L’Ascension de Jésus-Christ (Symbole des Apôtres 7/13)

Vous arrive-t-il de vous poser la question: "Que fait Jésus en ce moment?". La plupart des croyants peuvent articuler ce que Jésus a fait pour nous à la croix, et beaucoup peuvent aussi exprimer ce qu'il fera lors de sa seconde venue. Mais nombreux sont ceux qui peuvent avoir du mal à répondre à la question concernant le ministère actuel de Christ au ciel. Dans mon dernier article sur le Credo, j'ai mentionné que nous faisions souvent beaucoup plus cas de Noël que de Pâques. Eh bien, je pense que nous serions tous d'accord pour dire qu'il n'est pas rare de négliger complètement l'Ascension. En fait, un théologien l'a appelée "l'acte oublié de Dieu". Et pourtant, elle est si essentielle à notre foi que, selon moi, le Christianisme repose ou tombe sur cette déclaration: Il est monté au ciel, où il est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant.

5 raisons pour lesquelles l’Ascension est essentielle

1. Elle fournit une preuve de plus que le Père a accepté le sacrifice de Christ.

Hébreux 10.11-14 dit,

Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu; il attend désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied. Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

Jésus s’est assis

Dans le Pentateuque, nous trouvons des descriptions détaillées du mobilier et des ornements nécessaires aux sacrifices du temple, de l’autel des holocaustes à l’autel des parfums et à la table des pains de proposition. Mais le meuble que l’on ne trouve nulle part dans le temple est une chaise! Ceci pour exprimer que le travail du sacrificateur d’offrir des sacrifices pour le peuple était incessant (v. 11), précisément parce que son péché et celui du peuple étaient récurent. De même que les sacrifices d’animaux offerts par les prêtres ne pouvaient pas ôter le péché (v. 11); ils faisaient figure de symbole pour couvrir le péché jusqu’à la venue du sacrifice parfait. Ainsi, lorsque Christ s’est offert comme ce sacrifice parfait, une fois pour toutes, il a rempli les exigences de la loi une fois pour toutes. Et c’est la raison pour laquelle Jésus a finalement pu s’asseoir parce qu’il avait achevé l’œuvre de salut, alors qu’aucun sacrificateur humain n’en avait été capable. 

Comme l’a dit un érudit: 

Ainsi, une chaise lui est fournie puisque l’œuvre sacerdotale ne doit plus jamais être répétée. Cette chaise n’est rien de moins que le trône même de Dieu (cf. Hé 1.3, 8.1; 10.12).

À la droite de Dieu

La main droite est une place d’honneur et de prééminence. C’est tellement significatif que l’auteur des Hébreux se fait l’écho de ces paroles de Psaume 110.1, le Psaume le plus fréquemment cité dans le Nouveau Testament:

Parole de l’Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

En fait, « la droite de Dieu » est mentionnée tout au long de l’Écriture comme la place d’honneur réservée au Fils: 1 Pi 3.22, Ac 2.33; 5.31; 7.55-56, Lc 22.69, Ro 8.1, 34, Ép 1.20, Col 3.1, Hé 1.3, 13, entre autres.

Les leçons d’un catéchisme pour enfants

Au cours des dernières années, mon mari et moi avons enseigné la théologie à nos filles en utilisant un catéchisme pour enfants. 
L’une des questions posées par ce catéchisme pour enfants est la suivante:

Q: Quelles sont les fonctions de Jésus-Christ?

Et la réponse est:

R: Jésus-Christ est Prophète, Sacrificateur et Roi.

Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne son ministère actuel pour son peuple, rendu possible par son Ascension. Nous voyons ces trois aspects de son ministère actuel dans les points suivants:

2. C’était une condition pour l’envoi du Saint-Esprit.

Pas d’Ascension, pas de Pentecôte. Pas de Pentecôte, pas d’Église! L’œuvre prophétique de Jésus, commencée lors de son ministère terrestre, s’est poursuivie à travers ses apôtres, l’Esprit leur donnant les moyens d’accomplir la mission à laquelle Dieu les avait appelés. Jésus a dit dans Jean 16.7:

Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.

Ainsi, nous pourrions dire que l’Ascension assure l’œuvre prophétique de Christ à travers son Église, nous enseignant et nous conduisant dans la volonté de Dieu. Cela a commencé avec les apôtres (et les prophètes) et se poursuit à travers nous jusqu’à aujourd’hui, alors que nous recherchons sa sagesse pour porter son message jusqu’aux extrémités de la terre.

3. Il assure son rôle sacerdotal d’intercession pour son peuple.

Hébreux 9.24 dit:

Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.

Et Hébreux 7.25 dit:

C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

En fait, l’épître aux Hébreux est une mine d’or d’aperçus théologiques sur le rôle actuel de notre Seigneur ascendant. 

4. Elle assure son rôle de Seigneur et de Roi.

J’ai entendu appeler l’Ascension « l’entrée triomphale dans la Jérusalem céleste ». Citant le Psaume 110 le jour de la Pentecôte, Pierre a proclamé ces paroles dans Actes 2.34-35:

Car David n’est point monté au ciel, mais il dit lui-même: le Seigneur a dit à mon Seigneur: assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

Dans l’Ascension, nous assistons à l’intronisation de Christ. Ayant accompli la mission pour laquelle le Père l’avait envoyé, Christ reçoit au ciel un statut de gloire et d’honneur encore plus grand que celui dont il jouissait avant son incarnation. Nous voyons cela dans Philippiens 2.5-11.

Implications

La meilleure façon de comprendre les implications de l’Ascension de Christ pour nous est de revenir au catéchisme pour enfants que j’ai mentionné précédemment. Nous avons déjà vu la question « Quelles sont les fonctions de Jésus-Christ? » La réponse est « Jésus-Christ est prophète, sacrificateur et roi ». Trois questions suivantes du catéchisme développent davantage cette idée. 

1. Christ me rencontre dans mon ignorance.

Q: Pourquoi as-tu besoin de Jésus comme prophète?

R: Parce que je suis ignorant.
Je m’identifie à cette affirmation. Ce catéchisme spécifique est peut-être conçu pour les enfants, mais ses vérités sont intemporelles et s’appliquent à nous tous. Ainsi, si vous avez déjà eu du mal à connaître la volonté de Dieu, si vous avez eu l’impression de manquer de sagesse, sachez que l’Ascension de Jésus garantit que, par son Esprit, nous pouvons marcher avec Christ et connaître sa volonté. Quelle merveilleuse nouvelle!

2. Christ me rencontre dans ma culpabilité.

Q: Pourquoi as-tu besoin de Jésus comme sacrificateur?

R: Parce que je suis coupable.
Si le fait de vous rappeler votre culpabilité ne vous semble pas encourageant, laissez-moi vous dire que nous ne pouvons apprécier la Bonne Nouvelle que lorsque nous avons compris la mauvaise nouvelle de notre péché et de notre culpabilité. 

Martin Luther a dit un jour:

Si vous vous voyez comme un « petit pécheur », vous verrez inévitablement Jésus comme un « petit sauveur ».

Et à une autre occasion:

Quand Satan me dit que je suis un pécheur, il me réconforte incommensurablement, puisque Christ est mort pour les pécheurs.

Quel merveilleux encouragement! Notre grande culpabilité nous dirige vers un grand rédempteur, qui en ce moment même, intercède auprès du Père en notre faveur (Hé 7.25, Ro 8.34) -tout comme l’Esprit, selon Romains 8.26-27. Donc, si vous avez l’impression que vous devriez prier, mais que vous n’en avez pas envie, rappelez-vous que nuit et jour, il y a déjà une réunion de prière dans le ciel en votre faveur parmi les membres de la Trinité. Ils seront plus qu’heureux de vous laisser les rejoindre!

3. Christ nous rencontre dans notre faiblesse et notre impuissance.

Q: Pourquoi as-tu besoin de Jésus comme roi?

R: Parce que je suis faible et sans défense.
Je ne sais pas pour vous, mais je me sens épuisée de tenter d’être l’épouse, la mère et le disciple parfait de Jésus-Christ. Je suis fatiguée du désordre que je crée lorsque j’essaie de diriger ma vie. Quelle paix je ressens en me rappelant que Christ est roi, et que je ne le suis pas. Je n’ai pas à porter le fardeau de veiller à ce que mes enfants deviennent croyants ou que mon ministère réussisse. C’est son travail. Je sais que je suis faible, mais la bonne nouvelle est que sa puissance s’accomplit dans la faiblesse (2 Co 12.9). 

Pour aller plus loin:

Angie Thornton

En équipe avec son mari Daniel, Angie a servi le Seigneur au Sénégal pendant 10 ans, dans la formation des leaders. Installés à Montréal avec leurs 2 filles depuis août 2017, ils servent à l'Église Baptiste Évangélique Emmanuel et dans l'AEBEQ. Angie est titulaire d'un MDiv de Moody Theological Seminary.
Depuis mai 2021, elle coanime le podcast Chrétienne, avec Aurélie Bricaud.
Découvre également sa chaîne YouTube par ici.

Articles pouvant vous intéresser

>