École du dimanche: les 3 objectifs à se fixer pour réussir sa séance!

Vous enseignez la Bible aux enfants ou vous envisagez de le faire? Je vous propose une série d'articles ayant pour but de vous donner des pistes et des conseils pour offrir aux enfants de vos Églises une séance d'école du dimanche "réussie". Mais tout d'abord il serait utile de définir ce qu'on entend par là! C'est le rôle de ce premier article qui servira aussi de sommaire.

Qu’est-ce qu’une séance d’école du dimanche « réussie »?

Une séance où les enfants ont été « sages » et retenu les principes moraux à suivre? Une séance où ils ont appris par cœur un verset et suite à laquelle ils sont capables de réciter tous les noms des personnages et évènements dans l’ordre?

Quand il s’agit de l’enseignement des enfants, on tombe très facilement dans le panneau du moralisme – considérer que le but est de faire des enfants « propres de l’extérieur » – ou dans celui de l’intellectualisme – chercher seulement à transmettre des informations.

Je suggère que la lecture de Néhémie 8.1-12 révolutionne notre penchant naturel en définissant une séance d’école du dimanche réussie:

1Alors tout le peuple s’est rassemblé comme un seul homme sur la place qui fait face à la porte des eaux. Ils ont demandé au scribe Esdras d’apporter le livre de la loi de Moïse, prescrite par l’Éternel à Israël, 2et Esdras, qui était aussi prêtre, a apporté la loi devant l’assemblée. Celle-ci était composée d’hommes et de femmes, de tous ceux qui étaient aptes à la comprendre. C’était le premier jour du septième mois. 3Esdras a lu dans le livre depuis le matin jusqu’à la mi-journée, sur la place qui fait face à la porte des eaux, en présence des hommes et des femmes, de ceux qui étaient en âge de comprendre. Le peuple tout entier s’est montré attentif à la lecture du livre de la loi. 4Le scribe Esdras se tenait debout sur une estrade en bois, fabriquée pour l’occasion. […] 5Esdras a ouvert le livre de façon visible pour le peuple dans son entier -puisqu’il était surélevé par rapport à lui- et lorsqu’il a fait ce geste, tout le peuple s’est mis debout. 6Esdras a béni l’Éternel, le grand Dieu, et tous les membres du peuple ont répondu: « Amen! Amen! » en levant les mains, puis ils se sont prosternés et ont adoré l’Éternel, le visage contre terre. 7Josué et […], qui étaient lévites, expliquaient la loi au peuple, et celui-ci est resté debout sur place. 8Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu’ils avaient lu. 9Le gouverneur Néhémie, le prêtre et scribe Esdras et les Lévites qui donnaient des explications ont dit à l’ensemble du peuple: « Ce jour est un jour saint pour l’Éternel, votre Dieu. Ne prenez pas le deuil et ne pleurez pas! » En effet, le peuple tout entier pleurait à l’écoute des paroles de la loi. 10Ils ont ajouté: « Allez manger un bon repas et boire des liqueurs douces, en envoyant des parts à ceux qui n’ont rien préparé, car ce jour est un jour saint pour notre Seigneur. Ne soyez pas tristes, car c’est la joie de l’Éternel qui fait votre force. » 11Les Lévites calmaient tout le peuple en disant: « Taisez-vous, car ce jour est saint. Ne soyez pas tristes! » 12L’ensemble du peuple est donc allé manger et boire, envoyer des parts à d’autres et s’adonner à de grandes réjouissances. Ils avaient en effet compris les paroles qu’on leur avait exposées.

On observe dans ce texte 3 éléments pour cette séance réussie:

  1. Un auditoire attentif et intéressé (v.1-3)
    Toutes les personnes en mesure de comprendre se rassemblent: Des hommes, des femmes, des enfants restent attentifs pendant près de 6h. Il y a un vrai intérêt pour la Parole de Dieu, une grande soif pour en entendre le contenu!
  2. La Parole de Dieu exposée et expliquée (v.8)
    Esdras et ses collègues s’attèlent à lire et expliquer la Loi de l’Éternel. Leur objectif est clair: ils souhaitent que le peuple entende la Parole de Dieu et en comprenne le sens.
  3. Un auditoire à la fois touché en plein cœur et obéissant (v.9 et 12)
    La réaction du peuple ne se fait pas attendre. En entendant cela, ils sont saisis d’une profonde tristesse. Il s’agit sûrement de pleurs de repentance réalisant combien ils sont loin de ce qu’est censé vivre le peuple de Dieu. Ces pleurs se changent en de grandes réjouissances car ce jour saint, la fête des Cabanes, sert à se remémorer la grande délivrance offerte par l’Éternel. En se rappelant ce que Dieu a fait, le peuple se réjouit et s’attèle aux préconisations qui leur ont été données (v.10-11)

L’auteur précise bien en conclusion (v.12): si ces hommes et ces femmes obéissent c’est parce qu’ils avaient compris la Parole qui leur a été exposée.

Voilà à quoi nous pouvons aspirer et ce pourquoi nous pouvons prier:

  • Un groupe d’enfants attentifs et intéressés par la Parole de Dieu
  • Une exposition claire de la Parole de Dieu aux enfants
  • Un effet de la Parole de Dieu sur le cœur des enfants qui les conduira, alors, à l’obéissance.

Afin d’offrir une séance réussie aux enfants de notre Église, voici une série d’articles qui apportent réflexions et conseils pratiques pour agir sur ces trois éléments:

  1. 0 – 4 clés pour que les enfants soient attentifs à la Parole de Dieu
    1. 1 – Conseils pratiques: Comment poser un cadre auprès d’un groupe d’enfants, le tenir et réagir quand il n’est pas respecté? [pdf]
  2. 0 – Quelques principes pour expliquer clairement la Bible aux enfants
    2. 1 – 5 grands pièges auxquels faire attention quand on enseigne la Bible aux enfants
    2. 2 – Comment être captivant et fidèle au texte en racontant un passage biblique aux enfants?
  3. 0 – École du dimanche: visons surtout la transformation des cœurs!
    3. 1 – Enseignement des enfants: comment amener des applications pertinentes?
  4. 0 – Récap: Concrètement, comment préparer un enseignement biblique pour enfant?

Valérie Charrier

Mariée à David et mère d'un petit Matthieu, Valérie, initialement professeur des écoles, est responsable de l'enseignement des enfants au sein de l'Église les deux rives à Toulouse tout en continuant une formation théologique en ligne.

Articles pouvant vous intéresser

  • Daniel Tarndolembaye dit :

    Très belle prestation. Merci de faire la lumière sur l’encadrement des enfants.

  • >