10 disciplines d’un pasteur pieux

1. La discipline de la pureté

La sensualité est le plus grand obstacle à la piété chez les responsables chrétiens. La chute du roi David ne devrait pas seulement nous instruire, elle devrait aussi nous pousser à nous tenir loin de ce type d’attirance. Remplissez votre esprit de la Parole de Dieu, mémorisez des passages comme 1 Thessaloniciens 4.3-8; Job 31.1; Proverbes 6.27; Éphésiens 5.3-7 et 2 Timothée 2.22. Trouvez quelqu’un qui vous aidera à garder votre âme fidèle à Dieu. Développez cette conscience de Dieu dont Joseph faisait preuve: « Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu? » (Ge 39.9).

2. La discipline dans les relations

Pour que vous soyez tout ce que Dieu veut que vous soyez, vous devrez parfois faire en sorte que vos relations soient marquées par une sainte transpiration! Si vous êtes marié, vous devez vivre Éphésiens 5.25-31. Pour ceux qui sont papas, Dieu vous fournit de quoi vous mettre à l’œuvre avec une simple phrase: « Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur » (Ep 6.4). Les relations ne sont pas optionnelles (Hé 10.25). Elles nous permettent de nous développer dans ce que Dieu veut que nous soyons. Elles nous permettent aussi d’apprendre efficacement la vérité de Dieu et de vivre selon elle.

3. La discipline de l’esprit

La possibilité de posséder la pensée du Christ (1Co 2.16) ouvre la porte au scandale de l’Église actuelle: des pasteurs qui ne pensent pas de manière chrétienne alors qu’ils le devraient, qui laissent leur esprit indiscipliné. L’apôtre Paul l’avait déjà bien compris: « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées » (Ph 4.8). Vous ne pouvez pas avoir une pensée chrétienne sans lire régulièrement les Écritures, car vous ne pouvez pas être influencés par ce que vous ne connaissez pas.

4. La discipline de la dévotion

Lire la Parole de Dieu est essentiel, mais la méditer nous permet de l’intérioriser et d’affirmer: « Je veux faire ta volonté, mon Dieu! Et ta loi est au fond de mon cœur« (Ps 40.8). Au-delà de l’obéissance aux instructions telles que celles d’Éphésiens 6.18-20, deux autres bonnes raisons nous poussent à prier. Premièrement, plus nous exposons nos vies au soleil radieux de la vie juste du Christ, plus son image s’imprimera en nous. Ensuite, la prière lie notre volonté à celle de Dieu. De nombreux pasteurs n’ont jamais une vie de dévotion efficace parce qu’ils ne prennent jamais le temps de la prévoir. Ils n’exposent jamais leur vie à la lumière pure de Dieu.

5. La discipline de l’intégrité

Nous pouvons difficilement exagérer l’importance de l’intégrité pour une génération de leaders chrétiens dans un monde où l’éthique ne signifie plus rien. Les bénéfices de l’intégrité (le caractère, une conscience claire, une intimité profonde avec Dieu) nous montrent son importance. Nous devons laisser la Parole de Dieu dicter notre conduite. Notre parole et nos actions doivent être vraies de manière intentionnelle (Pr 12.22; Ep 4.15), soutenues par le courage de tenir notre parole et de défendre nos convictions (Ps 15.4).

6. La discipline de la langue

Le véritable test de la spiritualité d’un prédicateur n’est pas sa capacité à parler, mais plutôt sa capacité à brider sa langue (Ja 1.26). Offerte à Dieu sur l’autel, la langue a un formidable pouvoir de faire le bien. Discipliner notre langue doit être une résolution constante et une prière permanente.

7. La discipline du travail

Dans Genèse 1.1–2.2, nous faisons la connaissance de Dieu, le Créateur, comme un ouvrier. Puisque « Dieu créa l’homme à son image » (Ge 1.27), la manière dont nous travaillons révèle la manière dont nous permettons à l’image de Dieu de se développer en nous. Il n’y a pas de distinction sacré/laïque. Tout travail honnête devrait être effectué pour la gloire de Dieu (1Co 10.31). Nous devons retrouver la vérité biblique selon laquelle notre vocation pastorale est un appel divin, et donc nous sentir libres de le faire pour la gloire de Dieu.

8. La discipline de la persévérance

Hébreux 12.1-3 nous donne une image de la persévérance dans 4 commandements:

• Rejetez! « …tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement » (v.1)
• Courez! « …avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte » (v.1)
• Focalisez! « …les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi » (v.2)
• Considérez! votre vie à la manière dont Jésus a considéré la sienne (v.3)

9. La discipline de l’Église

Vous n’avez pas besoin d’aller à l’Église pour être chrétien, vous n’avez pas besoin d’être régulièrement à la maison pour être marié. Mais dans les deux cas, si vous ne le faites pas, vous aurez des relations très médiocres! En tant que pasteurs, nous devons rappeler à notre troupeau qu’il n’atteindra jamais la maturité spirituelle sans s’engager dans l’Église locale. Nous devons encourager les chrétiens à se joindre à l’Église et à participer de tout leur cœur, en donnant leur temps, leur talent et leurs biens à Dieu.

10. La discipline du don

Nous échappons au pouvoir du matérialisme en donnant d’un cœur débordant de la grâce de Dieu, comme les croyants en Macédoine qui « se sont d’abord donnés eux-mêmes au Seigneur » (2 Corinthiens 8.5). Pasteurs, assurez-vous de donner à votre Église locale, à la mission et aux personnes dans le besoin! Donner fournit moins de ressources au pouvoir de l’argent et permet de récolter les bénédictions spirituelles de Dieu. Comme Jésus l’a dit: « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Ac 20.35).

Seulement par la grâce de Dieu

Alors que vous travaillez dur à être des pasteurs pieux, souvenez-vous, avec Paul, de ce qui nous donne de l’énergie pour avancer: « …non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi » (1Co 15.10).

R.Kent Hughes est pasteur, enseignant de théologie pratique, conférencier et éditeur aux États-Unis. Lui et sa femme Barbara ont 4 enfants.
Article traduit avec autorisation. Merci à David Steinmetz pour la traduction.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image