Insérez la vie dans votre liste de prières

Je veux prier plus cette année. Plus que jamais.

Dieu promet qu’il entend les prières et y répond activement lorsque nous venons à lui au nom de Jésus. Nous n’avons pas, parce que nous ne demandons pas. Je suis décidé à prier des prières bibliques, pour moi-même et les autres. Je suis responsable de prier pour les membres de mon Église, ma famille, car je suis membre de cette famille et que Jacques nous commande: « Priez les uns pour les autres » (Ja 5.16). En tant que pasteur, je me dois d’être consacré non seulement au ministère de la Parole, mais aussi au ministère de la prière (Ac 6.4). En tant qu’ami, je veux que ceux que j’aime expérimentent la joie du Seigneur.

Mais voilà le problème: ma prière à travers une liste de noms et de besoins ressemble plus à la lecture d’une liste de courses qu’à une communion significative avec le Père dans le ciel.

En tant que chrétien qui accorde une grande importance à la précision sur le plan de la théologie, j’ai réalisé que si je fais une requête bibliquement fondée, j’en suis heureux, même si je ne suis pas en train de plaider significativement ou ne suis pas connecté avec Dieu. Il y a sûrement une meilleure voie.

Alors que je terminais le livre de Tim Keller La prière, s’émerveiller dans l’intimité de Dieu, je me suis rendu compte du problème et j’ai découvert deux antidotes. Tim Keller écrit, distillant la perspicacité de J.I. Packer:

« […] Packer s’inquiète du nombre de chrétiens qui ont tendance à prier en se servant de listes de prières interminables. Le cadre théologique et les réflexions personnelles qui devraient entourer les requêtes prennent du temps. Les listes de prières et méthodes semblables peuvent nous entraîner à mentionner à la hâte, des noms et des besoins ponctués de “selon ta volonté” superficiels, sans prendre la peine d’asseoir nos requêtes sur une réflexion sérieuse. Selon Packer, “si nous prenons le temps de réfléchir aux situations et aux vies des personnes pour lesquelles nous faisons monter notre intercession” nous risquons de ne pas prier pour autant de sujets et de problèmes que nous le souhaiterions. “Nos plaidoyers et nos argumentations feront passer de la liste de courses ou du moulin à prières à la catégorie apostolique de ce que Paul appelait un combat’” (Colossiens 2.1-3). » (p.264)

Je vois au moins trois conseils pour transformer notre liste de prières/courses au combat avec Dieu.

1. Plaidez votre cause devant Dieu à partir de sa Parole

Tout d’abord, en priant pour des personnes et pour des besoins, n’apportez pas seulement à Dieu votre requête spécifique, mais dites-lui aussi quelle en est la raison. Avoir en tête « Non pas ma volonté, mais la tienne » doit sous-tendre toutes nos demandes. Cela ne signifie pas que nous n’avons qu’à lancer « selon ta volonté » comme un mantra à la fin de chaque requête. Chaque réponse spécifique que Dieu donne à une prière est déjà raccordée au conseil de sa volonté (Ep 1.11).

Cela signifie que lorsque nous prions selon nos désirs et plaidons notre cause devant Dieu, nous devons de nouveau écouter ce que sa Parole nous enseigne sur son caractère, sa mission et ses désirs – sa volonté. Et ce n’est pas grave si nous ne connaissons pas aussi bien la Bible qu’un pasteur ou un théologien. Dieu le sait. Nous soumettons notre demande et plaidons notre cause devant notre Père, sachant qu’il prend soin de nous et nous attire près de lui. Et nous lui demandons d’être continuellement enclins à façonner et aligner notre volonté sur la sienne.

Par exemple, au lieu de prier: « S’il te plaît Seigneur, guéris Jean de sa maladie », vous pourriez prier: « S’il te plaît Seigneur, guéris Jean de sa maladie afin qu’il puisse te glorifier dans son travail (1Co 10.31), travaillant par égard pour toi plutôt que pour des hommes (Col 3.23). Guéris-le dans le but qu’il puisse gagner de l’argent comme un moyen venant de toi pour subvenir à ses besoins (Ph 4.19), lui donnant des ressources à gérer afin qu’il puisse contribuer généreusement au travail de la Grande Mission dans son Église locale et ailleurs (2Co 9.6-8). Et alors qu’il est malade, donne-lui de se rapprocher de toi et aide-le à examiner son âme concernant son péché (Ps 139.23-24). S’il prend conscience de quelque chose, donne-lui le désir de t’en parler et d’en parler à d’autres auxquels tu l’auras conduit (Ja 5.14-16). »

2. Réfléchissez à la façon dont Dieu peut vous utiliser pour répondre à votre prière

Deuxièmement, réfléchissez sur ce que Dieu vous amène à faire par son Esprit à la lumière de votre requête. Il peut vous dire de suivre telle personne ou de la contacter. Peut-être vous dit-il de lui écrire un mot ou de lui poser une question lorsque vous la verrez le dimanche. Il est peut-être en train de vous dire de vous repentir de votre négligence dans votre relation avec elle. Il est possible qu’il vous conduise à entamer une conversation là où vous pouvez commencer à partager l’Évangile avec elle. Vous avez demandé à Dieu d’agir. Que pensez-vous qu’il pourrait vous conduire à faire? Priez en ayant conscience de ce que vous pouvez faire alors que vous priez par rapport à une personne ou à un besoin.

Au lieu de prier: « S’il te plaît Seigneur, guéris Jean de sa maladie », vous pourriez prier: « S’il te plaît Seigneur, guéris Jean de sa maladie. Aide-moi à l’encourager à se rapprocher de toi pendant le temps où il est dans l’épreuve. Penses-tu que je doive lui demander s’il a examiné son âme concernant son péché? Si c’est le cas, peux-tu s’il te plaît m’aider à le lui demander d’une manière qui ne soit pas mal comprise ou offensante? Aide-moi à lui poser la question d’une manière édifiante et par laquelle il se sentira aimé. Et alors que je lui envoie une prédication écrite, je prie que celle-ci élève son âme jusqu’à ce qu’il trouve sa joie en toi. » Ayez conscience de ce que vous pouvez faire. Ensuite, assurez-vous de faire ce que vous croyez que Dieu vous appelle à faire, alors que vous prenez part à sa réponse souveraine à vos prières.

3. Résistez à l’envie d’entasser et de vous précipiter

Troisièmement, le combat avec Dieu dans la prière prend du temps. Alors que vous intercédez pour les autres, Dieu vous attire près de lui. Vous ne pouvez pas « micro-onder » des moments significatifs avec le Père. Des moments comme ça proviennent plutôt d’une lente macération. Comme le dit Keller: « Nous risquons de ne pas prier pour autant de sujets et de problèmes que nous le souhaiterions ». Je confesse que je prie souvent pour 11 à 13 membres de l’Église comme je lirais une liste de course avec une pensée utile et rapide entre chaque nom. Nous devrions envisager d’étendre notre temps de prière ou choisir de prier à travers moins de noms, en prenant notre temps alors que nous nous approchons du Seigneur.

Lorsque nous allons à la rencontre de Dieu dans la prière, que nous puissions continuellement apprendre à combattre avec notre Refuge pour appui et lutter avec notre Forteresse comme soutien, afin de recevoir la force dans notre être intérieur pour ceux que nous aimons et servons. Alors que vous ralentissez, plaidez votre cause devant Dieu et réfléchissez à vous-mêmes, « afin [que Dieu] vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. » (Ep 3.16-19).

D’autres ressources pour développer votre vie de prière, en anglais, sont disponibles dans la version anglaise de l’article.

P.J. Tibayan est pasteur aux États-Unis, où il vit avec sa femme et leurs cinq enfants. Il est l’auteur du blog gospelize.me et dirige les sections régionales de plusieurs associations chrétiennes.
Article traduit avec autorisation. ©2016 Desiring God Foundation. Site web: desiringGod.org
Merci à David Steinmetz pour la traduction.

Auteur invité

Nous publions régulièrement des nouveaux auteurs sur ToutPourSaGloire.com.

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image