A l’écoute de Dietrich Bonhoeffer : le plus important dans nos vies.

Après les Pères du désert, puis Jean Calvin, voici un théologien du XXe siècle, Dietrich Bonhoeffer (1906-1945). J’ai déjà parlé de  ce pasteur, symbole de la résistance allemande contre le nazisme, il y a quelques semaines

Commençons par ce qu’il est important pour nous de savoir, selon les mots de Bonhoeffer lui-même :

Dieu n’a pas d’abord à démontrer son secours et sa présence dans notre vie, mais qu’il les a déjà définitivement manifestés pour nous dans la vie de Jésus Christ. En fait, il est plus important pour nous de savoir ce que Dieu a accompli en Israël et en son Fils Jésus Christ que de rechercher ce qu’il a en vue pour moi aujourd’hui. Le fait que Jésus soit mort est plus important que ma propre mort, et sa résurrection d’entre les morts est le seul fondement de mon espérance en ma propre résurrection au dernier jour. Notre salut vient de l’ « extérieur de nous », je ne le trouve pas dans les évènements de ma vie, mais uniquement dans l’histoire de Jésus Christ. (De la vie communautaire, Labor et Fides, page 52)

 

Myriam J.

A fait une licence d'histoire à la Sorbonne. Elle était une contributrice régulière au blog durant plusieurs années.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image