9 choses que vous devriez savoir à propos du mouvement Bethel Church

L’équipe de la « Gospel Coalition » en Australie a publié récemment un article qui analyse la théologie et la pratique du mouvement Bethel. C’est l’évènement « Awakening Australia » [le réveil en Australie], prévu en 2020 – avec son orateur principal, Bill Johnson — qui fait que l’influence de ce mouvement d’Église controversé grandit sur tout le continent.

Voici neuf choses que vous devriez savoir à propos du couple Johnson et du mouvement Bethel.

1. Bethel Church est une méga-église charismatique située à Redding, en Californie. Elle est principalement connue pour son label musical (Bethel Music), sa musique de louange, et les enseignements de ses pasteurs principaux, Bill et Beni Johnson. Les Johnson sont devenus pasteurs de cette Église en 1996. En 2005, la congrégation a quitté l’union d’Églises à laquelle elle appartenait [Assemblies of God] et est devenue une Église sans dénomination. Depuis lors, l’Église a grandi pour atteindre environ 9000 membres.

2. Bethel Music est un ministère de l’Église Bethel qui comprend une maison d’enregistrement, une maison d’édition et un collectif d’artistes qui font régulièrement des tournées dans le monde entier. Le président et co-fondateur de Bethel Music est Brian Johnson, le fils de Bill et Beni. Un des musiciens les plus connus de ce mouvement est Jeremy Riddle. Un chant écrit par Riddle, Phil Wickham et Josh Farro (This Is Amazing Grace) a atteint la première place du Billboard’s Christian Airplay Songs en 2014. D’autres chants de louange de Bethel sont également très populaires aux États-Unis et en Australie.

3. Les Johnson sont fréquemment attaqués sur leurs enseignements, et souvent ils sont même traités de parfaits hérétiques. L’exemple le plus connu vient de la formule de Johnson « Jésus-Christ est la théologie parfaite », qui prétend que Dieu souhaite toujours guérir quelqu’un :

Comment Dieu pourrait-il décider de ne pas guérir quelqu’un alors qu’il a déjà payé pour sa guérison? Son sang est-il suffisant pour tout le péché, ou bien seulement pour certains péchés? Les marques qu’il a portées étaient-elles seulement pour certaines maladies ou certaines périodes de la vie? Quand il a porté les marques sur son corps, il a opéré un paiement pour nos miracles. Il a déjà décidé de guérir. Vous ne pouvez pas décider de ne pas acheter quelque chose une fois que vous l’avez déjà acheté.

Il n’y a aucun manquement de son côté (ni dans l’alliance, ni dans sa compassion, ni dans ses promesses). Tout manquement est de notre côté de l’équation. Les rares fois où une personne n’a pas été guérie dans la Bible (dans les évangiles), c’est quand les disciples ont prié pour elle. Par exemple, Marc 9 nous montre que les disciples ont prié pour l’enfant tourmenté ; ils n’ont pas pu aboutir. Mais c’est alors que Jésus est venu et a apporté la guérison et la délivrance à cet enfant.

Jésus-Christ est la théologie parfaite : il est la volonté de Dieu. Nous ne pouvons pas rabaisser le niveau des Écritures au niveau de notre propre expérience… — ou plutôt, bien souvent, de notre inexpérience. C’est difficile de réaliser cela; tous ne peuvent pas saisir cette pensée. Beaucoup créent des doctrines qu’on ne trouve pas du tout dans la personne de Jésus. Il est la volonté de Dieu.

4. Beni Johnson enseigne également des doctrines particulières et peu orthodoxes à propos des anges. Il y aurait ainsi « plusieurs sortes d’anges: les anges messagers, les anges guérisseurs, les anges impétueux » qui seraient « en sommeil ». Voici ce qu’elle écrit dans un article de son blog: « Je pense qu’ils s’ennuient depuis longtemps et qu’ils sont prêts à être remis à l’œuvre ». Elle fait référence à l’une des étudiantes de l’école du surnaturel Bethel à qui Dieu aurait dit de se rendre à la chapelle en hurlant « RÉVEILLEZ-VOUS ! RÉVEILLEZ-VOUS ! ». Puis, comme Johnson le raconte,

Il ne s’est rien passé pendant environ 5 minutes; [l’étudiante] a alors fait demi-tour pour traverser la route et se rendre dans un magasin. Alors qu’elle se retournait, elle a senti que le sol commençait à trembler ; un énorme soupir s’est fait entendre. Regardant à nouveau dans la chapelle, elle a vu apparaître un ange gigantesque. Tout ce qu’elle voyait était ses pieds, tellement il était grand. Elle lui a demandé qui il était, et il lui a répondu « Je suis l’ange du réveil de 1904, et tu viens de me sortir de mon sommeil. » « Pourquoi dormais-tu ? » lui a-t-elle demandé. « Parce que personne n’a plus demandé de réveil depuis ce temps-là. »

5. Certains membres de Bethel (notamment la pasteure Beni Johnson) se seraient livrés à une pratique appelée « aspiration de tombe » [grave sucking]: en se couchant sur la tombe d’une personne, on peut « s’imprégner » ou « aspirer » l’onction de cette personne décédée.

Dans une interview, Bill Johnson a déclaré que ni lui-même ni l’Église Bethel n’encourage cette pratique. Toutefois, dans son livre Physics of Heaven [La physique des cieux], voici ce que déclare Johnson :

Certaines onctions, manteaux, révélations et mystères sont enterrés, et n’ont pas été réclamés au moment où ils ont été laissés, car la génération concernée ne les a jamais transmis. Je crois que nous pouvons recouvrer des domaines d’onction, des domaines de révélation, des domaines divins qui ont été négligés depuis des décennies: il nous faut tout simplement les réclamer afin de les remettre en route pour les générations futures.

6. L’Église Bethel prétend qu’elle rencontre régulièrement des phénomènes non expliqués, autant durant les cultes que dans la vie de tous les jours ; des phénomènes tels que la poussière d’or ou les plumes d’anges. (« Les plumes, la poussière d’or, etc. ne sont pas des choses que nous faisons; elles ne font que se produire. ») Ils disent aussi apercevoir un « nuage de gloire »: de la poussière ou de la fumée apparaît pendant leurs cultes, et ils interprètent ceci comme un signe surnaturel de la présence de Dieu, comparable à la colonne de nuée qui a guidé Moïse et les Israélites (Exode 13.20-22).

7. Les Églises Bethel mettent souvent en avant une traduction de la Bible appelée The Passion Translation; c’est à partir de cette traduction qu’ils enseignent et prêchent. Johnson décrit cette traduction comme « le plus grand événement dans le domaine de la traduction biblique de mon vivant ». Brian Simmons, l’unique traducteur de cette version, déclare: « La Passion Translation se distingue de toutes les autres traductions modernes en anglais: il s’agit principalement d’une traduction à équivalence dynamique. »

Dans la revue Themelios, Andrew G. Shead analyse cette traduction et conclut que Simmons a abandonné « toute recherche de précision dans le texte, en jouant de façon imprudente avec les langues originales. Il opère tellement d’ajouts dans le texte, que celui-ci devient au moins 50 % plus long que l’original. Le résultat est une traduction fortement sectaire, qui ne peut plus être considérée comme les Écritures. En se faisant passer pour la Bible, elle menace des Églises entières de devenir prisonnières d’un faux dieu. »

8. Bethel offre un centre de formation au ministère, appelé Bethel School of Supernatural Ministry [l’école Bethel du ministère surnaturel]. Cette école se targue d’être unique dans le fait que les enseignants sont « des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et des docteurs. » Ici disent-ils, « les étudiants apprendront comment lire, comprendre et “pratiquer” la Bible, comment vivre Sa présence, comment témoigner, guérir les malades, prophétiser, prêcher, prier, chasser des démons et bien d’autres choses encore. »

9. Bethel a développé un programme qui ressemble à un réseau d’implantation d’Églises; celui-ci « équipe les responsables et leur donne des moyens pour transformer des vies et des communautés au travers d’écoles du surnaturel. » Une partie du rôle de telles écoles est « d’accompagner les gens qui ont un don spirituel particulier. » Voici ce qu’explique un article sur leur programme d’implantation d’écoles:

Je connais un homme qui était capable de connaître les péchés secrets de quelqu’un au moment où il posait ses yeux sur lui. De ce que je sache, il ne s’agissait pas d’un don qu’il souhaitait particulièrement, il ne l’avait pas recherché. C’était juste quelque chose qu’il expérimentait. De plus, son caractère était reconnu comme celui d’une personne qui aimait énormément les gens, plus que je ne l’ai jamais vu. Je ne connais pas beaucoup de personnes qui, même étant jeunes, peuvent voir dans le monde spirituel tout comme vous et moi voyons dans le monde physique. Ces personnes voient constamment des anges et des démons, sans les rechercher activement.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi cela n’avait rien à voir avec la façon dont j’expérimentais le surnaturel, jusqu’il y a quelques années. Je n’ai jamais pu lire un péché caché écrit sur le front de quelqu’un. Jusqu’il y a quelques années, je n’avais jamais vu de démons et d’anges voler et faire leur travail autour de moi. Je n’étais jamais tombé en transe, et je ne pouvais vivre de transportation spirituelle à un autre endroit. Les dons spirituels se manifestent différemment selon les personnes, et il y a ceux qui expérimentent des dons spirituels très particuliers, uniques, conduisant à une relation elle aussi très particulière avec Dieu.

On peut les appeler des mystiques ou des voyants. Personnellement, je crois que tout cela fait partie de la vie normale des chrétiens ; en réalité, c’est accessible à tous.

Joe Carter est un éditeur de The Gospel Coalition. Il habite en Virginie, États-Unis. Vous pouvez le suivre sur Twitter.

Vous pouvez aussi consulter notre critique du livre de Bill Johnson : Quand le ciel envahit la terre.

Merci à Cédric Jung pour la traduction de l’article.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

One thought on “9 choses que vous devriez savoir à propos du mouvement Bethel Church

  1. Dixit dit :

    Mais sait-on pourquoi Béthel Church a quitté les Assemblies of God ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image