que l’article parodique du jour…

  4. Oh, Etienne, premier avril ou pas, permets-moi de te suggérer que le sarcasme blessant n’est pas l’arme spirituelle des « prêtres de l’Éternel » ! Je suis attristé par cet article qui ne me semble vraiment pas TPSG, malgré l’amitié que j’ai pour toi !

    Nous avons plus besoin d’un esprit de repentance dans nos Eglises évangéliques si orthodoxes que d’une dénonciation moqueuse de ce qui se passe ailleurs. Là où, bien évidemment, je suis d’accord avec toi, c’est que malheureusement, les groupes genre BH se targuent d’être évangéliques comme nous. Comment sortir de la confusion ? Par notre vie et nos paroles empreintes de l’intimité avec Jésus notre Sauveur du péché et le Seigneur à qui nous obéissons avec amour ! Vous connaissez une autre manière ?

    1. Bonjour Claude, as-tu des textes bibliques en tête quand tu réagis à l’article d’Etienne?

      Moi je te conseille l’article de Matt (qui résume les pensées de John Piper) qui a le mérite d’être aussi publié sur TPSG: https://matthieugiralt.toutpoursagloire.com/chretien-utiliser-satire-lironie/

  5. Marylène Simonis dit :

    Bonjour Étienne, et l’équipe,

    Je dois reconnaître que même si je partage votre indignation concernant ces « faux évangiles », cet article m’interpelle, voire me choque.
    Pourtant j’aime moi aussi faire de l’humour, mais là je trouve cela blessant et offensant tant pour les disciples de B.H que pour les charismatiques dans leur ensemble.
    Honnêtement, quelle réaction espérez vous de leur part, s’ils tombent sur cet article ?
    Franck, dans tes commentaires tu renvoies à l’article de Piper sur la satire : je l’ai lu avant d’écrire, et je ne lis apparemment pas les mêmes choses que toi 😉 je crois que Piper ne veut pas encourager à faire cela, et parle plutôt de prudence à avoir.
    Pour ma part, ce n’est pas parceque Élie s’est moqué des prophètes de Baal que cela me donne le droit de le faire envers ceux qui ne pensent pas comme moi !
    Et je crois que la situation était quand même bien différente de celle ci, non ? Les prophètes de Baal étaient​ déjà jugés par Dieu. Sommes nous appelés aujourd’hui à juger les disciples​ de BH?
    Si nous lisons l’Évangile dans son ensemble, ne sommes nous pas plutôt encouragés à la bienveillance et l’amour envers ces gens ?
    Au lieu de se « moquer », ne faudrait il pas plutôt se poser la question « comment gagner ceux qui sont dans l’erreur » ?
    Et pour les gagner… ne serait ce pas tout d’abord avec nos actes emprunt de… bienveillance ? 🙂

    1. Etienne Omnès dit :

      Bonjour Marylène,

      Je te réponds à toi, mais aussi à tous ceux qui expriment -avec raison leurs doutes- (coucou Claude!).

      Nous sommes tous d’accord sur ceci: l’ironie et la dérision existent dans la Bible, ne serait-ce que quand Jésus reproche aux pharisiens de « filtrer le moucheron et avaler le chameau ». Nous sommes aussi d’accord que l’ironie et la satire sont une arme dangereuse, qui est très à la mode à notre époque et qui n’est pas franchement utilisée avec sagesse, la plupart du temps. Comme je le disais sur Facebook, l’ironie est comme une tronçonneuse: c’est un outil utile, mais pas entre les mains d’un enfant de 5 ans. Toute la question est: ais-je utilisé avec justesse cet outil? L’ai je fait avec sagesse et maturité.

      Je vais répondre honnêtement: je pense que oui, mais je ne peux pas vous le garantir. Le Seigneur sait mieux que moi, et il se peut bien que vous ayez raison.

      Néanmoins, je tiens à faire remarquer que monsieur Hinn est connu pour ses excès, et pas que des excès de style. Lorsque j’ironisais au point 7 sur les « minimum deux cent euros sur le chèque » je n’ai pas inventé: c’est réellement ce qu’il demande. Lorsque j’ironisais sur la croisade en Afrique pour payer les avocats, je ne crois pas avoir abusé sur le but de ses voyages là bas. Lorsque j’ai ironisé sur les différentes techniques et pratiques auquel il a recours pour mettre la foule dans un état de transe collective, là encore je ne me suis pas mis aux antipodes du réel.

      Nous avons tout de même affaire à un enseignant et thaumaturge qui exige minimum cent euros de dons à chaque participant de ses meetings, pour ensuite leur donner des expériences paranormales dont ils ne retirent objectivement aucun bénéfice durable. Ils arrivent spirituellement affamés, et on leur donne des friandises! Et loin de manifester un questionnement sur lui-même ou ses pratiques, il n’a pas cessé ses pratiques étranges, bien au contraire. De même, il n’a pas renoncé à son évangile de prospérité, loin de là.

      Quand nous avons affaire à un berger qui écorche les brebis en série, et les laisse spirituellement affamées et désorientées, êtes vous sûrs que la bienveillance totale soit la seule option possible? L’apôtre Jean a-t-il parlé à douceur à la Jézabel de Thyatire? Lui a-t-il manifesté de la douceur dans l’espoir qu’elle se repente?

      La question vitale lorsque nous avons recours à la satire est: est ce que ma cible (ici Benny Hinn) est réellement endurcie? Est ce qu’elle fait réellement mal au corps de christ?

      Que chacun utilise son discernement. Pour ma part, j’ai suivi le plus profond de ma conscience, et j’en ai conclu que oui. Peut-être, encore me suis-je trompé, mais que chacun juge lui-même.

      Du reste, je me suis attaché à être modéré dans la critique, me contentant des aspects les plus évidents de son style tapageur et laissant de côté les aspects plus spirituels. J’ai critiqué son style plus que son âme.

      Enfin, vous me demandez ce que penseraient nos frères charismatiques d’un tel article. Sachez madame que je suis un frère charismatique. 🙂

      Oui, pour gagner un frère, il faut user de bienveillance. Mais ce frère-là est-t-il vraiment accessible à la bienveillance?

    2. Bonjour Marylène,

      Tout d’abord merci d’avoir pris le temps de visiter TPSG et merci d’avoir pris le temps de d’exprimer ton ressenti. Etienne t’a répondu en détaille, je voudrais juste ajouter deux remarques.

      1. En validant cet article, je l’ai fait estimant que Benny Hinn n’est même pas un chrétien. C’est un charlatan et un faux prophète. Et j’ai aucun problème à ce qu’on montre combien il est ridicule.

      2. J’ai plusieurs (beaucoup?) amis charismatiques et JAMAIS ils ne verraient Benny Hinn comme l’un des leurs. Ça les insulterait même!

  6. fersing laetitia dit :

    Bonjour Etienne!!

    J’avoue qu’en lisant ton article j’ai vraiment bien rit… Je n’ai pas du tout pensé que l’ironie pouvait être condamnable… Mais je suis jeune convertie et je me rend compte que Dieu a encore bien du travail avec moi, avec ma façon de penser et de voir les choses..
    C’est donc à la lumière des commentaires que j’ai réalisé qu’effectivement ce n’est pas très glorieux…Je suis d’ailleurs honteuse de ne pas l’avoir réalisé toute seule… Je pense que tes commentateurs ont raison, ce n’est pas digne d’enfants de Dieu de réagir ainsi, je pense que Dieu n’en tire aucune gloire…
    J’ai bien sûr moi aussi lu l’article de Piper et comme Marylène j’y vois beaucoup de retenue face à la satire et à l’ironie, mais pas d’encouragement à faire cela… D’ailleurs il le précise bien dans la conclusion: « il souligne le fait que leur usage devrait être limité, parce qu’elles
    ne portent pas le genre de fruits de vies transformées. Dieu accorde la
    repentance (2 Tim 2.25) plus souvent en rapport avec un cœur contrit qu’avec des accusations habiles. »
    Et même si je suis attristée au plus haut point de voir que le terme d’ évangélique est associé à ce genre de dérives eh bien je dois admettre moi aussi qu’il n’est pas juste de réagir ainsi, en se moquant. Et comme le dit si bien Marylène la bienveillance est de mise!!

    1. Bonjour Laetitia,

      Nous sommes 5 jours après, je suis chrétien depuis plus de 10 ans et j’ai toujours aucun problème avec l’article d’Etienne. Ça pourrait bien sûr témoigner juste d’un endurcissement de ma part. Mais je me repens régulièrement de plein de péchés.

      Mais dans la situation de cet article, je pense que clairement nous sommes face à des erreurs et des manipulations chez Benny Hinn qui ne peuvent qu’être risibles.

  7. ii dit :

    Je ne suis pas le plus grand fan de ToutPourSaGloire et j’ai déjà eu des échanges avec les membres du site (notamment du fait que je commente sous un pseudonyme). Néanmoins, je ne trouve que ce poisson d’avril a été fait avec justesse et sagesse pour critiquer (à raison) tout en utilisant un soupçon d’enseignement derrière. J’y vois de la qualité et aucune trace méchante de moquerie.

    1. Merci ii de ta visite. Merci de défendre TPSG malgré tes réserves générales. 🙂

  8. Maëva dit :

    Vous devriez avoir honte. Mépriser le serviteur de Dieu de la sorte et détourner de jeunes convertis dans le Seigneur de la vérité ! Réveillez vous. Le Seigneur est souverain et je maintien que cet Homme est un Homme de Dieu. Tout comme notre Seigneur Jésus Christ, sa puissance lui vient du Saint Esprit et les malades sont guéris, nous même pouvons parvenir à ces même miracles car Jésus Christ est ressuscité et cette puissance de la Trinité Céleste appelé le Saint Esprit nous ai donné. Vous méprisez cet homme gens de peu de foi alors que celui-ci prie pour vous chaque jour. Que les écailles de vos yeux tombent. Comment pouvez vous vous moquer du Saint Esprit. Réfléchissez bien à ce que vous dîtes et ne cherchez pas de vaines excuses à vos insultes en citant la Parole de Dieu ! Quand bien même cet homme ne serait pas ce qu’il prêtant être, qui êtes vous pour le juger ainsi et se moquer de lui. La bible nous enseigne que Dieu est le seul juge. Vous rendrez compte de vos paroles, alors veillez sur votre langue, et gardez vous de voir la paille qui se trouve dans votre propre oeil avant de voir celle qui se trouve dans celui de votre voisin. Cet article m’attriste. Ne soyons pas religieux, Jésus Christ à brisé le joug. Que le nom du Seigneur soit béni.

  9. Maëva dit :

    Ce n’est pas très fin de supprimer les commentaires de ceux qui soutiennent Benny Hinn. Néanmoins j’y vois plus claire qu’en à votre personnalité à présent. C’est triste. Que Dieu ait pitié car vous ne savez pas ce que vous faite. En tout cas soyez béni mon frère/soeur que l’Éternel se révèle à vous car vous ne savez pas à côté de quoi vous passez. Et que Dieu élève Benny Hinn pour son grand ministère ! Longue vie à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image