4 fondements d’une bonne relation avec Dieu

As-tu une relation personnelle avec Dieu? Si oui, il doit sûrement y avoir des hauts et des bas. Même si cette relation personnelle est différente d’une personne à une autre, nous partageons tous des indicateurs communs. A travers cet article, je vous propose de découvrir 4 questions à se poser pour avoir une relation fructueuse avec Dieu.

1. Repentance: Est-ce que je demande pardon?

L’orgueil nous amène bien souvent à classer nos péchés par ordre de gravité. Il est même courant, de ne plus voir nos légers petits péchés. Dans son livre «Pas si grave» Jerry Bridges, invite le chrétien à s’occuper aussi de ces péchés subtils, sans importance apparente, mais dont les conséquences peuvent être dévastatrices pour l’âme. Qu’en est-il de notre vie de repentance? Au lieu de considérer la gravité de notre péché, nous devrions porter nos regards sur l’éloignement de Dieu qui en découle.

Dieu est Saint (Ps 99.5) et il ne tolère pas le péché.

Si nous ne confessons pas nos fautes, Dieu ne les pardonnera pas (1 Jn 1.19). Avant, quand nous ne connaissions pas Christ, nous étions condamnés à mort par notre péché (Rm 8.2). Désormais, étant nés de nouveau, le péché ne peut plus nous tuer, mais il coupe notre relation avec Dieu. Aucune faute commise ne remet en question notre statut d’enfant de Dieu. Comprenons seulement que **la confession est l’unique accès au pardon divin** (Ps 130.4). Nous avons tous besoin du pardon pour vivre une communion avec Dieu, et pour en recevoir les richesses qui en découlent. En mettant la croix au centre de notre relation avec Dieu, nous pouvons entrer dans ce cœur à cœur avec Dieu. Un lieu de délices spirituels.

Examine-moi, ô Dieu, et connais mon cœur, mets-moi à l’épreuve et connais mes pensées! Regarde si je suis sur une mauvaise voie et conduis-moi sur la voie de l’éternité! Ps 139.23-24.

2. Ecoute: Dieu est-il mon conseiller ou mon guide?

Dieu ne rentre pas dans nos plans. C’est à nous d’entrer dans les siens. Or il faut avouer que trop de décisions prises dans notre vie ne font pas l’objet d’une réelle quête de volonté divine. Si Dieu est mon conseiller, alors la liste des questions à poser va s’avérer interminable. Les dangers d’un « Dieu conseiller » sont multiples : sélectionner les sujets nécessitant un conseil, croire que c’est moi qui décide in fine, faire appel qu’en cas de besoin ultime, etc…

J’ai été crucifié avec Christ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. Ga 2.20

Encore une fois, l’orgueil en prend un coup, car passer du conseiller au guide nécessite une bonne louche d’humilité. A l’exemple du peuple d’Israël qui était conduit le jour par une colonne de nuée et la nuit par une colonne de feu (Ex 13.21), Dieu nous invite à le suivre, à marcher à sa suite. Etre guidé par Dieu, cela signifie que c’est Lui qui conduit, mène, dirige, toute chose. Il n’est pas simplement question de répondre par « oui » ou par « non » pour un nouveau travail, où une nouvelle maison, où encore le prénom d’un enfant. **Il s’agit d’écouter ce que Dieu veut**. Avoir une confiance totale dans le meilleur des guides est de loin la plus belle preuve d’amour qui soit. Dieu n’est pas muet et il veut nous parler. Nous pouvons l’écouter à travers la Parole, mais nous pouvons aussi être à l’écoute du Saint-Esprit. S’Il nous a donné l’Esprit Saint, c’est pour nous parler, nous avertir, nous éclairer, nous émouvoir, nous conduire (Jn 16.13). Notre vie chrétienne repose sur le travail de l’Esprit Saint en nous. Il produit une transformation intérieure, et il nous parle dans le concret de notre existence, dans des moments de silence, où nous nous attendons au doux murmure de sa voix. A travers un langage personnel, individuel, unique, Dieu nous parle d’une manière que l’on comprend. Il sait placer en nous des certitudes, Il sait nous rappeler ses promesses, Il sait nous dire son amour, sa compassion et sa grâce.

Garde le silence devant l’Eternel, et espère en lui. Ps 37.7

3. Connaissance: Qui est Dieu?

Des années d’école du dimanche, des écoutes de messages en tout genre, et peut-être même un diplôme en théologie. Nous pouvons accumuler beaucoup de connaissances sur Dieu: ce qu’il a fait, son plan pour le monde, ses traits de caractères. Nous pouvons par la même occasion, parler de Dieu à des dizaines, voire des centaines de personnes, sans pour autant le connaître personnellement. Or c’est une grâce de pouvoir connaître Celui qui nous a aimé le premier (1 Jn 4.19). Choyer sa relation avec Dieu, c’est aussi apprendre à se voir comme Dieu me voit (1 Co13.12). Il nous aime de manière inconditionnelle, alors même qu’il nous connaît parfaitement. **Quel mystère! Comment ne pas vouloir connaître intimement un Dieu si extraordinaire?** Connaître Dieu, c’est expérimenter sa présence quotidienne dans notre vie.

Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon œil t’a vu. Jb 42.5

Dans ce verset, il n’est pas seulement question de voir, mais aussi de considérer, d’expérimenter personnellement Dieu avec **les yeux de notre cœur**. Dieu a entendu le cri d’Agar dans le désert (Gn 2.17), Il s’est souvenu de la prière d’Anne (1 Sa 1.2), Il a connu les douleurs de son peuple en Egypte (Ex 3.7). Dieu veut que jour après jour, nous le laissions croître en nous, que nous lui laissions un peu plus de place. Ainsi nous serons témoins de Sa Vie en nous, et nous témoignerons de ce que nous avons vu, et connus de Lui.

4. Obéissance: Où est mon refuge dans la difficulté?

Les épreuves sont des révélateurs de notre relation avec Dieu. Pour des personnes que nous aimons, et avec qui nous partageons régulièrement de bons moments d’amitiés, nous serions capables de presque tout pour les secourir, les défendre, les aider.

L’ami aime en toute circonstance, et dans le malheur il se montre un frère. Pr 17.17

Si notre relation avec Dieu se façonne à travers les diverses circonstances de la vie et si nous expérimentons la puissance de sa présence, alors quand viendra le malheur, sa présence augmentera en intensité. A chaque épreuve endurée, nous atteindrons un degré d’intimité bien plus grand que ce que nous avons connu jusqu’ici. Tout cela est le fruit de l’obéissance à Dieu. Ecouter la voix de Dieu, cultiver une relation personnelle avec lui est l’obéissance à un grand commandement.

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de toute ton âme, de toute ta force et de toute pensée. Mt 22.37

Ce n’est pas une obéissance contraignante, légaliste, où mécanique que Dieu attend de nous. Mais une obéissance dans la confiance. A travers la difficulté nous pouvons douter, mais nous savons que Dieu sera toujours là car non seulement, il nous l’a promis, mais bien plus, il nous l’a montré dans d’autres circonstances. Sachons rencontrer Dieu dans les saisons calmes de nos vies pour pouvoir s’abandonner dans ses bras dans les tempêtes les plus agitées.

Voilà 4 indicateurs sur lesquels veiller: la repentance, l’écoute, la connaissance et l’obéissance. Agrémenter ses temps de prières, méditer la Parole, se mettre à l’écart dans la journée pour parler à Dieu, mettre un verset dans sa poche et le relire au déjeuner, éteindre tous les objets numériques qui étouffent la voix de Dieu….de nombreux outils peuvent se mettre en place pour **cultiver une relation de qualité** avec le Dieu de l’univers. Dieu ne veut pas simplement nous voir vivre, mais Il désire vivre en nous et avec nous.

Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jn 14.23

Aurélie Bricaud

Depuis plusieurs années, Aurélie est engagée dans un ministère auprès de la jeunesse. Après s’être formée à l’accompagnement spirituel, elle souhaite encourager les chrétiens à persévérer dans une vie de piété qui contient des trésors insoupçonnés. Elle est mariée et mère de deux enfants.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image