Soyez prévenus! (Jude 5-7) – Florent Varak

Découvre cette prédication de Florent Varak sur Jude versets 5 et 7. Elle est la troisième d'une série de 7 prédications que tu pourras retrouver -ici-.

La plupart des blogueurs ToutPourSaGloire.com sont également pasteurs. Aujourd’hui, tu peux toi aussi bénéficier de leurs enseignements grâce à notre podcast Prédications TPSG. Ces prédications, qui se veulent résolument textuelles et christocentriques, te feront redécouvrir le sens profond des Écritures et nourriront ta foi en Christ.


Notes écrites de la prédication

« Un jour dans notre vie »

Indochine, ce groupe rock formé en 1980, chantait: « Un jour dans notre vie »

Les paroles sonnent comme un refrain d’insouciance…

Tu verras, tu vois
Que nous resterons intacts
Devant chacun de nos actes
Affectifs de nos états
Quand on se voit courir sous les pluies
Agressé par l’ennui ou l’envie
Un revolver chargé dans la poche
Parce que le monde est salement moche

Et tu verras…
Qu’un jour dans notre vie
On nous illuminera
Qu’un jour dans nos esprits
Le rêve continuera

Tu vois, tu vois… et tu verras
Que nous saurons les surprendre
Que nous saurons profiter
Et rester maîtres de nos offrandes
Que l’on dira merde à nos pères
Que l’on s’en fout d’aller en enfer
Que l’on ira traîner avec toi
Traîner dans les airs
Et tu verras
Qu’un jour dans notre vie
On nous illuminera
Qu’un jour dans nos esprits
Le rêve continuera

Tu vois, tu vois… et tu verras
Qu’un jour dans notre vie
On nous illuminera
Qu’un jour dans nos esprits
Le rêve continuera
Que nous nous emporterons
Vers nos célébrations
Qu’une nuit dans notre vie
Nous nous illuminerons
Tu vois, tu vois… tu vois.






– Nicola Sirkis / Dominique Nicolas

Ces propos d’insouciance vont exactement à l’encontre de ce que Jude nous dit.

Notre monde est bercé de l’illusion de la constance… Tout va bien… Et tout ira bien… Le soleil se lèvera encore demain, et demain… Il n’y aura pas de mort, et si nous mourrons, « nous resterons intacts devant chacun de nos actes ». Pas de jugements, et de toute façon, « on s’en fout d’aller en enfer ».

C’est sûr qu’en 2011, qui pense aux jugements de Dieu? Qui pense que Christ ouvrira le ciel un jour? Et que ce jour ne sera pas que du bonheur…

Jude veut nous rendre attentif à une chose. Les jugements du passé sont les garants des jugements futurs. Il nous fait ici une anthologie des plus grands jugements de l’histoire… Une façon de se demander si le rassemblement de l’Église est un événement « mignon » le dimanche matin… l’occasion solennelle de s’encourager dans notre piété et de rester tout près de lui…

Cela doit nous motiver

Combien peu nombreux sont les prédicateurs qui prêchent de toute leur puissance, ou qui parlent des joies éternelles et des tourments éternels de telle manière qu’ils font que les hommes croient qu’ils doivent vraiment s’en préoccuper! Cela ferait chavirer le cœur de voir une compagnie de pécheurs morts et assoupis, assis à l’écoute d’un prédicateur, et ne pas entendre une parole qui soit à même de l’éveiller ou de le relever. Hélas… nous parlons avec tant de monotonie, tellement doucement, que des pécheurs assoupis ne peuvent entendre. Les coups tombent si gentiment que les pécheurs endurcis ne peuvent rien ressentir.

– Richard Baxter, The Reformed Pastor 1656…

Lecture de Jude 1.5-7

5 À vous qui connaissez tout cela une fois pour toutes, je veux vous rappeler que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple d’Israël du pays d’Égypte, a fait ensuite périr les incrédules; 6 les anges qui n’ont pas gardé la dignité de leur rang, mais qui ont quitté leur propre demeure, il les a gardés dans des chaînes perpétuelles au fond des ténèbres en attendant le grand jour du jugement. 7 De même, Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent de la même manière à la débauche et recherchèrent des unions contre nature, sont données en exemple, soumises à la peine d’un feu éternel.

Le jugement d’Israël

À vous qui connaissez tout cela une fois pour toutes, je veux vous rappeler que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple d’Israël du pays d’Égypte, a fait ensuite périr les incrédules.

– Jd 1.5

La façon dont Jude parle rappelle celle d’un parent à ses enfants: « Je sais que tu sais, mais il faut quand même que je te le dise… » comme quoi… on a besoin de mémoire… de souvenirs…

Nous nous lavons les pieds les uns les autres en souvenir de ce que Jésus l’a fait pour nous…
Nous prenons du pain et du vin en souvenir de ce que Jésus a fait pour nous…
Déjà dans l’Ancien Testament, il y a plusieurs fois la notion de mémorial. Lorsque les Israélites sont sortis d’Égypte et qu’ils ont traversé le Jourdain, Dieu leur donne cet ordre:

Enlevez d’ici, du milieu du Jourdain, de la place où les sacrificateurs se sont arrêtés de pied ferme, douze pierres que vous ferez passer avec vous et que vous déposerez au campement où vous passerez cette nuit.

– Jos 4.3

Vous avez là une des raisons du rassemblement du peuple de Dieu. Se souvenir des œuvres de Dieu, se rappeler ce qu’il attend de nous, ce qu’il est, nous réjouir de la grâce et du pardon, nous laisser exhorter à un renouveau dans nos cœurs.

Rappelle ces choses, en conjurant devant Dieu qu’on évite les disputes de mots, qui ne servent qu’à la ruine de ceux qui écoutent.

– 2Tm 2.14

Voilà pourquoi je prendrai soin de vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente.

– 2P 1.12

Au Château de St Albain, j’ai participé à un culte avec les enfants… et mon ami Franck a évoqué le texte de 1 Pierre 5.7: « Déchargez vous sur lui de tous vos fardeaux car il prend soin de vous. » C’était exactement ce dont j’avais besoin ce jour-là… C’est ainsi que collectivement, par la Parole lue ou enseignée, par l’exhortation réciproque, le Seigneur fait un pas de plus dans nos cœurs…

L’une des grandes leçons de Salut, qui devient emblématique dans toute l’Écriture, c’est l’Exode. Vous connaissez l’histoire:

Le peuple Juif devient esclave du pharaon. Nous sommes au 16e siècle av. J.-C. Dieu envoie un libérateur en la personne de Moïse. Il a grandi avec Hatchepsout, sa mère d’adoption. Pendant 40 ans il connaît l’Égypte et son fonctionnement. Puis il fuit pour avoir défendu un Juif et tué un égyptien. 40 ans dans le désert. Puis Dieu l’appelle à conduire le peuple Juif à l’extérieur. C’est le temps des 10 plaies et de la sortie spectaculaire d’Égypte. Et c’est surtout l’image du sacrifice d’un agneau qui prend la place des fils premiers nés. Pendant 40 ans encore, Moïse va conduire ce peuple.

L’Exode devient l’emblème de la délivrance de Dieu. C’est une des images les plus fortes du Salut. D’esclave, on devient libre, grâce à Dieu!

Des psaumes entiers célèbrent l’œuvre de délivrance (Ps 105, 106)! 8 siècles après…

Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël: J’ai conclu une alliance avec vos pères, le jour où je les ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude; et je leur ai dit…

– Jé 34.13

8 siècles après…

Car je t’ai fait monter du pays d’Égypte, Je t’ai racheté de la maison de servitude, et j’ai envoyé devant toi Moïse, Aaron et Miryam.

– Mi 6.4

Lorsque le Nouveau Testament parle de la venue de Jésus, il s’approprie pleinement la Pâques pour en faire l’élément annonciateur du sacrifice de Jésus. C’est dire à quel point c’est central à la notion de Salut!

Mais voilà, ces gens qui sont sortis d’Égypte, qui ont vu tellement de miracles de Dieu, n’ont pas tous profité de ce miracle. Beaucoup sont morts:

Ils se mirent à se plaindre (Ex 16.2, 17.2)… à contester le leadership de Moïse (Nb 12)… à douter des promesses et de la bonté de Dieu en croyant les espions (Nb 13). On les voit sombrer dans la débauche avec les femmes de Moab… À plusieurs reprises, Dieu envoie ses jugements. Plusieurs dizaines de milliers d’hommes et de femmes meurent.

Finalement ceux qui ont été sauvés d’Égypte n’ont pas tous été sauvés d’eux-mêmes! Ceux qui sont sortis d’Égypte ne sont pas tous entrés en terre promise. Que faut-il faire de cette information? Est-ce que Jude veut faire peur aux chrétiens, pour qu’ils s’attachent à Dieu et qu’ils ne partent pas loin de Christ en perdant leur Salut? Je ne crois pas.

Mais plutôt que l’œuvre salvatrice de Dieu draine toujours pas mal de monde. Et seul le temps confirme la réalité du Salut. Dans l’épreuve et la tentation. Cf. paraboles du Semeur.

Il y a eu 10 lépreux guéris, un seul est revenu auprès de Jésus. Les paraboles du Royaume se terminent avec cette affirmation de Jésus même:

49 Il en sera de même à la fin du monde. Les anges s’en iront séparer les méchants du milieu des justes 50 et ils les jetteront dans la fournaise de feu, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

– Mt 13.49-50

Il y a un danger d’expérimenter une part de christianisme sans changement profond de notre être. La délivrance peut également s’accompagner de problèmes…

Et ces jugements sont là pour rappeler, face au découragement que peuvent procurer les faux prophètes, et les déviations doctrinales, que Dieu, en son temps, saura faire la part des choses.

Le jugement des anges

les anges qui n’ont pas gardé la dignité de leur rang, mais qui ont quitté leur propre demeure, il les a gardés dans des chaînes perpétuelles au fond des ténèbres en attendant le grand jour du jugement.

– Jd 1.6

Le second jugement concerne les anges. Un exemple surprenant… Une catégorie d’anges qui ne s’en sont pas tenus à leur rôle et qui ont quitté leur territoire… À quoi cela peut-il faire référence?

Manifestement pas des anges de Dieu. Selon 1Tm 5.21 ce sont des anges « élus » qui ne feraient rien de contraire à la pensée de Dieu. Ce sont donc des anges déchus, des démons, qui sont allés au-delà de ce que Dieu permet (normalement, les démons ne peuvent faire que ce que Dieu autorise explicitement cf. Jb 1 et Lc 22.31).

Qu’ont-ils fait?

Une forme d’union sexuelle contre nature. (cf. v. 7) « de même… de la même manière à la débauche ». Le texte parallèle de 2 Pierre nous donne plus de détails (2P 2.4-5). Donc… avant le déluge, des démons ont été débauchés … au seul endroit où nous avons… Gn 6. « Fils de Dieu » (avec Jb 1).

Comment est-ce possible? Aucune idée! Pourquoi Dieu a-t-il permis ce genre de comportement? Aucune idée! Pourquoi est-ce que des démons tenteraient d’avoir des enfants mi-homme mi-démon? J’ai une petite idée…

La promesse de Dieu indique qu’il y aura un enfant, né d’une femme qui écrasera le diable (Gn 3.15). Si les êtres humains cessaient d’être des êtres humains – mais s’ils devenaient une race mi-homme mi-ange, cette promesse serait vidée de son sens. Car Hébreux 2 nous dit que Dieu vient en aide uniquement aux enfants d’Abraham… On comprend dès lors que Dieu prenne Noé à part et provoque le déluge. Il faut recommencer l’humanité…

Que deviennent ces anges?

Ils sont emprisonnés au plus profond des ténèbres. L’idée est qu’ils n’en sortiront pas du tout. Il existe plusieurs prisons pour les anges selon la Bible… Une temporaire, l’abîme, où vont les démons qui sont temporairement emprisonnés. C’est là que Légion ne voulait pas aller. Cette prison sera provisoirement ouverte lors de la tribulation. C’est là que sera enchaîné le diable pendant 1000 ans quand Christ viendra dans son règne. Une définitive. C’est de celle-ci dont il est question. Ils ne verront pas la lumière du jour jusqu’au moment du jugement dernier. D’ailleurs, Jésus nous dit que l’enfer a été créé pour le diable et pour ses anges…

Le livre de Jude a été critiqué comme ne pouvant faire partie de la Bible puisqu’il s’appuie sur des sources apocryphes.

Le livre d’Hénoc dit:

1. Il arriva que lorsque les humains se furent multipliés dans ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles. 2. Et lorsque les anges, les enfants des cieux, les eurent vues, ils en devinrent amoureux; Ils se dirent les uns aux autres: choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec elles. […] 7. Tous [dirent]: Jurons tous en nous vouant mutuellement à l’anathème de ne pas renoncer à ce dessein que nous ne l’ayons accompli et que nous n’ayons fait la chose.

– ch. 6

1. Et ils se choisirent chacun une femme, et ils se mirent à les approcher, et à se souiller à leur contact; et ils leur enseignèrent les drogues, la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres (la botanique). 2. Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants. [ils naquirent et se multiplièrent]. 3. Dont la taille avait trois cents [mille] coudées. Ils dévoraient tout le fruit du travail des hommes qu’ils pouvaient produire, et il devint impossible de les nourrir. 4. Alors ils se liguèrent contre les hommes eux-mêmes, afin de les tuer et les dévorer. 5. Et ils commencèrent à se jeter sur toutes les bêtes, les oiseaux, les reptiles, les poissons, pour se rassasier de leur chair et se désaltérer de leur sang [et à se dévorer la chair les uns des autres].

– ch. 7

1. Azaël [var. É Azazel] enseigna encore aux hommes à faire des épées, des couteaux, des boucliers, des cuirasses et des miroirs; il leur apprit la fabrication des bracelets et des ornements, l’usage de la peinture, l’art de se peindre les sourcils, d’employer les pierres précieuses, et toute espèce de teintures, de sorte que le monde fut corrompu. 2. L’impiété s’accrut; la fornication se multiplia, les créatures transgressèrent et corrompirent toutes leurs voies. 3. [G Shemêhaza enseigna tous les sortilèges, tous les enchantements et les propriétés de racines. 4. Hermoni enseigna l’art de résoudre les sortilèges, les exorcismes, la magie, la sorcellerie et les tours. 5. Baraqial enseigna l’astrologie. 6. Kokabiel enseigna les signes des étoiles. 7. Ziqiel enseigna l’astronomie. 8. Et Arataqif enseigna les signes de la terre. Shamshiel les signes du soleil, Sahriel les signes de la lune, et ils se mirent tous à révéler des mystères à leurs femmes. 9. Et comme les hommes périssaient sur la terre, une clameur monta jusqu’aux cieux.] [les anges de Dieu intercèdent au Seigneur]

– ch 8

1. Alors le Très-Haut, le Grand et le Saint fit entendre sa voix. 2. Et il envoya Uriel [G Ouriel] [Var. É Arsayalalyur], au fils de Lamech, 3. Disant: [G ordonne-lui en mon nom de se cacher et annonce-lui que la fin est proche:] [var.É mais cache-toi à ses yeux.] 4. Puis dévoile-lui le grand cataclysme qui doit faire périr tous les hommes; car les eaux du déluge se répandront sur la face de la terre, et toute créature sera détruite. 5. Mais enseigne-lui les moyens d’y échapper; dis-lui comment sa race se perpétuera sur toute la terre.

– Ch 10 (source)

Mais cela ne doit pas nous troubler. La vérité est vérité quel que soit l’endroit où on la trouve! Le livre de Jude ne valide pas l’inspiration du livre d’Hénoch, mais reprend ce qui est vrai. Nous savons que la Bible, seule, est mot pour mot inspirée de Dieu…

Comment cette histoire contribue-t-elle à notre conception du monde?

Dieu a beaucoup fait pour apaiser le climat moral de l’humanité!

La situation si étrange que nous relate Genèse 6 est résolue. Pas de monstres mi-homme mi-démon à craindre!

Comme Dieu l’annonce à Job, il mettra un terme à la violence terrifiante de certains animaux particulièrement puissants, comme les dragons et autres animaux terribles…

Dieu a jugé puissamment ceux qui ont causé du tort à son projet.

Le jugement du déluge nous semble également extraordinaire, mais comme je l’ai souligné, il est aussi source de miséricorde: il serait dommage que ceux qui ne veulent pas de Dieu dans leur vie actuelle se retrouvent ensuite dans le lieu dans lequel Dieu règne!

Le jugement de Sodome et Gomorrhe

De même, Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent de la même manière à la débauche et recherchèrent des unions contre nature, sont données en exemple, soumises à la peine d’un feu éternel.

– Jd 1.7

Jude passe alors à la situation de Sodome et Gomorrhe. Qu’est-ce qui s’est passé à Sodome et Gomorrhe? Lisons le récit que nous laisse Genèse 18:

  • Dieu, accompagné de deux anges, vient d’annoncer à Abraham qu’il aura bientôt un enfant. Sa femme rit, et c’est ainsi que le fils s’appellera: Isaac…
  • Dieu annonce alors à Abraham qu’il va détruire deux villes. Les deux anges quittent Abraham et Dieu, pour se rendre dans ces villes.
  • Nous avons là l’une des plus belles prières de toute la Bible… Abraham prie pour la ville.

23 Abraham s’approcha et dit: Feras-tu aussi succomber le juste avec le méchant? 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville: les feras-tu succomber aussi et ne pardonneras-tu pas à cette localité à cause des cinquante justes qui sont au milieu d’elle? 25 Loin de toi de faire une chose pareille: mettre à mort le juste avec le méchant, en sorte qu’il en serait du juste comme du méchant, loin de toi! Celui qui juge toute la terre n’agira-t-il pas selon le droit? 26 L’Éternel dit: Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute cette localité, à cause d’eux.

– Gn 18.23-26
  • Et la négociation continue… « s’il y a 45? 40? 30? 20? 10? » Et Dieu dit: « Je ne (la) détruirai pas, à cause de ces dix » (Gn 18.32). Ce qui est triste c’est qu’il n’y en avait pas 10. Lot et sa famille n’étaient pas des perles… Mais bien entendu, même s’il y avait eu 10 perles, la seule qui puisse empêcher le jugement de Dieu, c’est lui-même, lui seul…
  • La suite du récit est terrible:

1 Les deux anges arrivèrent à Sodome sur le soir. Lot était assis à la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva (pour aller) à leur rencontre et se prosterna la face contre terre. 2 Puis il dit: Mes seigneurs, détournez-vous, je vous prie, (pour entrer) dans la maison de votre serviteur et passez-y la nuit; lavez-vous les pieds; vous vous lèverez de bon matin et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit sur la place. 3 Mais Lot les pressa tellement qu’ils firent un détour chez lui pour entrer dans sa maison. Il prépara pour eux un festin et fit cuire des pains sans levain, et ils mangèrent. 4 Ils n’étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les hommes de Sodome, entourèrent la maison, depuis les jeunes gens jusqu’aux vieillards, la population de tous les quartiers.

5 Ils appelèrent Lot et lui dirent: Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit? Fais-les sortir vers nous pour que nous les connaissions. 6 Lot sortit vers eux à l’entrée (de la maison) et ferma la porte derrière lui. 7 Il dit: Mes frères, je vous en prie, ne faites pas le mal! 8 Voici, je vous en prie: J’ai deux filles qui n’ont pas connu d’homme; je vous en prie, je vous les amènerai dehors, et vous leur ferez ce qu’il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes, puisqu’ils sont venus à l’ombre de mon toit. 9 Ils dirent: Retire-toi! Ils dirent (encore): Celui-ci est venu tout seul comme immigrant, et il veut faire le juge! Eh bien, nous te ferons pire qu’à eux. Puis, pressant Lot avec violence, ils s’avancèrent pour briser la porte.

10 Les anges étendirent la main, firent rentrer Lot auprès d’eux dans la maison et fermèrent la porte. 11 Ils frappèrent d’aveuglement les gens qui étaient à l’entrée de la maison, depuis le (plus) petit jusqu’au (plus) grand, de sorte qu’ils se donnèrent une peine inutile pour trouver la porte.

– Gn 19.1-11
  • Lot et sa femme s’en vont…

24 Alors l’Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu venant de l’Éternel. 25 Il bouleversa ces villes, toute la plaine, tous les habitants des villes et les plantes du sol.

– Gn 19.24-25

Qu’est-ce qui s’est passé à Sodome et Gomorrhe? Ces villes se sont distinguées par l’homosexualité et le viol. Voilà pourquoi Dieu fait venir un jugement sur cette ville. Notez combien Jude lie les deux actes, celui des anges et celui de la ville, comme étant une même débauche, un même abandon du plan de Dieu pour l’être humain.

Il est difficile de prêcher sur ce texte sans évoquer la question de l’homosexualité. Aujourd’hui, on est vite taxé d’homophobe si l’on a la moindre remarque sur cette manière de vivre. Qu’est-ce que dit la Bible à ce sujet? J’aimerais bien pouvoir le développer plus longuement… mais je me contenterai de quelques remarques:

  • La première chose à dire, c’est qu’il serait dommage d’élever un péché au-dessus d’un autre. Le domaine de la sexualité est le lieu d’expression de beaucoup de déviances, que ce soit par la pornographie, que ce soit par l’adultère, que ce soit par le sexe avant le mariage, que ce soit par la convoitise, que ce soit par l’absence d’amour et de tendresse dans l’acte sexuel, que ce soit par l’égoïsme qui rejette ou refuse la tendresse sexuelle, ou qui l’impose quand elle n’est pas désirée. Il y a peu de dimensions humaines autant atteintes d’indépendance par rapport au plan de Dieu. Attention aux chrétiens qui pointent du doigt un péché plutôt qu’un autre. D’ailleurs, chaque génération a identifié des comportements qu’elle estimait particulièrement graves, et, hélas, a méprisé les choses importantes que peuvent être l’amour, la miséricorde, la compassion…
  • La seconde chose à dire c’est qu’il faut distinguer le péché du pécheur. Nous sommes tous pécheurs, et ce n’est même pas à des degrés différents. Nous avons en chacun de nous une corruption complète mais qui s’exprime différemment. Chaque être est aimé de Dieu, et doit être aimé des êtres humains, et particulièrement des disciples de Christ. Nous devons aimer les pécheurs, quel que soit leur péché. Et nous devons détester le péché, quel que ce soit ce péché.
  • La troisième chose, c’est que de nombreuses civilisations dans l’histoire ont validé l’homosexualité, comme d’autres formes de relations sexuelles. Cela n’empêche pas l’Évangile de briller. Car l’Évangile ne change pas la société, ni ses mœurs. Il touche les cœurs. Et uniquement les cœurs de certains. Il y a parfois des gens, qu’ils soient homos ou hétéros, qui ressentent leur péché et qui cherchent la grâce. C’est pour eux qu’est l’Évangile. Bon nombre d’hétéros et d’homos s’en fichent – et c’est leur droit. Mais plusieurs crient à Dieu leur désir de changement, leur désir de pureté – ce qu’ils ressentent comme un besoin crucial. Et Dieu les exauce…
  • La quatrième chose, c’est que Dieu transforme les cœurs par l’Évangile. Pour certains, l’appel de l’Évangile aura du sens. Dieu changera certains désirs, dans le temps, comme Dieu, dans le temps, change en mieux d’autres éléments d’autres vies. Et ils pourront dire avec l’apôtre Paul:

9 Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, 10 ni les dépravés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les accapareurs n’hériteront le royaume de Dieu. 11 Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns d’entre vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l’Esprit de notre Dieu.

– 1Co 6.9-11
  • La cinquième chose, c’est qu’il y a beaucoup d’hommes et de femmes qui ont des tendances homosexuelles, ou dont les événements ont poussé à choisir des relations homosexuelles, et qu’il faut que l’Église accueille les personnes qui disent: « Me voici tel que je suis, et je cherche à plaire à Christ, aidez-moi! » J’espère qu’en tant qu’assemblée, nous sommes à la hauteur de cette double exigence de sainteté et de compassion lorsqu’il y a des hommes et des femmes qui entrent avec des situations bien complexes au regard de l’Écriture…
  • La sixième chose, c’est ce que nous enseigne Romains chapitre 1. À l’origine de ce péché particulier, Paul nous dit qu’il y a l’amour de la créature, plutôt que l’amour de Dieu. Quel est le parallèle? Quand j’aime Dieu, que j’aligne ma vie sur l’amour de Dieu, j’aime profondément l’Être qui est autre que moi, radicalement différent de moi. Je reconnais ma place de créature, et de sujet de ce roi. Et j’apprends à aimer celui ou celle qui est différent de moi, selon l’intention de Dieu. Aimer son semblable corporel c’est attaquer la racine de cette distinction essentielle.
  • Septième et dernière chose. C’est la raison pour laquelle l’Église doit donner priorité à la fois à l’adoration de Dieu, au renouvellement dans notre amour pour Dieu… et à la réalisation (à renouveler constamment) de notre statut d’être créé, dépendant du Créateur et adorateur du Créateur… et également à souligner la beauté de la complémentarité.
    Complémentarité à tous les niveaux, et particulièrement au niveau homme femme. Le plus tôt possible, il faut apprendre aux jeunes hommes à honorer et à prendre soin des jeunes femmes. Il faut que les hommes aient des pères qui leur donne une juste compréhension de ce qu’est un homme, et des femmes qui voient en leur mère ce qu’est une femme!

Mais là je m’emballe sur un autre sujet!

Conclusion

Pourquoi est-ce que Jude nous dit tout ceci?

Certains utilisent ces jugements pour exercer une sorte de pression sur les chrétiens, pour les exhorter à persévérer afin qu’ils ne perdent pas le Salut… C’est une mauvaise blague! Le Salut que Christ a payé de son sang est toujours efficace pour celui qui le reçoit.

En plus, ce n’est pas pour cela que Jude écrit. Il écrit parce que plusieurs trouvaient acceptable de renier l’autorité spirituelle de la Bible, de renier le statut divin de Christ, et de changer le message de l’Évangile…

Pourquoi? Parce que plusieurs croyaient que chaque jour serait comme le jour précédent. Or cet « aujourd’hui » de stabilité ne durera pas éternellement. Dieu a jugé dans le passé, et il jugera de nouveau. Et lorsque son jugement arrivera, il sera complet et précis.

Ces jugements balayent largement: les anges, les Juifs, les païens… Finalement, personne n’en est exempt. Voilà l’espérance chrétienne. Jésus a pris sur lui le jugement de tout jugement. Le jugement qui libère des autres jugements. Il invite tous ceux qui ont conscience de leurs péchés à réaliser qu’il a porté pour eux le jugement divin. N’est-ce pas la bonne nouvelle qu’il faut souligner, et qui invite chacun à l’humilité et à la repentance?

Prédications TPSG

La plupart des blogueurs ToutPourSaGloire.com sont également pasteurs. Aujourd’hui, tu peux toi aussi bénéficier de leurs enseignements grâce à notre nouveau podcast "Prédications TPSG". Ces prédications, qui se veulent résolument textuelles et christocentriques, te feront redécouvrir le sens profond des Écritures et nourriront ta foi en Christ.

Articles pouvant vous intéresser